Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Ça coince ! (7)

le_descendant_africain_d_arthur_rimbaud_01.jpgLe descendant africain d'Arthur Rimbaud, Victor Kathémo, Éd. Myriapode, 2012

"Racho est un homme originaire de Dirédoua près de Harar en Éthiopie. Sa trisaïeule, femme Amhara d'une certaine élégance, vécut une brève idylle avec Arthur Rimbaud pendant le deuxième séjour de ce dernier à Harar. Comme Rimbaud, Racho fait état d'une veine artistique profonde. Il est sculpteur et offre une nouvelle vie aux bibelots et colifichets qu'il ramasse au Port autonome de Cototrou. Mais son art ne répondant à aucune règle académique, Racho a du mal à se faire accepter par ses pairs et à vivre de son art. Il va ainsi décider de tout laisser tomber et d'aller mener sa vie sur le continent de son illustre ancêtre dans l'espoir d'y recevoir, du fait de sa filiation, un abord princier." (extrait de la 4ème de couverture)

Difficile d'entrer dans ce roman et même d'y rester. L'écriture est déroutante, et les allers-retours entre la réalité, l'irrationalité, l'onirisme sont déconcertants. Un garçon comme moi, prosaïque, terre-à-terre a beaucoup de mal à se retrouver dans les méandres du cerveau de Victor Kathémo. Quelques passages qui racontent la traversée de Racho, sa vie, permettent de s'accrocher un peu, mais ils sont trop disséminés dans le récit pour me retenir jusqu'au bout. Néanmoins, je ne doute pas que ce bouquin puisse trouver son public, l'écriture est plaisante et originale. C'est juste un mauvais choix de ma part qui, au départ m'emballait pourtant.


challenge 1%

 

jardin.jpgLe jardin du mendiant, Michael Christie, Albin Michel, 2012 (traduit par Nathalie Bru)
"Qu'il évoque un accro au crack dialoguant avec le fantôme d'Oppenheimer ou un vieil homme qui tente de renouer avec son petit-fils devenu SDF, Michael Christie ausculte le coeur et l'âme de Vancouver, ses solitudes anonymes et modernes, avec autant d'intelligence que d'humour. Un univers urbain qui nous ressemble étrangement."(4ème de couverture)

C'est un recueil de nouvelles qui s'intéresse aux petits, aux gens que l'on croise dans la rue, parfois sans vraiment les voir. En cela, je trouve que l'idée de départ est excellente. Mais, parce qu'il y a un "mais", bien vite les histoires deviennent un peu longues (bien que ce soient des nouvelles d'environ trente pages chacune). La première part bien, cette femme seule qui ne cesses d'appeler les ambulanciers pour revoir le secouriste dont elle est tombée amoureuse, mais très vite, l'auteur tombe dans du prévisible et rien dans son écriture n'est là pour ajouter le petit plus qui ferait que j'aimerais. Cette écriture qui pourtant change un peu d'une nouvelle à l'autre, assez moderne, mais un rien en dessous ce que j'attendais. Les autres nouvelles ont un peu la même forme : une bonne idée de départ qui retombe vite.

"Un des grands espoirs de la littérature canadienne" selon l'éditeur qui, selon moi, mais bon, je ne suis qu'un simple lecteur, demande confirmation, ce qui est d'ailleurs le lots de tous les espoirs.

Désolé Aliénor, pourtant, il était bien vendu.

 

challenge 1%

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eva 29/09/2012 11:27

Pardon, j'ai oublié de préciser que c'est du livre de Mr Kathémo que je parlais, l'autre je n'ai pas eu la chance de le lire, mais si la critique que vous émettait vaut celle du "descendant
africain", je vais le commander rapidement.
Belle journée.

Yv 29/09/2012 15:37



Eva, j'avais deviné, puisque j'ai eu des échanges de mail avec l'auteur allant dans votre sens (tout à fait cordiaux, bien entendu). Sachez que l'autre livre, celui de Michaël Christie, a aussi
de très bonnes critiques. Lisez-le et revenez me dire ce que vous en avez pensé, ce sera un plaisir de vous accueillir ici. Et n'hésitez pas, cet article intitulé Ça coince est le
septième, retrouvez les autres et lisez tous les livres que je n'ai pas aimés. Peut-être avons-nous des goûts totalement opposés, cela peut arriver ! Musicalement, je suis dans cette disposition
avec l'une de mes soeurs (que j'adore) mais qui n'écoute que des musiques que je n'aime pas et inversement. Comme quoi on peut s'aimer (mais nous n'en sommes pas encore là, Eva) et avoir des
goûts très différents.


A bientôt



Eva 29/09/2012 11:11

je m'étonne de votre critique, j'ai pris le temps de lire ce livre car j'avais lu des très bons articles le concernant, et j'avoue que je n'ai absolument pas été déçue.
Il est très bien écrit, l'histoire est belle et tellement tristement réaliste.
Personnellement, je le recommande régulièrement à mes amis qui veulent faire un cadeau.

Yv 29/09/2012 15:30



Chère Eva, je n'ai fait que dire que je n'avais pas réussi à entrer dans ce roman et pourquoi. Jamais je n'ai dit qu'il était mauvais, d'ailleurs que serait la "mauvaise" littérature ? Il en va
des goûts en matière d'écriture comme de beaucoup de choses, ils sont personnels, parfois partagés, parfois non. Si vous furetez un peu sur le blog, vous trouverez sûrement d'autres livres que je
n'ai pas aimés et que vous vous avez dévorés et sans doute également vice-versa. Ne soyez donc pas étonnée d'une chronique qui ne va pas dans votre sens de lecture, c'est normal, et si je pousse
le bouchon un peu plus loin, je dirais même que c'est sain : un livre, un film ou tout autre sujet d'art qui ferait l'unanimité serait suspect.


A bientôt



Géraldine 25/09/2012 00:53

Oui, mais il désengage mes éventuels regrets et mon carnet de chèques, donc ça me va bien !!!

Yv 25/09/2012 08:06



De ce côté là, je comprends



Géraldine 24/09/2012 15:34

J'ai manifestement bien fait de ne pas acheter le descendant... à la forêt des livres de loches alors !

Yv 24/09/2012 16:47



mon billet n'engage que moi...



Anis 23/09/2012 22:10

J'aime bien l'histoire de cette femme qui appelle sans arrêt les ambulanciers, cela fait courir l'imagination.

Yv 24/09/2012 13:34



Celle-ci est bien, les autres m'ont un peu lassé



Violette 23/09/2012 20:52

le titre avec Rimbaud m'aurait fortement attirée... dommage que ce ne soit qu'une accroche...

Yv 24/09/2012 13:34



Ce n'est pas qu'une accroche, c'est juste que je ne suis pas sensible à cette écriture, mais je ne mets pas en cause les qualités de ce livre



Alex-Mot-à-Mots 23/09/2012 19:51

Aliénor est donc ta libraire ?....

Yv 24/09/2012 13:33



Aliénor est une attachée de presse Albin Michel qui m'envoie de temps en temps des parutions



Mango 23/09/2012 10:10

Tu n'as pas eu de chance avec ces deux livres! Aucun des deux ne m'attire non plus, à vrai dire! J'espère que le prochain sera le bon!

Yv 23/09/2012 14:04



Le livre de Victor Kathémo m'attirait pourtant