Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

La mort n'oublie personne

 La mort n'oublie personne, Didier Daeninckx, Ed. Denoël, 1989 (Ed. Folio, 2009)

Lucien Ricouart, en mars 1963, est interne dans une pension pour apprentis. Toujours seul, pas d'amis. Un jour, les autres internes le traitent de "fils d'assassin" ; Lucien s'échappe et est retrouvé mort quelques heures plus tard, noyé.

Vingt-cinq ans plus tard, Marc, journaliste, enquête sur la Résistance dans le Nord de la France. Son enquête le mène chez Jean et Marie Ricouart, les parents de Lucien. Marc était à l'internat en même temps que Lucien et a assisté à l'accident lui ayant causé la mort, mais Jean et Marie n'en savent rien. Jean Ricouart se livre sur son parcours d'ouvrier et de résistant.

Beaucoup plus qu'un roman policier, c'est avant tout le récit des années de guerre d'un jeune homme. Son entrée dans le monde du travail, à l'usine et puis, son passage quasiment naturel dans la Résistance.

L'époque est propice à bâtir des histoires plus ou moins vraisemblables, plus ou moins captivantes. Celle-ci est à la fois passionnante et crédible. Les personnages sont en même temps simples et très forts. Les lieux, que je ne connais pas du tout -je n'ai pas encore eu le loisir d'aller vister le Nord- sont tellement formidablement bien décrits que l'auteur, lui, doit les connaître. Ou alors, possède-t-il une carte IGN ? Les paysages de houillières ajoutent de la noiceur, du sombre, de la profondeur à l'atmosphère pesante du livre.

L'aspect polar du livre -il est classé en tant que tel- s'imisce dans le livre pour le finir en apothéose. Mais le classer simplement en tant que roman policier est trop réducteur pour cet excellent roman qui montre comment, une personne simple,vivant des situations communes et d'autres plus particulières, peut ne pas avoir une vie "de M. Tout-le-monde".

Lilibook a un avis a peu près similaire au mien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

noann 04/08/2010 17:14


il y a longtemps que je ne me suis plus plongé dans un livre de Daeninckx

Autrefois j'en avais lu quelques unes qui m'avaient distrait. Ça se lit facilement. J'aime bien finalement, peut-être parce que je n'aime pas le polar - en général - et que ceci à quelque chose de
plus, même si certains férus du genre me disent que c'est mauvais, je m'en fous ! Moi les intrigues interminables à la Elisabeth Georges ça me ...

Merci de me donner envie de m'y replonger


Yv 04/08/2010 18:29



Je ne connais pas Elisabeth Georges, mais par contre pour ce Daeninckx, je trouve que le classer en polar est trop réducteur. C'est un roman, avec une intrigue, certes, mais plus qu'un simple
polar comme on peut en lire parfois.



pom' 15/05/2010 16:01


tiens!il est dans ma PAL celui là, je l'avais oublié lol


Yv 16/05/2010 11:15



Remet-le au-dessus, histoire de ne pas l'oublier une seconde fois.



LN 12/05/2010 12:17


Je ne connais pas ce livre mais j'aime beaucoup l'auteur. Je note ce livre qui m'a l'air vraiment passionnant.


Yv 12/05/2010 13:56



La période est passionnante, le livre aussi.



Nanne 07/05/2010 22:22


J'ai ce roman dans mon immense PAL et je retarde toujours cette lecture pour le plaisir de découvrir un auteur que je ne connais pas encore ! Ce que tu en dis dans ton billet me donne envie de me
plonger dans cette histoire à la limite entre le roman noir et le roman social d'une époque en demi-teinte !


Yv 08/05/2010 18:00



C'est tellement bien dit que je n'ose pas faire de commentaire.



Lystig 07/05/2010 11:07


auteur que je n'ai jamais lu, je vais devoir y remédier !


Yv 08/05/2010 17:59



Auteur pourtant très connu et assez prolifique, à découvrir de toute urgence, bien sûr.



Mathilde 06/05/2010 10:11


J'avais bien aimé ce point de vue original !


Yv 06/05/2010 14:56



Un beau livre, un beau témoignage.



Catherine 05/05/2010 20:30


Aurais-tu envie de participer au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' ?


Yv 06/05/2010 14:56



Je crois que je vais décliner l'offre, mais je te remercie d'avoir pensé à moi.



Alex-Mot-à-Mots 05/05/2010 17:58


Je n'aime pas particulièrement l'écriture de cet auteur. Alors je passe.


Yv 06/05/2010 14:53



Il y a tellement de livres à lire qu'en passer un ou deux ne nuit pas à nos listes



cathe 05/05/2010 12:58


je pensais l'avoir lu mais je me rends compte que je confonds les deux titres "meurtres pour mémoire" et "La mort n'oublie personne"... De toutes façons ce qu'écrit Daeninckx est en général très
bon :-)


Yv 05/05/2010 14:00



Pour ce que j'ai lu de lui, je suis d'accord avec toi.



Stephie 05/05/2010 08:48


Un de ces romans que j'ai envie de découvrir depuis un bon moment !


Yv 05/05/2010 10:26



Asolument sans risque de déception.



alain 05/05/2010 07:58


Didier Daeninckx sait nous faire découvrir des pans cachés de notre histoire


Yv 05/05/2010 10:26



Il y a longtemps que je n'en avais pas lu et je redécouvre cet excellent écrivain