Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand loin

Publié le par Yv

Le grand loin, Pascal Garnier, Zulma, 2010

Marc Lecas est un homme d'une soixantaine d'années qui mène une double vie. D'un côté, il est marié-divorcé-remarié, a des amis. De l'autre côté, il n'aspire qu'à une seule chose : devenir transparent, insignifiant, quelqu'un que personne ne voit et dont personne ne se souvient. Marc tend vers un véritable suicide social. Un jour cependant, sur un coup de tête, il demande à sa fille Anne, internée en psychiatrie, si elle veut partir avec lui. Et les voilà donc tous les deux partis sur les routes, avec Boudu, le chat amorphe, sorte d'image féline de ce que voudrait devenir Marc. Mais Anne est une forte fille, au caractère très tranché et au comportement imprévisible, et la vie à deux devient vite difficile.

Ultime livre de Pascal Garnier, décédé le 5 mars dernier. Différent tout en gardant la même trame : des êtres "normaux" qui se rencontrent ou qui vivent ensemble jusqu'à une explosion ou un effondrement. On sent bien qu'à continuer leur périple, Marc et Anne vont droit dans le mur, mais on sait aussi qu'ils en sont conscients et que rien ne les détournera de ce mur.

J'aime la description du suicide social de Marc, sa descente vers l'absence de personnalité. On a tous -enfin, j'imagine, rassurez-moi, on a bien tous ?- des moments ou l'on décroche totalement de ce qui se passe autour de nous, où l'on se pose des questions existentielles (A quoi bon tout cela ? Qui'est-ce que je vais faire chez ces gens ? Pourquoi se donner tant de mal ? ...). Eh bien, Marc c'est cela, mais porté au paroxysme. Certaines scènes de régression, en début de livre (par exemple, Marc à quatre pattes à scruter le tapis avec une loupe) sont irrésistibles, non pas de rire, mais de décalage et de sensibilité.

J'ai croisé dans mes lectures des personnages sans personnalité, mais c'est la première fois que je lis que l'un d'entre eux veut perdre sa personnalité pour devenir anonyme pour tous. Cela va à contresens de la société qui veut au contraire que chacun puisse avoir son quart d'heure de célébrité. Encore une fois Pascal Garnier fait mouche avec ses personnages qui pètent un câble contre toute attente.

Jusqu'ici, j'avais une petite préférence pour L'A 26 du même auteur ;  Le grand loin le rejoint largement sur le podium. Dernier détail, mais qui a son importance pour moi, le livre est dédié à Samuel Hall, personnage misanthrope (un peu comme Marc) d'une chanson d'Alain Bashung, et la citation de début de livre : "On est loin des amours de loin. On est loin." est également tirée d'une chanson d'Alain Bashung, comme sur le précédent roman de Pascal Garnier, Lune captive dans un œil mort ; il devait être fan, ce qui nous fait un point commun. 

 

Commenter cet article

Sibylline 10/03/2011 19:07


Bonjour :-)
Tu dis beaucoup de bien de "L'A 26" dans tes commentaires d'autres livres mais je ne trouve pas ta fiche de ce roman??? Où l'as-tu cachée?


Yv 10/03/2011 20:02



Dans ma tête, parce que je l'ai lu avant d'avoir un blog. Pour en faire une fiche, il faudrait que je le relise un jour.



Noukette 28/10/2010 16:04


Un auteur que je viens de découvrir avec ce titre. Même si je reconnais son talent, j'avoue avoir été désarçonnée par cette lecture... Ton avis m'avais donné envie de le lire, mon billet est en
ligne... ;-)


Yv 28/10/2010 16:43



Désarçonnée ? comment cela ? Je vais voir chez toi ! Ravi que mes billets donnent l'envie de lire.



Nanne 24/06/2010 18:27


J'ai découvert Pascal Garnier grâce à Cathe qui est une grande fan de cet auteur. Par contre, je n'arrive toujours pas à me décider par quel livre commencer ! Je verrai en allant faire un tour à la
médiathèque voir ce dont ils disposent sur ce romancier ...


Yv 24/06/2010 18:50



Moi, j'ai commencé par L'A 26 et c'est toujours l'un de mes préférés de P. Garnier



emiLie 16/06/2010 17:30


Je n'avais pas du tout été convaincue par "Comment va la douleur?" mais j'ai envie d'en lire un autre et "Lune captive dans un oeil mort" j'aime déjà le titre ;-)


Yv 16/06/2010 18:08



J'aime beaucoup plus Comment va la douleur ? que Lune captive, mais c'est très subjectif.



Lystig 11/06/2010 21:10


tiens, il y en a plusieurs sur la blog'eau'sphère qui n'ont pas trop apprécié...tu as ton avis perso à toi qui t'appartient !!!!!


Yv 11/06/2010 22:21



J'ai mon avis que personnellement, je partage et auquel je tiens.



Loïc 09/06/2010 21:33


Il y a des moments assez marrants dans ce livre aussi. Je pense à la scène où Marc demande à un barman s'il veut coucher avec sa fille..j'ai été pris d'un fou rire..et puis la camionnette du
vendeur de pizza qui crâme.
bcp d'humour noir donc..


Yv 10/06/2010 13:14



Je ne suis pas allé jusqu'au fou rire, mais certaines situations sont drôles, effectivement. Ta précision sur l'humour noire est bienvenue et justifiée. Oubli de ma part.



Alex-Mot-à-Mots 09/06/2010 20:50


Un titre de cet auteur à découvrir alors. Il faut que je me replonge dans son univers.


Yv 10/06/2010 13:11



Le plongeon est assez facile tant son univers est plaisant.



alain 09/06/2010 16:50


Un très beau livre, un grand écrivain..


Yv 09/06/2010 18:50



Un de ceux que j'ai préférés parmi la production de Garnier



zarline 09/06/2010 14:13


Je n'ai toujours pas lu de livres de cet auteur mais je suis sûre qu'il me promet de beaux moments de lectures. Je pensais commencer avec Lune captive.


Yv 09/06/2010 18:50



Lune captive est très bien, ce n'est pas celui que je préfère, mais il est très largement fréquentable.



Aifelle 09/06/2010 13:25


Je te rassure, j'ai aussi des moments comme ceux-là ! Je n'ai lu qu'un seul roman de Pascal Garnier, mais je compte bien poursuivre.


Yv 09/06/2010 14:03



Me voilà rassuré, je ne suis pas seul, mais bon, ce n'est pas tous les jours, fort heureusement !



Cécile 09/06/2010 09:16


Malheureusement, on trouve rarement les parutions Zulma en version poche... Alors, j'ai opté pour une réédition en 1 recueil de 3 romans "pour le prix d'1" :
http://www.zulma.fr/livre-les-insulaires-et-autres-romans-noirs-556.html

Un des 3 sera ma prochaine lecture. Tu connais ?

De lui,j'avais beaucoup aimé "La solution esquimau"


Yv 09/06/2010 14:02



Je ne connais pas ces trois romans réédités. Dans le genre polar de Granier, j'ai beaucoup aimé L'A 26.



Aliénor 09/06/2010 08:49


Cet auteur est depuis longtemps dans ma LAL mais je n'ai pas encore sauté le pas...


Yv 09/06/2010 14:00



C'est un auteur beaucoup aimé sur les blogs. Très légitimement.