Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'hiver des lions

Publié le par Yv

L'hiver des lions, Jan Costin Wagner, Ed. Jacqueline Chambon, 2010

Depuis la mort de sa femme, le commissaire Joentaa passe son temps au travail, notamment la nuit de Noël. Cette nuit, une jeune femme vient déclarer un viol, mais finalement s'en va sans porter plainte. Le lendemain, on retrouve le corps du médecin légiste, puis quelques jours plus tard celui d'un fabricant de mannequins, tous deux tués de la même manière. Un seul lien entre eux : ils ont participé à un talk-show télévisé.

Nouveau venu dans les polars nordiques : Jan Costin Wagner est Allemand, mais vit en Finlande, ses histoires se déroulent donc dans ce froid pays du nord. Son flic, Kimmo Joentaa fait là sa seconde enquête, la première, Le silence, est paraît-il en cours d'adaptation cinématographique.

J-C Wagner reprend ce qui fait le succès des polars froids : les paysages de neige, la lenteur, les moindres pistes suivies qu'elles donnent un résultat ou non. Un peu comme Wallander, Joentaa prend des bribes, des mots ou des attitudes des gens qu'il interroge et des gens qu'il côtoie. Des idées, des images naissent en lui, insaisissables, indicibles, mais palpables. Ensuite, l'intuition, l'écoute approfondie de ceux qui souffrent, tout cela lui permet de replacer toutes les pièces du puzzle, de faire de ces morceaux et de ses sensations une image nette des faits. Il procède donc plus par intuition, parfois en totale opposition à ce que voudraient ses chefs et collègues. " [...] c'est l'empathie du commissaire envers ceux que la perte d'un être cher a rendus inconsolables et qui vivent dans l'obsession de la mort qui va le mettre sur la voie. Rarement un roman policier aura montré un visage aussi humaniste et une si grande délicatesse de sentiments." (4ème de couverture)

Néanmoins, rien de bien nouveau : un flic solitaire, désabusé, qui pratique l'écoute et qui donne la direction de l'enquête. Mais bon, Joentaa n'est pas si solitaire que cela, puisque la jeune femme qui vient déclarer un viol est une personnalité compliquée, qui ne laisse pas insensible le flic, et vice (sans jeu de mots) versa.

Pour qui n'aime pas les polars de Mankell ou Indridason, passez votre chemin, vous n'aimerez pas non plus Wagner !  

Pour qui aime ce genre de littérature, il ne sera pas déçu : la Finlande n'est pas moins un paysage saisissant que la Suède ou l'Islande, Joentaa est un flic attachant ; ses collègues mériteraient de prendre un peu d'ampleur, mais ça viendra peut-être. J'attends la suite !

Commenter cet article

Marie 22/11/2010 22:27


Oups, désolée d'avoir massacré le nom de Mankell dans mon commentaire précédent ! ;-)


Yv 24/11/2010 15:38



Il te sera pardonné !!!



Marie 22/11/2010 22:26


J'aime bien les polars nordiques, même si je n'ai encore jamais lu Menkel. Je note ce titre...


Yv 24/11/2010 15:37



Une manière d'entrer dans les polars nordiques en douceur



Mélusine 19/11/2010 21:38


Je ne connais ni Mankell, ni Indridason ... peut-être devrais-je essayer celui-ci mais comme tu sembles le dire, il n'est pas très original....


Yv 19/11/2010 22:14



Il reprend les codes des polars nordiques, donc en cela il n'est pas original, mais le livre est un bon moyen de connaître ces fameux romans policiers du froid.



Géraldine 19/11/2010 19:37


J'aime bien Mankel et Indridason, alors pourquoi pas, je note !


Yv 19/11/2010 22:11



Comme pour Mathilde, tu devrais aimer



Mathilde 17/11/2010 20:12


J'aime Mankell et Indridason, donc je note cette nouvelle référence de polar nordiquse !


Yv 18/11/2010 13:52



ça devrait te plaire !



Aliénor 16/11/2010 12:41


Ils sont forts ces auteurs venus du froid !


Yv 16/11/2010 14:14



Ils doivent avoir de longues soirées au coin du feu pour écrire leurs bouquins.



Dominique 16/11/2010 11:05


je l'ai dans ma PAL mais après avoir lu qq pages je m'ennuyais un peu j'ai du mal à m'intéresser à ce flic que je trouve un peu "lent" ton billet m'incite à le rouvrir un de ces jours


Yv 16/11/2010 11:14



C'est vrai que c'est un peu lent et qu'on peut trouver le temps long, mais j'aime bien !



Lystig 16/11/2010 10:43


j'ai noté ce livre sur ma liste au père noël...

et à propos, je t'ai re-tagué !


Yv 16/11/2010 11:15



Il faut que je fasse la mienne de liste. Pour le tag, je crois que je vais passer mon tour. merci.



Hélène 16/11/2010 09:42


Je ne connais pas du tout, mais je dois avouer ne pas être totalement fan des Mankell (violent) et Indridason (glauque)Je les lis par solidarité familiale (chez moi ils sont fans à 100%)par contre
j'avais bien aimé Theorin. A voir donc, je vais réfléchir...


Yv 16/11/2010 10:31



Moins violent et moins glauque, donc peut-être plus consensuel. Mais comment peux-tu ne pas être fan de Mankell, moi qui adore, je ne peux pas comprendre ;)