Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Haïti Kenbe la !

Publié le par Yv

Haïti Kenbe la !, Rodney Saint-Éloi, Michel Lafon, 2010

Haïti Kenbe la ! (= redresse-toi !), sous titré : 35 secondes et mon pays à reconstruire. Rodney Saint-Éloi, Haïtien, écrivain, éditeur-fondateur des éditions Mémoire d'encrier vit au Québec. Pour le festival Étonnants voyageurs, il retourne dans son pays d'origine en janvier 2010. Le soir de son arrivée, un terrible tremblement de terre a lieu, réduisant en poudre les maisons, palais de la Présidence, tuant des milliers de personnes pendant que des milliers d'autres restent sous les décombres. Vient alors le moment de rechercher ses amis, de venir en aide aux autres.

Rodney Saint-Eloi, une fois revenu au Québec écrit sur ce séisme, mais aussi sur son pays, son histoire riche et forte, les raisons de sa pauvreté et surtout sur ses habitants, tous très forts, courageux et dotés d'un optimisme et d'une vitalité obligatoires pour ce peuple qui a affronté moult épreuves.

Je n'aime pas les livres de témoignage sur tel ou tel événement de la vie, je les trouve souvent racoleurs, pleurnicheurs. Ce livre est tout le contraire. Rodney Saint-Éloi raconte comment le peuple haïtien est debout et tient à le rester, comment  le pays va se reconstruire et comment pour peu qu'on le laisse un peu tranquille (cf. les ingérences étasuniennes, les coups d'états, ...)  et qu'on lui laisse sa chance, Haïti pourrait se sortir de cette spirale de pauvreté.

"Plus de deux siècles d'Histoire. Une chronique coloniale lourde de violences. Les horreurs de l'esclavage. Le pillage des ressources. L'abêtissement de l'être dans son corps et dans son âme. L'esclave est un bien meuble, dit le Code noir, l'ensemble des règles régissant la société coloniale. Les colons pouvaient disposer de leur vies. Saint-Domingue, c'était la Perle des Antilles, la colonie française la plus prospère. L'île est aujourd'hui divisée en deux parties : la République dominicaine, à l'est, et Haïti, à l'ouest. Des tonnes de sucre, de café, d'indigo, de cacao et de bois de construction quittaient le port de Port-au-Prince en direction de la métropole. Aujourd'hui, Haïti est le pays le plus pauvre d'Amérique." (p. 210/211)

Mais comme je le disais plus haut, l'auteur parle surtout des habitants, de ceux qu'il connait bien sûr, les écrivains, Dany Laferrière, Franketienne, Lyonel Trouillot entre autres. Il nous présente aussi sa grand-grand-maman, Grann Tida qui raconte, aux enfants de son village des histoires. Des contes, basés sur la réalité de l'Histoire du pays, de ses coutumes, de ses croyances : "Tida a eu la sagesse de parsemer ses contes de leçons de vie. Aucune bouche de mensonge ne me racontera des sornettes tant il est vrai que l'histoire du pays depuis l'indépendance est une suite de séismes suivis de répliques régulières." (p.215)¨

Haïti m'a toujours intrigué. Dans ma récente lecture de Tonton Clarinette, j'ai pu "visiter" ce pays et ses habitants au travers d'une enquête policière. Dans Haïti Kenbe la !, je visite Haïti et les Haïtiens avec un guide qui connait parfaitement l'un et les autres et qui nous en fait des portraits sincères et forts. Que B.O.B et les éditions Michel Lafon soit grandement remerciés pour ce voyage au cœur d'un pays et d'habitants très attachants et dotés d'un optimisme et d'une force qui leur permettra de se reconstruire et j'espère de se reposer un peu des diverses catastrophes qu'ils ont subies.

Commenter cet article

emiLie 21/09/2010 14:45


Je comptais déjà découvrir Haiti avec l'auteur Dany Lafferière, ce livre a l'air intéressant aussi!


Yv 21/09/2010 19:45



C'est une manière différente de découvrir ce pays, différente d'un roman.



sylire 20/09/2010 21:02


Si tu veux approndir le sujet d'Haiti, je te conseille de Dany Lafferière "le cri des oiseaux fous". Excellent. Je retiens celui-ci, qu'on m'a proposé mais que j'ai refusé car j'avais d'autres
partenariats en cours.


Yv 21/09/2010 10:58



Pourquoi pas ? J'ai lu un livre de Dany Laferrière que je n'avais pas aimé, mais je peux recommencer l'expérience. Merci.



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2010 18:54


Pauvre pays....


Yv 21/09/2010 10:57



Oui, mais quel peuple, fier et courageux.



djak 20/09/2010 07:13


un bel avis sur un livre qui va sûrement me faire voyager!


Yv 21/09/2010 10:56



Qui fait voyager au coeur du pays et de ses habitants.



Nanne 18/09/2010 22:03


J'ai eu la chance de le recevoir par les éditions Michel Lafon et je veux le lire très vite ! Ton billet ne fait que me confirmer cette envie de découvrir un autre Haïti, vu par un enfant du pays,
capable de prendre du recul sur les événements et de nous apporter un témoignage sur une situation difficile mais pas nécessairement inextricable ... Il ne s'apitoie pas sur le sort de ses
compatriotes et c'est ce qui est intéressant. Il tente de démontrer qu'ils peuvent s'en sortir si on leur en donne les moyens qu'il faut !


Yv 19/09/2010 11:45



C'est exactement cela ne te reste plus qu'à découvrir les mots de l'auteur et à confirmer ce que tu en penses. Bonne lecture.



Stephie 18/09/2010 10:38


J'ai aussi beaucoup apprécié cette lecture.


Yv 18/09/2010 11:02



beaucoup de force et d'optimisme finalement dans ce beau livre.



Marie 18/09/2010 09:51


Je ne connais pas Haïti. Je note cette référence...


Yv 18/09/2010 11:01



Une belle manière d'en connaître un peu plus sur ce pays et ses habitants.