Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des hommes et des dieux

Publié le par Yv

Des hommes et des dieux, Xavier Beauvois, 2010

Adaptation libre de l'histoire des moines de Tibéhirine, en Algérie, enlevés et tués, probablement par le Groupe Islamiste Armé, qui dans les années 1990 (pour eux, ce fut en 1996) semait la terreur dans la population algérienne, égorgeant, apeurant Algériens et étrangers.

Film coup de cœur pour certains. Chef d'oeuvre pour d'autres. Une quasi unanimité pour ce film de Xavier Beauvois. Sauf pour moi ! Et oui, au risque de déplaire, j'ose dire que je n'ai pas aimé ce film. Très lent. Trop lent. J'ai failli sortir de la salle avant la fin de la première partie. (Bon, je dois dire aussi que la salle de mon petit cinéma de quartier était pleine et que ma voisine s'était aspergée d'un parfum lourd, capiteux et très gênant pour mon odorat fin !) Et puis, la seconde partie est un peu mieux. Mais malgré ce qu'en j'avais lu et ce qu'on m'en avait dit, c'est un film trop centré sur la religion et pas assez sur les rapports entre les moines et les habitants du village. Beaucoup de questions sont abordées : l'engagement dans la religion, jusqu'où peut aller un moine sans se renier ? Le martyr est-il nécessaire et important ? Si oui, dans quel but : pour les moines eux-mêmes, pour un "coup de pub" pour la religion ou pour défendre les plus malheureux ?

J'eusse préféré qu'au premier plan ces moines se préoccupassent beaucoup plus du sort des Algériens du village et qu'ensuite arrivassent  leurs questionnements certes légitimes, mais qui à mon sens prennent une trop grande importance dans le film.

Mention très bien quand même aux acteurs, tous très bons -même si Lambert Wilson en fait un peu trop-, Michael Lonsdale, parfait en médecin, profond et malicieux et Olivier Rabourdin, excellent en moine qui doute.

En résumé, pour moi, pas assez d'humanité et de fraternité entre les moines et les villageois et trop d'émotion facile ; pas assez de vivre ensemble et trop d'interrogations nombrilistes.

La scène de trop : pour moi, il y en a beaucoup, notamment les prières, les messes fort abondantes, mais le summum du ridicule est atteint lorsque Xavier Beauvois filme les 9 moines en gros plan, puis très gros plan, lors de ce qu'ils savent être leur dernier repas ; le vin qu'ils ne boivent pas d'habitude est apporté par Frère Luc et, sur Le lac des Cygnes de Tchaïkovsky, ils dînent en riant et pleurant : la Cène. Gros et inutile.

Commenter cet article

Pyrausta 03/03/2011 08:22


et bien là je ne suis pas tout à fait d'accord.Comme toi j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs ,trop de messes oui mais dans l'ensemble j'ai vraiment apprécie.C' était un film sur le
questionnement humain ,ses peurs , ses lâchetés,ses questionnements sur l'humain par rapport à la foi.Et oui les moines ne pensent pas uniquement à prier ou à Dieu ni meme aux habitants du village
car ils sont en proie à la peur ,au doute comme tout etre humain.Ce ne sont pas des surhommes alors pour certains c'est du chacun pour soi ...mais emportés par le charisme de leur supérieur qui les
ramène dans le chemin de la Foi et du renoncement quelques part ils transcendent leur état d'homme.
C'est tout ce cheminement qu'a voulu montrer,pour moi,O.Beauvois.Avec en plus un parallele des 2 religions qui fait dire que nous n'avons aucune raison de nous entretuer au nom d'une religion
puisque finalement elle est Une.
Et puis aussi une critique de la colonisation et entre ce film là et Hors la loi je suis sortie en disant qu'il n'y a pas de quoi etre fier d'etre Français...Nous avons fait le lit de l'Islamisme
radical et de tout ce qui s'est passé avec le FLN par exemple..


Yv 04/03/2011 13:52



Moi, je n'ai pas vu tout cela. J'ai vu en partie ce que tu dis, mais j'ai trouvé que le message était noyé dans la religion et j'ai trouvé ce film trop "égoïsteé même si bien sûr, je comprends
qu'en ces moments-là on puisse l'être quels que soient ses croyances.



Bénédicte 07/10/2010 18:19


je trouve ta critique très intéressante et elle me donne encore plus envie de voir ce film, malgré tes réserves probablement bien senties


Yv 09/10/2010 09:25



Un film ou un livre ou toute autre forme d'art qui n'aurait que des critiques positives serait suspect. Bonne séance.



LN 06/10/2010 12:07


Je peux comprendre tes réserves, mais j'ai trouvé que le film en ce concentrant sur les moines et un peu moins sur les relations qu'ils avaient avec les villageois, permettait justement de les
rendre vraiment humains. Ils ne sont plus des moines défenseurs de leurs croyances envers et contre tout, guerriers religieux, etc. Ce sont juste des hommes qui doutent, qui sont perdus, qui
doutent de leur choix de vie, qui remettent en question leur certitudes qu'ils croyaient fermes quand il n'y avait encore aucun danger immédiat. J'ai aussi été très touchée par le frère Amédée qui
a aussi apporté quelques touches d'humour. Le personnage interprété par Michael Lonsdale est aussi très impressionnant et apporte également un peu d'humour à l'atmosphère un peu pesante par moment
du film. Contrairement à toi, j'ai bien aimé également la scène du dernier dîner que j'ai trouvé très émouvante.


Yv 06/10/2010 16:28



Heureusement que les frères Amédée et Luc (M. Lonsdale) sont là pour alléger un peu la tension. Ce qui me déplait est ce qui plait chez tous ceux qui ont vu le film : je m'attendais à plus de
fraternité et d'humanité que d'interrogations personnelles.



Eliane, Carré d'Art 05/10/2010 17:18


Tu entames le débat avant l'heure ! :-) Je te suis sur certains points mais... J'ai toujours compris que le sujet était centré sur les moines, leurs interrogations, leurs peurs, ... leur côté
humain quoi. Leur relation avec le village, et par voie de conséquence l'islam, entre en ligne de compte mais d'une manière secondaire puisque que ce n'est pas le sujet central. Et s'il y est parlé
de religion... désolée, mais il s'agit d'une histoire de moines... et leur vie est quand même très centrée sur cela même ! :-)
En revanche, je te suis sur certains points : oui L.Wilson en fait un peu trop (contrairement à ce qui a été souvent dit, je ne trouve pas que ce soit le meilleur... dommage, je l'aime bien); oui
il y a de la symbolique dans ce film et ce n'est pas pour me déplaire (symboles et religions sont très souvent liés ; oui le film est lent, mais comment ne pas apprécier de se poser, de réfléchir
au sens de notre vie et de nos actions... La réflexion ne peut intervenir qu'avec du temps... Certaines images sont de toute beauté, presque irréelles... elles aussi en dehors du temps !
Donc tu le vois, beaucoup à débattre... + tout ce que je n'ai pas vu... par manque de connaissances...
A très bientôt...


Yv 06/10/2010 16:24



Je savais que les interrogations des moines étaient là, mais je m'étais laissé dire qu'elles n'étaient pas si présentes que cela. Je pensais plus à un film sur la vie des moines avec les
villageois ; or, ceux-ci sont mis au second voir troisième plan, quasiment totalement effacés. Trop de religion pour moi et pas assez d'humanité, mais on en reparle le 22 : je voulais attendre
pour en parler, mais j'étais tellement déçu dimanche que je n'ai pas résisté à publier mon billet.



Hathaway 05/10/2010 08:23


D'accord avec toi sur le fait que Lambert Wilson en fait trop. Par contre je n'ai pas trouvé qu'il y avait trop de scènes ou qu'elles étaient trop longues, en fait pour un tel film, c'était l'idéal
pour plonger le spectateur dans l'ambiance religieuse. J'ai beaucoup aimé, mon mari bien moins, pour quasiment les mêmes raison que les tiennes.


Yv 05/10/2010 16:40



Justement, l'ambiance religieuse, c'est ça qui me gêne, je n'allais pas au ciné pour cela.



sylire 04/10/2010 21:48


Bon... J'étais motivée pour aller le voir. Tu me fais hésiter, là !


Yv 05/10/2010 16:39



Ca reste un avis très personnel et assez peu partagé.



Mathilde 04/10/2010 14:58


C'est le premier avis assez négatif que je lis ! Tiens tiens, ça me donne encore plus envie de le voir pour me faire mon idée...


Yv 05/10/2010 16:39



Rien de mieux que des avis divergeants pour se motiver.



Aliénor 04/10/2010 07:49


Voilà un avis qui dénote ! Dans cet océan de louanges, c'est très intéressant !


Yv 04/10/2010 11:26



Je finis par me poser des questions existentielles moi aussi, puisque je suis souvent déçu par "ce qui marche bien".



Sandrine(SD49) 04/10/2010 07:30


J'étais prévenue que ce film était très lent, et je l'ai beaucoup apprecié, mais cela ne m'étonne pas qu'il y ait aussi des avis moins enthousiastes.


Yv 04/10/2010 11:25



J'ai cru voir qu'il y avait quelques avis comme le mien. Assez peu !