Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Geluck enfonce le clou

geluck.jpgGeluck enfonce le clou, Philippe Geluck, Casterman, 2011

Dans la veine de Geluck se lâche, Geluck enfonce le clou ! Toujours aussi réjouissant, Geluck montre sa face cachée, son penchant naturel vers la vacherie, la grossièreté et la méchanceté, parfois gratuite (enfin, pas tout à fait puisque le livre coûte 18€).

Il aborde des thèmes divers comme l'intégrisme, la religion ou plutôt même les religions, la maladie, la mort et les enfants des autres :

"Halte au terrorisme bambinesque ! Sous prétexte que c'est mignon et que ça dit "areuh", ça ne devrait pas être autorisé à nous pourrir ces moments bénis où nous échappons, le temps d'un film, d'un navarin de homard, d'un Paris-Marseille, au tohu-bohu de notre société trépidante. Et je ne critique pas ici les petiots eux-mêmes, mais plutôt leurs infâmes géniteurs qui, non contents de s'émerveiller de leurs braillardises, en rajoutent à coups de "Voyons Thomas, calme-toi ! Tout le monde te regarde !" (p.6)

Les textes sont soignés, bien écrits et l'on se rapproche du mauvais esprit de Pierre Desproges, de Cavanna, Siné et les autres. Sans son double, Le Chat, Geluck réussit également à faire un livre drôle. Peut-être plus directement méchant qu'avec son alter ego, même si celui-ci n'est pas toujours sympathique, mais il cache bien son jeu dans ses rondeurs et sa bonhommie.

Les dessins sont encore mieux que les textes : un petit exemple ? Oh oui ! Bon allez, c'est bien parce que c'est vous !

CLOU-JOHNNY.jpg

Là, c'est plutôt marrant, mais certains dessins sont grinçants, politiquement incorrects et font passer des messages beaucoup plus clairement et facilement que des textes. Tout pour plaire quoi ! Mais je ne cache pas ma subjectivité totale, je suis totalement partial, parce que je suis fan du Chat et donc de Geluck depuis, pfuiii,... ça ne me rajeunit pas (sans commentaire, SVP).

Merci Davina, de chez Gilles Paris.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BORY CHRISTINE 25/10/2011 14:00


J'ai découvert Le Chat à mon travail par un collègue, on a passé des pauses de midi très drôle avec les livres de Geluk, j'adooorreeee ! je vais me le faire offrir ! (encore un de plus) ! une de
mes préférés (qui était sur la porte de mon bureau) "J'aime la lettre M parce qu'on la prononce aime, je n'aime pas la lettre N parce qu'on la pronconce haine, mon dieu que notre langue est riche,
j'en suis sur le Q". J'ai eu de la chance que mon chef aimait Geluk.
Bon courage pour la suite des lectures ! à bientôt !


Yv 25/10/2011 15:13



Je l'ai découvert pour ma part, lorsque ces strips de 3 cases paraissaient dans Ouest-France et que j'habitais chez mes parents : c'est dire si c'est vieux ! A l'époque, il me semble qu'il
n'existait pas encore en livres reliés. Les livres existaient, bien sûr, mais pas Le chat en livre ! Je les découpais, les collais sur des feuilles blanches et collaient le tout dans les
toilettes pour que tout le monde puisse en profiter : je devrais le raconter à Geluck, ça le ferait rire sûrement !



Géraldine 23/10/2011 22:22


Ah, ça doit être bien plus drôle que la plupart des livres, magnifiques certes, mais pas très joyeux que j'ai eu l'occasion de lire durant cette rentrée litt. Un peu de deluc et de chat me ferait
du bien je pense !


Yv 24/10/2011 09:34



Geluck pur jus, drôle, décalé, absurde