Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Le Horla

le_horla_01.jpgLe Horla, Guillaume Sorel, Éd. Rue de Sèvres, 2014 (d'après l'oeuvre de Guy de Maupassant)....,
Un homme jeune et riche vit seul sur les bords de la Seine en Normandie. Un jour, il voit passer devant chez lui un bateau qui vient du Brésil, terre fantasmée et berceau de nombreuses croyances en ce XIX° siècle. Puis, cet homme commence à mal dormir, à se sentir oppressé, remarque que l'eau de sa carafe de nuit disparaît sans qu'il y touche, du lait également. Il se sent habité par un être surnaturel.
Guillaume Sorel s'approprie ce livre extrêmement connu du Guy de Maupassant, qu'il écrivit dans les dernières années de sa vie, lorsque la folie commençait à faire son œuvre en lui. Qui ne connaît l'excellent écrivain, fin et très observateur de la bourgeoisie normande du 19ème ? J'ai vu beaucoup de ces contes ou de ses histoires joliment adaptés pour la télévision, j'en ai lus aussi, Le Horla aussi bien évidemment, sans doute l'un des plus connus de l'auteur. Et bien que nenni ! Dès que j'ouvre cette BD, je sens que je découvre une histoire, sentiment qui se confirme au fur et à mesure que je tourne les pages.
Grâce à G. Sorel, je pourrai dire que j'ai lu ce conte fantastique, paru en 1887. Le dessinateur qu'il est fait plutôt dans le dessin réaliste, qui colle parfaitement au style de Maupassant qu'on pouvait qualifier comme tel. Tons ocres de la Normandie en cet été chaud et beau (attention, contrepèterie, précision pour ceux qui ne connaissent pas ce grand classique, totalement mauvais et inutile, mais qui peut encore me faire rire) et lumineux. Tons grisés-bleutés pour les nuits agitées au sein de la maison bourgeoise. L'ambiance est au diapason de l'histoire, surnaturelle, des formes semi-humaines, sortes d'ombres sorties de l'imagination de l'homme. Cet homme qui se transforme visiblement de page en page lorsque la folie entame son travail de sape, puis s'installe durablement. On voit véritablement, l'angoisse monter dans les yeux et dans le visage de héros, la peur de la fin inéluctable pour échapper à ce qu'il pense être une possession de son corps par un être surnaturel. Tout est bien rendu.
On peut lire Le Horla de Guy de Maupassant, pour le plaisir de retrouver sa plume. On peut aussi le lire dans sa forme BD, celle de Guillaume Sorel qui en a fait un très bel album, sans trop de dialogues, certaines pages sont totalement muettes et néanmoins très parlantes pour le lecteur. Je ne suis pas forcément fan des classiques repris en BD, c'est parfois un exercice un peu casse-gueule. Guillaume Sorel s'en sort très haut la main. A conseiller à tous.

Noukette, Leiloona,  Géraldine, et sûrement d'autres en parlent

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noukette 27/03/2014 12:55

Sorel est un artiste incroyable, cette adaptation m'a subjuguée !

Yv 27/03/2014 15:05



Ouah, quel enthousiasme !



Theoma 26/03/2014 14:21

déjà noté, je surligne !

Yv 27/03/2014 08:14







zazy 25/03/2014 13:41

J'ai beaucoup lu Maupassant. Il faudrait que je lise cette BD

Yv 25/03/2014 13:52



Inévitable !



zazy 24/03/2014 22:34

Bon alors, si tu nous le conseilles....

Yv 25/03/2014 13:06



Et oui, un bon moyen d'allier le génie de Maupassant avec le superbe dessin de G Sorel



hélène 24/03/2014 08:54

Très tentée, j'ai relu du Maupassant dernièreemnt, "Bel Ami" et je suis retombée sous le charme !

Yv 24/03/2014 21:37



On devrait toujours relire du Maupassant



Alex-Mot-à-Mots 23/03/2014 19:01

Mon libraire en a fait son coup de coeur BD du mois.

Yv 24/03/2014 21:36



Il a raison


 



Kathel 23/03/2014 15:23

Je lirai d'abord Hotel particulier ou Les derniers jours... le graphisme devrait me plaire.

Yv 23/03/2014 18:59



le graphisme est très bien



le merydien 23/03/2014 13:54

Sorel, c'est vraiment un graphisme agréable. J'avais commenté ses deux derniers albums parus chez Casterman, dont les derniers jours de Stefan Zweig et j'avoue que j'ai acheté celui ci sans le
feuilleter tellement j'ai confiance.Ca me revient, le dernier était "hôtel particulier" que j'avais même encensé. Je vais donc pouvoir lire ce Horla sans soucis.

Yv 23/03/2014 18:58



Je t'avoue que je ne connais pas du tout ses autres Bd, mais je vais combler cette lacune maintenant



Aifelle 23/03/2014 08:04

Il y a bientôt une rencontre avec l'auteur dans ma librairie, je compte y aller. J'ai lu le Horla il y a longtemps et je l'ai en CD dit par Lonsdale, pas mal non plus.

Yv 23/03/2014 09:00



l'histoire et le textes se prêtent aisément à diverses interprétations



Sandrine 23/03/2014 07:07

J'ai envie de le lire depuis que je sais qu'il va paraître, ça ne peut être que réussi et les premiers billets et premières critiques confirment.

Yv 23/03/2014 08:58



Oui, c'est une adaptation très réussie