Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Délivrez-nous du mâle

pbetty-bonamy-delivrez-male-L-PM2JLa.jpegDélivrez-nous du mâle, Betty Bonamy, Éd. L'Atelier des métamorphoses (auto-édition, distribué par Lulu.com), 2013...,

Dick Helmer est un écrivain à succès, marié à Maria-Louisa, fille de son éditeur. Il se retire quelques jours dans la campagne de Bourgogne pour écrire. Là, il fait connaissance de la superbe Édith qui l'entraîne dans une soirée échangiste. Très branché cul, Dick y trouve son compte. Mais en rentrant, il se dispute avec Édith qui glisse au fond d'un ravin. Dick s'enfuit la voyant morte au fond du trou.

Betty Bonamy écrit là une parodie de roman policier très agréable et alerte. L'intrigue est cohérente, vraisemblable et les personnages assez bien dessinés pour qu'on y croie. Helmer est un hâbleur, un homme qui ne sait résister à une belle femme, qui s'ennuie dans un mariage de convention qu'il ne briserait pour rien au monde, de peur du même coup de mettre un terme à sa carrière d'écrivain. Édith est une belle jeune femme mariée à Gontrand, 25 ans de plus qu'elle, qui a envie d'aventures, d'hommes et de sexe libéré. Ils étaient faits pour se rencontrer. Gontrand se morfond en attendant le retour de sa femme et Maria-Louisa est très en retrait. N'oublions pas les flics, caricaturaux jusqu'à en être risibles. Au passage, l'auteure n'hésite pas à gentiment égratigner le petit monde de l'édition et de l'écriture.

La parodie, on la trouve dans les noms des intervenants, dans le choix du vocabulaire : un très joli et très large éventail de mots venus tout droit de l'argot, du langage familier et des néologismes : "Helmer tournait en rond depuis plus d'un quart d'heure dans sa cuisine, pendant que sa cafetière dourdouillait gentiment sur son socle." (p.145). L'un des flics parle en mangeant une voyelle sur deux (heureusement il n'intervient que peu, sur la longueur ce serait lassant). Lorsque Édith et Dick se retrouvent au Château, dans une partie fine, Betty Bonamy fait preuve d'une belle panoplie de sex-toys : "... il connaissait le petit canard, les pompe-noeuds, ou pompes à pénis, le double gode, le baillon-boule, le vibro up and down, les œufs vibrants, le suceur de tétons à coulisse, le plug anal, les vibro rabbit, mais pas les boules de geisha, si tant est qu'elles en aient..." (p.94). Avec cette citation je me rends compte que je prends le risque de me faire un public d'amateurs ou de professionnels du genre voire de dépravés ou de libidineux... Chère Betty, je vous renverrai les commentaires graveleux...

La mise en page est un peu étonnante, un interligne large et une police assez grande. L’avantage, c'est qu'on a l'impression d'avancer vite, l'inconvénient c'est pour la consommation de papier (mon côté écolo n'est jamais très loin de  mes préoccupations quotidiennes). 

Bref, tout cela pour dire que j'ai passé un très bon moment avec ce roman policier à ne pas prendre au sérieux.

 

Ce roman est auto-édité et disponible sur Lulu.com/fr en format e-book pour un prix modique et en format papier pour un prix très accessible (11€). 

 

polars

région-copie-1

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

vibros rabbit up and down 22/01/2016 13:52

la grande police et l'interligne large c'est tout simplement pour faire un livre plus épais non et justifier le prix non ?

Yv 22/01/2016 13:56

parlant d'un livre auto-édité, je ne pense pas, puisque c'est l'auteure qui paie de sa poche...

Gwenaelle 24/10/2013 18:38

Un livre où l'on rit, une auteure qui ne se prend pas au sérieux, une parodie bien troussée (c'est le mot!) : voilà de quoi passer un bon week-end au coin du feu (et sur une peau de bête si
affinités). Je le note pour réchauffer l'hiver qui approche. :-)

Yv 26/10/2013 13:05



Ouah, ton programme est alléchant



Alex-Mot-à-Mots 24/10/2013 11:11

En version e-book alors, pour l'économie de papier.

Yv 24/10/2013 16:19



si tu es équipée, pourquoi pas, c'est une bonne solution



zazy 23/10/2013 22:05

Encore une fois, je suis tentée

Yv 24/10/2013 16:19



Désolé...



cathe 23/10/2013 11:45

En tout cas le titre est attirant, dans la veine du "Poulpe"... :-)

Yv 23/10/2013 15:03



c'est vrai, dans le polar on aime bien les titres avec jeux de mots



Bettina 12/10/2013 13:48

Je l'espère aussi. Merci encore ! :-)
A plus tard, pour un autre récit !

Bettina/Betty Bonamy

Yv 12/10/2013 13:50



Au plaisir


Yves



Bettina 11/10/2013 14:41

Merci Yves Mabon pour cette critique enjouée et jubilatoire.
Que le lecteur s'amuse est la plus grande joie, pour un auteur, lorsque ce fut son objectif en écrivant. J'espère que d'autres iront lire ce petit polar parodique qui, néanmoins utilise quelques
ficelles traditionnelles du polar, mais pour en rire un peu...
Je me permets de mettre en lien cette sympathique critique sur mon statut FB et sur mon blog !
Bonne fin de journée et merci encore, Yves, d'avoir pris le temps de me lire !

Yv 11/10/2013 15:28



Chère Bettina, je suis ravi et flatté d'avoir la visite de l'auteure herself ! J'espère effectivement que d'autres lecteurs ne résisteraont pas à l'attrait de l'humour et de la parodie.


Yves