Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça coince ! (5)

Publié le par Yv

Si tu existes ailleurs, Thierry Cohen, Ed. Flammarion, 2012

"Une seule femme a compté pour lui. Un seul drame l'a anéanti. Une simple phrase bouleverse sa vie : une prédiction étrange, faite par une enfant, qui lui révèle comment et avec qui il va mourir. Noam s'engage alors dans une quête effrénée pour trouver les réponses aux questions qui le hantent." (4ème de couverture)

Lu par Madame Yv, Monsieur ayant décliné l'offre faite par Gilles Paris. Long, très long à démarrer, la mise en place des personnages, la préparation des situations, 100/120 pages pour qu'enfin commence la vraie histoire. Ensuite, les rebondissements s'enchaînent, pas toujours crédibles. L'auteur navigue entre mysticisme et amour, un peu mécaniquement, systématiquement et facilement. L'ensemble est distrayant, certes, mais au contraire de ce qui est écrit en 4ème de couverture, c'est une histoire que j'oublierai vite. Lecture aisée, même en diagonale, on ne rate rien.

 

Chaque geste que tu fais, David Malouf, Ed. Albin Michel, 2012

Recueil de nouvelles se passant en Australie. "Tous les personnages de David Malouf, hommes ou femmes, sont ensemble mais curieusement seuls, comme s'ils étaient à la recherche de quelque chose dont ils auraient manqué où qu'ils auraient raté dans leur vie" (note éditeur)

Ça m'embête un peu d'accoler ce livre avec le précédent parce qu'il est sans nul doute d'une qualité incomparable, mais le fait est que je n'ai pas réussi à aller au bout. Un petit refrain lancinant au long des pages qui me disait d'arrêter, que je n'arrivais pas à comprendre les histoires ni où l'auteur voulait en venir ou m'emmener. J'ai résisté tant que j'ai pu et plouf, je suis tombé dans une nouvelle encore plus lente et là, je n'ai pu que lâchement mais sûrement fermer ce livre. Dommage ! Rendez-vous raté. Mais peut-être que la littérature australienne ne me convient pas (je suis un des rares -sur la blogosphère- à ne pas aimer Kenneth Cook et son koala tueur)

 

Cœurs brisés.com, Emma Garcia, MA éditions, 2012

"Vivienne Summers est une Londonienne d'une trentaine d'années à qui la vie sourit. Elle a un bon travail, des amis qui l'aiment et surtout un fiancé à la beauté évidente et à la carrière prometteuse qui va bientôt l'épouser (même si les noces ont déjà été annulées deux fois). Lorsqu'il rentre un soir chez eux, il lui avoue qu'il ne peut pas se marier. Pour sauver son honneur, elle fait ses valises. Elle s'installe donc dans un petit appartement et attend. Des nouvelles, un coup de fil, un geste." (note de l'éditeur)

Les hasards d'un envoi en service de presse mal orienté ont fait atterrir ce livre chez moi. Passé le premier moment de doute, j'en ai eu un second, puis un troisième, pour finir par me décider -à grand tort sûrement-de ne pas lire ce qui s'annonce comme étant un chef d'oeuvre de la littérature, profond et à la fois léger, sérieux et en même temps drôle, d'un humour dévastateur, irrévérencieux, provocateur, mettant ses personnages dans des situations inattendues, particulièrement originales avec des répliques jamais entendues et qui font mouche. Madame Yv s'est lancé à l'assaut de cette montagne aux sommets ambitieux ; peut-être, si elle parvient à franchir l'obstacle nous donnera-t-elle ses impressions dans un commentaire bien senti qui me rabattra mon caquet, moi qui fais du "délit de sale gueule" ou plus exactement du "délit de littérature inintéressante" ? Non, mais c'est vrai ça, pour qui tu te prends Yv ?

Commenter cet article

Lystig 10/06/2012 21:45

j'avais lu le premier de T Cohen... vite lu, vite oublié

Yv 12/06/2012 11:05



Pour moi, c'était le premier, mais je suis d'accord.



Géraldine 21/05/2012 20:23

et bien écoute, moi je vais finir par faire une délits de roman culte ! Je viens de lire un roman culte américain, un de plus, et quel ennui !
J'emmène en vacances le bouquin le Thierry Cohen avec un bo a priori, j'ai bien aimé +++ ses premiers romans, et cette littérature me plait bien car elle me distrait et normalement me captive car
bien construit. A suivre !

Yv 21/05/2012 22:18



Bon, eh bien bonnes vacances et bonnes lectures



canel 21/05/2012 18:25

Ah, tu n'es donc pas 'en cause', nous voilà rassurés ! ;-)

Yv 21/05/2012 22:17



Ouf...



Canel 21/05/2012 16:53

Que de mauvaises pioches ! :-(
Mais en mai, fais ce qu'il te plaît, zappe ce qui t'ennuie. Et quel soulagement, souvent, de prendre la décision d'abandonner un livre après avoir longtemps tergiversé avec sa conscience ; on se
sent légeeeer, liiibre !!... Sauf si le livre d'après est aussi plombant, là on commence à se demander si ça ne vient pas davantage de soi que des auteurs ! ;-) :-)

Yv 21/05/2012 18:02



Je n'ai pas lus ces livres immédiatement les uns après les autres, d'autres bons livres se sont intercalés. Tant mieux !



Hélène Choco 21/05/2012 12:12

(euh, je parlais de coeurs brisés of course...)

Yv 21/05/2012 18:01



Ah bon, pas de Proust ?



Hélène Choco 21/05/2012 12:11

ahahah! ;-) il est vachard ton petit billet mais vraiment très bon et bien senti, et comme je lis parfois ce genre de littérature j'ai aimé ton humour dévastateur sur ce monument littéraire, futur
prix machin chouette certainement, qui t'aura échappé... ;-)

Yv 21/05/2012 18:01



Et oui, et je m'en mords déjà les doigts !



Hélène 21/05/2012 09:29

Comment ça tu n'aimes pas Kenneth ??? J'ai l'australien dans ma pal, je verrai...

Yv 21/05/2012 18:00



Ben non, c'est grave docteur ?



zazy 20/05/2012 14:56

Je préfère voir le koala dans ses eucalyptus que tueur. Merci pour ce florilège de lectures non terminées..... peut-être devrais-je te copier car, à part quelques exceptions, je ne parle pas des
livres non terminés. Je sais, je suis lâche !!!

Yv 20/05/2012 16:16



Dans le lot, il y a des nevois presse, donc, j'en parle même si je n'ai pas aimé par correction et parce que mon éducation m'a formaté comme cela



Mélopée 20/05/2012 14:32

C'est quand même intéressant de faire un billet patchwork pour tous ces livres qui ne t'ont pas convaincu. Je fais du délit de "sale gueule" moi aussi mais en tant que fille un brin aventureuse,
j'aurais peut-être tenté le troisième !

Yv 20/05/2012 16:15



Ah, ça c'est de l'aventure. Attention aux claquages ou élongations de parties du cerveau



Aifelle 20/05/2012 13:38

Je n'ai pas encore fait la connaissance du koala, au moins aujourd'hui ni LAL, ni PAL ne s'alourdissent chez toi. Sois-en remercié.

Yv 20/05/2012 16:14



Je t'en prie, c'est bien naturel...



cathe 20/05/2012 11:36

Ah, évidemment, si tu n'aimes pas le koala tueur !!! :-D

Yv 20/05/2012 16:14



Et non, disons que j'ai trouvé les nouvelles un peu répétitives.



kathel 20/05/2012 11:25

Aucun ne m'était connu, donc pas de regrets ! ;-)

Yv 20/05/2012 11:35



Aucun, tu as raison, tu peux passer une excellente journée sans problème



keisha 20/05/2012 08:52

Yv, je t'ai connu moins frileux, allez hop, lis nous ce Coeurs brisés dont la couverture rose vif promet des joies infinies au lecteur... ^_^

Yv 20/05/2012 11:35



Tu as raison Keisha, je m'en veux, tu ne peux même pas savoir à quel point ! Allez, pour me racheter, je suis prêt à faire un sacrifice énorme : me séparer de ce chef d'oeuvre et te l'envoyer ;
alors partante ?



Sandrine(SD49) 20/05/2012 08:40

Je ne connais pas le koala mais je n'ai pas aimé le wombat du même auteur

Yv 20/05/2012 11:33



Chouette on est au moins deux à n'avoir pas adhéré aux bestioles australiennes