Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des enfants

Publié le par Yv

Des enfants, Laurent Audret, Éd. Christophe Lucquin, 2013.....

Des enfants. Des adultes. Qui marchent. Des enfants. Des adultes. Qui vivent sous le même toit. Des enfants. Des adultes. Qui se font du bien. Qui se font du mal.

Christophe Lucquin, l'éditeur, ne m'a pas habitué à des livres faciles ou banals. Là, je vous avoue que je planche devant mon ordi, bien embêté, déjà pour tenter de résumer ce livre de Laurent Audret et ensuite pour essayer d'en faire une analyse claire et simple. Alors, alors, alors, par où commencé-je ?

C'est un livre qui ne laisse pas indifférent. Il nécessite plusieurs lectures pour tenter de le saisir totalement, et ça tombe très bien, parce qu'il est de petit format (63 pages aérées, qu'on peut donc lire et relire en peu de temps). C'est en soi une bonne nouvelle, parce que parfois, des tout petits livres on se dit que l'auteur se moque un peu de nous ; eh bien là, pas, puisque à la relecture on aura un volume de 126 pages ou plus si on le reprend une troisième fois ! A mon deuxième passage, je n'ai pas eu la même compréhension, enrichie qu'elle était par la première lecture. Des choses se sont éclairées d'une lueur nouvelle.

Alternativement les adultes et les enfants sont les narrateurs, pas un en particulier, le groupe en entier qui s'exprime majoritairement avec le "on". Laurent Audret use d'un style étonnant, entre langage policé et langage oral, parfois à la limite de la faute syntaxique (ou c'est moi qui ne connais pas cette tournure, peu usitée, ce qui, évidemment est tout à fait plausible ; je l'ai rencontrée certes, mais plutôt dite qu'écrite) qui sied parfaitement aux personnes qui s'expriment, aux situations décrites,tantôt légères voire primesautières (la marche dans la montagne) tantôt nettement plus lourdes et cruelles : 

"C'est longtemps qu'on a pris cette habitude qui est à peu près la même chose que d'acheter du poisson frais au marché."(p.7)

"Il est deux bonnes heures à galoper dans les pâturages, à rouler dans les cailloux et c'est seulement qu'il aperçoit une grosse cheminée carrée avec son extrémité comme badigeonnée d'un noir épais, bitumeux." (p.25)

Ce livre, "un conte barbare" (4ème de couverture) perturbe, percute le lecteur, le laisse dans un état entre le plaisir d'avoir lu un texte fort et bouleversant et le doute d'avoir lu une horreur. Mais il est bon de se souvenir que les contes, à l'origine, notamment ceux de Perrault, étaient cruels et violents et destinés aux adultes et non pas aux enfants. C'est nous par la suite qui en avons fait des historiettes pour endormir nos petits. Laurent Audret renoue avec les origines du genre avec talent et bouscule le lecteur parfois anesthésié par l'abondance de romans qui se ressemblent. 

J'aime lorsqu'un livre me dérange, lorsque je ne sais pas comment commencer et développer un article, car je ne veux ni trop en dire ni décourager les lecteurs -au contraire mon souhait est totalement inverse : inciter à lire des textes différents et forts- ; je ne sais pas si je parviens toujours à mes fins, à savoir éveiller la curiosité et l'envie, sans doute oui parfois au vu des commentaires des un(e)s et des autres, j'aimerais qu'il en soit ainsi pour ce conte de Laurent Audret, histoire d'avoir d'autres avis.

PS : Christophe Lucquin lance un appel au crowdfunding pour avoir un stand au salon du livre, si vous voulez participer ou relayer, c'est sur kisskissbankbank

 

rentrée 2013

Commenter cet article

Liliba 13/10/2013 16:51

ça a l'air très étrange !

Yv 13/10/2013 17:37



Ça l'est 



Alex-Mot-à-Mots 04/10/2013 10:46

Ca a l'air.... différent.

Yv 04/10/2013 12:50



ça l'est assurément et c'est ça qui est bien !



le Merydien 03/10/2013 23:58

Ouh la la , rien que la couverture m'affole ! Intrigué je suis comme dirais Yoda, mais là point trop n'en faut, je vais plutot aller retrouver le nouveau janis Otsemi.

Yv 04/10/2013 07:27



Intrigué, c'est un bon début, il faut ensuite creuser petit scarabé (ah, non ce n'est pas le même film !)


Je suis avec le dernier JO Bosco qui dépote



zazy 03/10/2013 17:19

c'est ce que j'ai vu.

Yv 04/10/2013 07:25



bonnes lectures alors



zazy 03/10/2013 13:41

Dérangeant, donc peut-être intéressant. J'irai faire un tour sur leur site

Yv 03/10/2013 16:10



Vas-y ils ont de vrais bons bouquins



Eulimene 03/10/2013 10:31

Tu parviens souvent à me donner envie de lire ce que tu critiques, et là encore, tu réussis !

Yv 03/10/2013 16:09



Chouette alors !