Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

La tête en l'air

tete-en-l-air.jpgLa tête en l'air, Paco Roca, Éd. Delcourt, 2013 (traduit par Carole Ratcliff)...,

Ernest, atteint d'un début d'Alzheimer fait son entrée dans une maison de retraite spécialisée. Le passage à la vie en communauté est rude, il sera aidé par Émile, son voisin de chambre, joyeux drille toujours prêt à une bonne blague voire une petite entourloupe.

Bande dessinée qui traite d'un sujet pas facile mais tellement d'actualité. On n'échappe pas aux pertes de mémoire, aux pertes d'autonomie, aux douleurs de s'en rendre compte. "La vieillesse est un naufrage" disait le Général De Gaulle, à propos du Maréchal Pétain. Tout cela est montré, mais comment passer outre ? Écrire ou dessiner un livre sur les vieux en maison de retraite et sur ceux qui souffrent de maladies dégénératives sans montrer tous les aspects négatifs serait une tromperie sur la marchandise. Rassurez-vous, tout est bien montré, mais Émile est là pour mettre un peu de gaieté et d'entrain dans la maison. Dès qu'il y a une bêtise à faire, il ne peut s'en empêcher, un peu comme Wilfred dans Quartet de Dustin Hoffman, un film dit en passant qu'il faut voir si ce n'est déjà fait. La vision de la maison de retraite n'est ni idyllique ni plombante. L'auteur, en fin de volume explique que toutes les personnes dessinées sont inspirées de parents d'amis, de gens rencontrés dans les maisons de retraite qu'il a visitées pour bien connaître son sujet. Son récit est tellement crédible que l'on pouvait presque se douter de cette précision. 

Le dessin est clair, précis, lisible ainsi que la police utilisée dans les phylactères, couleurs proches de la réalité. Un bel album dont a été tiré un film qui, au vu de la bande-annonce semble très fidèle au livre.

 

tete.JPG

Libfly et Babelio recensent quelques avis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Deedoux 28/12/2013 11:40

Cette BD est magnifique mais effectivement la couverture et le titre auraient du rester d'origine! Je n'ai pas vu l'adaptation mais je dois le faire! :) Merci pour ta critique qui ravive des
souvenirs.

Yv 29/12/2013 10:20



Je n'ai pas vu le film non plus dont on dit pourtant le plus grand bien. merci du passage etdu commentaire



krol 17/12/2013 21:16

Mais pourquoi avoir changé le titre et la couverture de Rides ? Font n'importe quoi ces éditeurs... Excellentissime BD au demeurant.

Yv 18/12/2013 08:10



sans doute pour coller au titre du film qui en a été tiré et dont le titre a été modifié, plus attractif



keisha 15/12/2013 06:58

Oui, c'est l'excellent, l'incontournable, le coup-de-coeuresque Rides!

Yv 15/12/2013 08:51



Ah merci de confirmer



zazy 14/12/2013 19:38

Hum, pas envie au moment ou une vieille copine entre en Long séjour

Yv 15/12/2013 08:51



OK, je comprends



Sandrine 14/12/2013 18:30

Est-ce que ce n'est pas la réédition sous un autre titre de "Rides" ?

Yv 15/12/2013 08:50



Il me semble bien en effet



Sophie 14/12/2013 13:25

Je découvre, je vais me la procurer, je suis touchée de près par cette maladie (mon père): merci pour la suggestion!

Yv 14/12/2013 16:24



C'est un album qui ne t'apprendra sans doute rien, mais qui reste assez positif



Pr. Platypus 14/12/2013 10:54

Dommage que l'éditeur ait, comme souvent, recoloré la couverture à la truelle pour donner un effet plus flashy (afin qu'on repère l'album en magasin) : en l'état ça ne m'aurait pas attiré du tout
alors que les deux vignettes au bas de l'article me font envie, le dessin a l'air d'être effectivement très fin.

Yv 14/12/2013 11:42



Sans doute, mais il est difficile d'être vu, si le procédé est contestable, le contenu vaut qu'on s'attarde sur cette BD



Bernhard 14/12/2013 09:06

D'accord absolument pour "Quartet" de D. Hoffmann.

Yv 14/12/2013 11:41



N'est ce pas ? Il est fabuleux ce personnage de Wilfried