Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

La commissaire n'aime point les vers

flipo.jpgLa commissaire n'aime point les vers, Georges Flipo, Ed. La table ronde, 2010
Ce vendredi 18 janvier, le lieutenant Monot , de la 3ème DPJ prend la déposition d'un témoin dans l'agression d'un SDF. Ce SDF, ancien professeur de lettres, amateur de Victor Hugo a poussé sa passion hugolienne jusqu'à lui ressembler trait pour trait. Si l'on ajoute à cela sa manie de déclamer les vers du grand poète, on comprendra pourquoi les habitants du quartier et ses compagnons de la rue l'appellent Victor Hugo. Dans sa sacoche, la commissaire Viviane Lancier, chef de la 3ème DPJ découvre un sonnet que Monot, fin lettré pense être de Baudelaire. Commence alors une enquête dont la commissaire ne veut pas, mais qu'on lui impose. Des agressions et même des meurtres toutes liées au fameux sonnet émaillent le récit et la progression de l'enquête.
Un roman policier littéraire ? Vous en réviez, Georges Flipo l'a fait ! Un vrai régal de lecture pour qui aime l'un des genres ou les deux réunis. Un mort qui se prend pour Victor Hugo, un lieutenant de police connaisseur de Baudelaire, l'Académie Française en cause dans un assassinat et beaucoup de références littéraires, on sent que l'auteur s'est fait plaisir sans jamais devenir pédant.
En changeant de style et en abordant l'écriture d'un roman policier -même si sa bibliographie fait apparaître des écrits policiers pour une émission de radio-, Georges Flipo ne laisse pas de côté ce que j'aime bien chez lui : une vraie maîtrise de son sujet et une vraie écriture. Pour le premier point, on sent qu'il s'est documenté sur les procédures judiciaires, sur le fonctionnement d'une DPJ. Il reste aussi fidèle à sa critique féroce et probablement réelle -et tellement savoureuse- du monde de la télé, des gens qui y travaillent ou gravitent autour et de son pouvoir d'attirance extrêmement fort  envers nous, simples citoyens ; le "vu à la télé" étant de nos jours une marque de "qualité".
Pour le second point, Georges Flipo use d'un vocabulaire à la fois riche et simple, varié, dans un style personnel assez reconnaissable. J'ai beaucoup ri lors de cette enquête -un peu comme dans certains romans policiers d'Exbrayat- La confrontation entre la commissaire qui "n'aime point les vers" et son adjoint, le lieutenant Monot féru de littérature est fine et délectable. J'ai lu et pris du plaisir, beaucoup plus pour l'ambiance et les personnages que pour l'enquête, même si celle-ci n'a rien à envier à d'autres polars. Mais bon, on est loin d'un thriller états-unien sanglant, avec des rebondissements toutes les deux pages. Et c'est tant mieux ! On peut regretter que la commissaire soit un peu trop embarassée de ses problèmes personnels (rupture amoureuse proche et douloureuse, et quelques kilos en trop) et qu'elle néglige un peu son enquête : elle a parfois l'air d'une débutante, mais je pardonne aisément. Et non seulement je lui pardonne, mais en plus, étant donné qu'elle est bien partie pour faire d'autres enquêtes (La commissaire n'a point l'esprit club est prévu pour 2011), j'attendrai avec une certaine impatience de replonger dans cette atmosphère policière "flipoenne". Que l'auteur veuille bien m'excuser ce néologisme !
Merci à Nadine Straub des éditions La Table Ronde pour cet envoi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Amélie 16/09/2010 15:14


Je suis lectrice de classiques (littéraire de formation comme Monot) et de polars donc je trouvais ça vraiment bien vu de mélanger les deux, ça comblait mes goûts hétéroclites!
Deux mondes qui ne font parfois pas grand chose pour se rencontrer, mais qui mixés donnent un très bon moment de lecture.
Je découvre l'auteur avec ce roman et je lirais volontiers le deuxième volume des aventures de Viviane & Monot!
x


Yv 16/09/2010 16:01



Dans un style totalement différent mais qui allie les deux également, il existe Chambre 26 de Tecia Werbowski, édition Les allusifs. Très bien aussi. Et G. Flipo a écrit un recueil de nouvelles
toutes formidables : Qui comme Ulysse.



Bénédicte 06/05/2010 16:54


je ne les double pas je les complète C'est un avant après


Yv 06/05/2010 17:47



Sauf que ton dernier apparait deux fois, mais encore une fois, c'est très bien.



Bénédicte 06/05/2010 12:49


j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre là


Yv 06/05/2010 14:58



Alors, on double ses commentaires ? Je le laisse comme ça on a l'impression que j'ai beaucoup de visites.



Bénédicte 06/05/2010 12:40


j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre là


Yv 06/05/2010 14:57



Ca ne m'étonne pas, c'est un peu le sentiment de tous les lecteurs.



Lystig 04/05/2010 23:54


billet demain après midi...


Yv 05/05/2010 10:25



J'irai donc voir demain si tu es dans la même disposition que la majeure partie des lecteurs



Lystig 28/04/2010 22:17


je viens de le recevoir... je m'y penche dès demain !!!


Yv 29/04/2010 14:02



Je ne doute pas que cette lecture te plaira.



Bénédicte 21/03/2010 10:51


je viens de l'acheter et j'ai hâte de le lire


Yv 21/03/2010 13:42


Je me suis régalé. Bonne lecture.


Schlabaya 08/03/2010 09:47


Une petite note discordante dans cette belle harmonie, je n'ai pas aimé ce bouquin, bien qu'en général j'aime bien ce qu'écrit G. Flipo...


Yv 08/03/2010 10:33


toutes les opinions en matière de lecture sont bonnes à entendre, et un livre qui n'aurait que des critiques favorables, serait-il aussi intéressant ?


Bénédicte 25/02/2010 14:18


j'ai bien envie de lire ce livre et je ne vois que de très bonne critiques dont la tienne qui me confirme dans ce choix A bientôt


Yv 26/02/2010 11:55


Alors n'hésite plus, ce sera une bonne lecture !


Aifelle 13/02/2010 06:33


En cours de lecture, j'ai fugitivement pensé aussi à Exbrayat, lu il y a longtemps. J'ai bien aimé les incursions dans la vie privée de la commissaire (problèmes typiquement féminins ?). A part le
bémol évoqué dans mon billet, j'ai pris grand plaisir à cette découverte et suis prête à rempiler pour le second.


Yv 13/02/2010 16:14


J'attends moi aussi la prochaine aventure de la commissaire !


emiLie 08/02/2010 19:58


Un tout nouveau roman que j'ai envie de lire, cette comissaire m'a l'air très sympathique, cela change des flics "torturés" qui boivent...


Yv 09/02/2010 14:59


Elle, elle mange, elle boit un peu, mais très raisonnablement !


Alex-Mot-a-Mots 06/02/2010 18:30


Décidément, il est de retour partout sur la blogosphère en ce moment, Georges Flipo.


Yv 06/02/2010 18:36


Il est d'actualité avec sa commissaire et son lieutenant Monot féru de littérature


Marie 05/02/2010 07:51


Ah, mais, vous vous êtes tous donné le mot pour lire ce polar ces jours-ci !
Comment résister à cette avalanche de critiques élogieuses ? J'ai bien l'intention de lire ce roman... :-)


Yv 05/02/2010 10:28


Il vient de sortir, donc nous sommes nombreux à en dire ce que nous en avons pensé : du bien !


Celsmoon 04/02/2010 11:31


Comme je le disais à leiloona, je le note :)


Yv 04/02/2010 13:39


Le noter, c'est bien , mais le lire c'est mieux !


keisha 04/02/2010 11:28


Nous sommes d'accord!!! j'avais déjà lu ton article dont tu avais donné l'adresse il y a deux jours...Mais je n'interviens que maintenant.
Pour ma part j'ai bien aimé la vie personnelle de la commissaire... Je peux t'assurer que c'est bien vu!


Yv 04/02/2010 13:37


si tu m'assures que c'est réel, je te crois volontiers.