Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Le détroit du Loup

De-troit-du-loup-HD.jpgLe détroit du Loup, Olivier Truc, Métailié, 2014....,

 

En Laponie norvégienne, c'est le printemps, la lumière domine très largement les journées, la nuit ne dure encore que quelques heures en cette fin avril, mais elle diminuera encore. C'est aussi la période de la transhumance des rennes des éleveurs nomades qui doivent passer le détroit du Loup pour aller chercher leur nourriture dans l'île de Kvaløya, à l'extrême nord, aux abords de la ville de Hammerfest, au bord de la mer de Barents, célèbre pour ses gisements de pétrole et leur exploitation. Au cours du passage du détroit, Erik Steggo, un jeune éleveur meurt de ce qui semble être un accident. Puis, le maire de Hammerfest, personnalité très connue et controversée, est retrouvé mort près d'un rocher sacré. Et ils ne seront pas les seuls à mourir étrangement. Klemet Nango et sa jeune collègue Nina, de la police des rennes se retrouvent mêlés aux recherches.

 

Après le fabuleux premier polar d'Olivier Truc, Le dernier Lapon, revoici Nina et Klemet pour une deuxième aventure. J'ai lu ici ou là, chez Hélène par exemple, ou chez Sylire que l'on pouvait se perdre dans tous les intervenants. Fort de ces remarques, je ne me suis pas précipité et ai bien repéré, dès le début qui était qui et qui faisait quoi. Dès lors, que croyez-vous qu'il arriva ? Eh bien, rien d'autre que le même plaisir qu'à la lecture du premier tome, la surprise en moins, puisque je connaissais déjà les deux policiers et leur univers de grand froid, sauf que dans le roman précédent, la nuit s'amplifiait et le jour diminuait jusqu'à disparaître quasiment et que là, c'est l'inverse. Les hommes et les femmes vivent difficilement ces journées de 22/23h, les organismes réagissent, le sommeil s'allège et malgré le soleil et la relative clémence des températures (il gèle encore les nuits), la fatigue se fait sentir. En plus, il faut bien dire que les morts successives, et les heurts de plus en plus fréquents entre les éleveurs nomades et les autres habitants n'apaisent pas l'ambiance.

La force de ce roman policier c'est son contexte : la tradition, l'élevage nomade des rennes que les Sami -ou Lapons-, peuple autochtone de cette partie du Grand Nord veut pérenniser et moderniser, mais aussi l'extraction du pétrole en mer de Barents qui implique des infrastructures, des demandes immobilières croissantes -donc sur les terres qui nourrissent les rennes-, des transformations radicales des paysages et l'éveil de la nature au printemps avec ses beautés et ses dangers dus à la fonte des glaces. Olivier Truc n'oppose pas de manière manichéenne ces deux mondes, il les décrit ; néanmoins, on sent bien qu'il y a plus de requins chez les pétroliers que chez les éleveurs, beaucoup plus d'argent en jeu également. Sans prendre vraiment partie, on lit ce bouquin avec une sympathie évidente pour les Sami -ou c'est ma sensibilité écolo qui me le fait lire dans ce sens, peut-être un fervent partisan de la prospection pétrolière le lira-t-il d'une autre manière ? Il y a beaucoup de conflits, de triche, de coups bas dans le monde des pétroliers, mais les Sami ne sont pas protégés des ambitieux, des individualistes prêts à se vendre au plus offrant. 

C'est un roman très documenté sur les débuts de la prospection pétrolière en mer de Barents dans les années 1970, qui utilisait et usait les hommes pour toujours plus de profit. Extrêmement instructif sans être barbant. C'est aussi un livre qui va à l'encontre de quelques idées reçues concernant la Norvège, un des pays qui sert de modèle et de référence dans pas mal de domaines : "Vous êtes Norvégienne non, alors faites-moi plaisir, n'oubliez jamais comment votre pays s'est enrichi. En risquant délibérément la vie de plongeurs hier et en bafouant les droits de vos Sami aujourd'hui."(p. 398) Si je précise que ce discours est celui d'un Américain, on en mesure l'ironie et la portée et l'on ne peut s'empêcher de l'associer à l'histoire de son pays. On pourrait aussi rajouter qu'en mer de Barents, la Norvège est un gros pollueur et un destructeur de la zone d'extraction du pétrole. 

Impossible dans ce livre d'isoler le contexte de l'histoire policière, qui, à la manière d'un polar nordique suit son cours lentement, les indices n'arrivant qu'au compte-goutte, Klemet préférant prendre son temps : "Dans un moment pareil, Klemet n'aurait pas manqué de la [Nina] ramener sur terre. Elle l'entendait presque lui dire : quels liens, quelles preuves, comment relies-tu untel à untel, techniquement ? Elle l'entendait encore lui répéter : oublie le motif, concentre-toi sur les éléments concrets de preuve dont tu disposes et remonte le fil." (p.202) Klemet reste encore très secret sur sa vie, on en avait appris un peu dans Le dernier Lapon ; dans ce roman, c'est Nina qui se dévoile. Une belle place est faite également aux personnages secondaires, ceux qui font avancer l'histoire. 

Une deuxième enquête menée de main de maître par Olivier Truc qui prouve son talent pour à la fois nous instruire sur un pays et ses pratiques, une région très particulière et un peuple attachant -moi qui rêve de visiter les pays du nord plutôt que ceux du sud, j'avoue que mon envie a grandi à chaque page tournée- et pour nous distraire avec des personnages eux aussi attachants, crédibles et des enquêtes habiles qui ne s'éclaircissent qu'en toute fin d'ouvrage. Un dernier conseil pour finir ? Lisez ce roman, bien sûr, mais prenez la peine de de commencer par le précédent, Le dernier Lapon afin de ne rien rater de cette série qui promet.


 

polars 2015

rentrée 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

albertine 13/12/2014 19:03

J'ai ADORE les deux polars d'Olivier Truc ! Si après le grand froid de la Laponie, tu souhaites te réchauffer, je te recommande les romans de Zoé Ferraris qui se déroule en Arabie Saoudite et sont
aussi denses et dépaysants que celui-ci.

Yv 14/12/2014 09:58



Alors, je note d emon côté le nom de l'auteure. Merci



Camilla 01/11/2014 09:40

Je viens juste de lire Le dernier lapon et j'ai vraiment appréciée cette lecture!! :)Je lirai sûrement la suite...

Yv 01/11/2014 16:35



La surprise en moins, mais le plaisir de retrouver Nina et Klemet



dasola 25/10/2014 09:05

Bonjour Yv, j'ai été tout de même moins passionnée par l'intrigue que celle du premier tome et j'ai trouvé un peu long mais tout à fait recommandable. Bonne journée.

Yv 25/10/2014 09:59



Bonjour Dasola, Je comprends, j'ai pour ma part autant adhéré à l'une qu'à l'autre


A bientôt



Violette 23/10/2014 14:36

malgré ton avis, le thème pétrolier me fait un peu peur.... c'est un auteur qui fait de plus en plus parler de lui!?

Yv 24/10/2014 09:03



Disons que ses deux polars ont été remarqués à raison



Aliénor 22/10/2014 13:58

Il y a longtemps que le premier est dans ma PAL, il faut que je me dépêche !

Yv 23/10/2014 11:39



Oui sinon, tu risques d'en avoir beaucop à rattrapper si tu traînes



dasola 17/10/2014 04:04

Bonjour Yv, pas aussi enthousiaste que toi (l'histoire m'a moins passionnée que celle du premier tome) mais très recommandable néanmoins. Bonne journée.

Yv 17/10/2014 08:32



Bonjour Dasola, j'ai replongé avec joie dans le Grand Nord, la suprise en moins, mais le plaisir de retrouver Nina et Klemet


Bonne journée



zazy 16/10/2014 23:35

Le premier m'attend sur une étagère

Yv 17/10/2014 08:31



Mais que fait-il sur une étagère ?



Emma 16/10/2014 12:02

J'ai failli l'acheter, mais je n'ai pas lu le premier donc je vais peut-être commencer par le début !

Yv 16/10/2014 13:15



C'est mieux, mais il doit maintenant exister en poche



Alex-Mot-à-Mots 15/10/2014 20:36

Ca y est, l'auteur a fait le tour des saisons dans le Grand Nord. Il va falloir qu'il s'attaque à un autre continent, maintenant.

Yv 16/10/2014 08:16



Je pense qu'il trouvera une autre astuce pour le prochain. J'espère...



keisha 15/10/2014 15:49

J'attends tranquillement qu'il apparaisse en bibli par exemple (surbookée je suis, actuellement, et pas que des nouveautés)Merci pour ton avis (et je préfère de bonnes vieilles nuits un poil plus
longues...

Yv 16/10/2014 08:16



J'ai également pas mal de livres en ce moment et d'autres qui attendent, je lis les nouveautés d'abord et les autres attendent de fait encore un peu plus longtemps, certains depuis très
longtemps...



Aifelle 15/10/2014 13:09

J'attendais ton avis ; de toute façon j'ai l'intention de le lire, j'ai trop aimé le premier. Je suis contente de voir qu'il n'y a pas de déception chez toi.

Yv 15/10/2014 14:43



Non, aucune, je continuerai volontiers à lire cette série



Kathel 15/10/2014 11:41

Je garderai l'idée qu'il faut bien repérer les personnages pour ne pas s'y perdre. Je n'aimerais pas être déçue par ce roman, j'ai beaucoup aimé le premier (et l'auteur est sympa !)

Yv 15/10/2014 14:43



Lis le début lentement. ce qui diffère du premier, c'est que l'on n'a plus l'effet premier roman et découverte des Sami et du Grand Nord, mais il est très bon quand même ce polar



Le Papou 15/10/2014 11:10

J'avais bien aimé le premier, je lirai donc celui-là.
Le Papou

Yv 15/10/2014 14:41



Tout aussi bon selon mes goûts.


A bientôt



cathe 15/10/2014 10:13

Coup de cœur pour "Le dernier Lapon", bien sûr j'ai réservé celui-ci dans ma bib :-)

Yv 15/10/2014 14:41



Je t'en souhaite bonne lecture, on perd le bénéfice de la surprise du premier, mais il est très bon également



clara 15/10/2014 09:49

J'ai noté le dernier lapon pour découvrir cet auteur !

Yv 15/10/2014 14:40



Un bon début...



Hélène 15/10/2014 08:31

Oui lisez plutôt "Le dernier lapon" ;)

Yv 15/10/2014 14:40



Non, on commence par Le dernier Lapon, et on continue sur la lancée avec Le détroit du Loup...