Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fin de l'âge déterminé

Publié le par Yv

La fin de l'âge déterminé, Michel Colin, Ed. Lectures Multiples, 2011

"Ils veulent la supprimer ! La nouvelle fait bientôt la une des journaux. Beaucoup de Français se mobilisent pour la sauver. Grèves, manifestations, débats, témoignages se succèdent. Rien n’y fait.

Un homme doit la rencontrer au plus tôt. Auparavant, il lui faut liquider toutes celles se trouvant sur sa liste. De nombreux obstacles sont placés sur sa route pour retarder le moment du rendez-vous. De plus en plus étonné, il décide de mener sa propre enquête sur la vie méconnue de la victime. Il va aller de surprise en surprise.

Fait exceptionnel, la victime, condamnée au silence, réussit néanmoins à parler à l’enquêteur et à lui faire des révélations étonnantes. Stupéfié, il doit se rendre à l'évidence. Pour certains sujets, les modes actuels de diffusion de l’information ne sont pas suffisants." (4ème de couverture). Ou les tribulations d'un homme voulant faire valoir ses droits à la retraite.

Après Alex et Mélusine, me voici confronté au départ en retraite. Non pas que nous ayons l'âge idoine, mais le bouquin idéal, oui ! Enfin, idéal pour elles, moi j'avoue n'avoir goûté ni l'humour ni les descriptions des difficultés à obtenir dossiers, informations et paiements. Ce livre est entre le roman et l'essai, c'est d'ailleurs sans doute sa construction ou sa mise en page qui m'ont dérouté. L'auteur ne choisit jamais vraiment son camp : écris-je un roman ou écris-je un essai ? Ce n'est pas aisé de choisir d'ailleurs puisque le sujet abordé se prête plus aisément à l'essai qu'au roman, mais bon, c'est pas moi qui aie choisi de traiter ce thème !

Je me suis perdu dans les textes, les références et les méandres des recherches effectuées par M. Leretraité (ce qui me fait craindre le pire pour la vraie recherche dans quelques années).

De bons passages alternent avec d'autres plus confus ou moins intéressants. J'ai eu parfois l'impression que l'auteur dressait des listes de faits sans vraiment les lier entre eux. Déplaisant et rien de tel pour perdre mon oeil attentif -je me disperse très vite, que voulez-vous, je ne suis pas un bon élève. Et puis, l'âge venant, ma concentration baisse !

Ceci étant, je ne voudrais pas décourager les ceusses d'entre vous qui peuvent être intéressés par ce sujet : les diverses lois prolongeant la durée de travail et repoussant de facto l'âge de départ à la retraite rendent ce petit livre très actuel (encore plus proche depuis quelques temps, depuis le budget de rigueur du gouvernement). Michel Colin l'aborde de manière originale, et d'ailleurs, je suis le seul à n'avoir pas apprécié cette lecture, ce qui prouve, s'il était nécessaire, mon mauvais goût ou alors, mon désir de rester jeune et de ne pas trop penser à mes vieux jours. Le chapitre le plus abscons est celui intitulé  : "Vers la polypersonnarisation d'un polyvalent polyponctionné devenant polyactif" (p.35) et ça me glace le sang, puisque je crains bien être dans ce cas précis !

Je salue le travail, même s'il ne me correspond pas !

PS : je vais quand même garder ce bouquin pas trop loin, des fois que d'ici quelques années, je veuille me plonger dans mon dossier retraite, j'ai comme dans l'idée qu'il pourrait me servir !

Petit éditeur, Les Editions Lectures Multiples entrent dans le cadre du Challenge Les Agents Littéraires !

 

challenge-rentrée-littéraire-2011

Commenter cet article

BORY CHRISTINE 04/12/2011 23:59

Même si vous le gardez dans un coin, dans quelques années il sera dépassé avec les lois qui sont votées la nuit maintenant ! ça fait peur quand même ! je ne sais pas où on va mais on y va ! il m'a
l'air foutoir ce livre déjà que l'on y comprend pas grand chose alors là c'est encore pour mettre plus le b.... enfin je veux foutoir ! c'est mon coup de gueule ! désolée

Yv 05/12/2011 08:13



Ça arrive de gueuler. c'est bon pour la santé. Je vous en prie : que mon blog soit votre défouloir (bon, euh, enfin, dans les règles de la bien séance tout de même, voyonns de la tenue !)



Aifelle 25/11/2011 06:53

Je suis d'accord avec Keisha, ne te prends pas la tête maintenant, tout changera .. pour moi le cap est passé, je ne suis pas rassurée pour autant sur l'avenir, ni le mien, ni celui des autres.

Yv 25/11/2011 12:05



C'est pour cela que je ne pense pas trop à  l'avenir !



keisha 24/11/2011 16:08

Eh bien la retraite (future) est un sujet qui me touche de près, même si la belle s'éloigne de plus en plus. Ne cherche pas à te renseigner, d'ici là tu auras eu trois ou quatre nouvelles lois, et
profite de la vie maintenant.
Je confirme que pour rendre clair tout ça, pas facile!

Yv 25/11/2011 12:04



Je ne fais rien pour le moment, même si mon banquier veut me placer son produit spécial retraite



attila 24/11/2011 15:02

et oui !!!!!! c'est ça le côté positif !

Yv 25/11/2011 12:03



Toujours optimiste quoi !



attila 24/11/2011 14:50

d'ici là elle sera devenue l'arlésienne ......de retraite il n'y aura plus !!!! et comme en toute chose, il faut voir le côté positif : simplification à l'extrême des démarches administratives.

Yv 24/11/2011 14:53



Si ce que tu dis se réalise, les démarches  serons nettement simplifiées puisqu'inexistantes



Alex-Mot-à-Mots 24/11/2011 13:57

Cela risque d'être encore plus compliqué quand nous partirons en retraite...

Yv 24/11/2011 14:30



Je crains que d'ici là, il y ait encore quelques lois perfides et compliquées



Laeti (histoires-de-livres) 24/11/2011 11:26

J'ai déjà lu la chronique de Mélusine et tu continue de me montrer que je n'ai pas du tout envie de lire ce livre. En plus, je ne me sens pas concernée pour l'instant...

Yv 24/11/2011 14:29



ça viendra, ça viendra



Mango 24/11/2011 10:41

Entre le roman et l'essai? Je passe très au large!

Yv 24/11/2011 14:29



Bon vent !



Emma 24/11/2011 10:41

Ce livre me déprime rien qu'à lire ton article.... Déjà que je suis fâchée avec la paperasse, je déménage régulièrement et les changements d'adresse déjà me saoulent .... alors là je vais éviter le
sujet de la retraite.

Yv 24/11/2011 14:53



pourtant, un jour, il faudra bien s'y mettre



Lystig 24/11/2011 06:28

type de livre qui me fait grincer des dents (pour d'autres raisons !)

Yv 24/11/2011 08:25



Ça prouve que tu es encore jeune, il te reste des dents !