Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Prenez l'avion

 Prenez l'avion, Denis Lachaud, Actes Sud, 2009
Un avion s'écrase. Sortent de la carlingue éventrée, Lindsay et Emmanuel tous deux blessés, seuls survivants sur les 351 personnes embarquées, ne se connaissant pas. Secourus, il seront rapatriés, Emmanuel, dans le comas, à Paris et Lindsay, à Cardiff.  Les souvenirs de l'accident et les images des corps mutilés l'assaillant, Lindsay décide de partir à la rencontre d'Emmanuel le considérant comme le seul homme à aimer, désormais.
Roman intéressant et original dans le fond et la forme. Souvent, dans les romans, on suit deux personnages parallèlement jusqu'à leur rencontre. Ici, l'auteur commence par la rencontre, puis par flashbacks, nous dresse les portraits de ses héros. Lindsay, sympathique, volontaire et opiniâtre va tout faire pour revoir Emmanuel, pour surmonter sa peur liée à l'accident, pour se reconstruire, pour aimer et se faire aimer. Le doute quant au sexe de Lindsay m'a titillé jusqu'à la fin du livre. J'ai d'abord cru que c'était un garçon, puis, j'ai cru que c'était une fille. Enfin, au final -merci In Cold Blog pour ta remarque-, je ne sais plus quoi penser à ce sujet, mais ce n'est finalement pas le plus important, ça reste une histoire d'amour originale et plaisante à lire.
Le style est fluide, très agréable à lire, et l'histoire et les personnages nous tiennent jusqu'à la fin -j'ai senti un "p'tit coup de mou" aux deux tiers du bouquin, largement contrebalancé par les qualités évidentes de ce roman.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 16/04/2009 09:45

Le fin mot c'est exactement ça Lachaud est "assez fort" ;-)))

Yv 17/04/2009 14:33


Voire très fort !


In Cold Blog 15/04/2009 18:03

Lachaud a donc bien réussi son coup, puisqu'il a fait en sorte qu'en créant ainsi le "doute", chaque lecteur puisse appréhender les personnages comme il le désire.

Yv 15/04/2009 18:16


Je suis donc le lecteur type, mais c'est vrai qu'en réfléchissant bien, je ne sais pas quoi dire sur cette identité sexuelle si ce n'est que ce n'est pas le plus important de livre. Ceci étant,
c'est assez fort de pouvoir tenir les lecteurs comme cela. Ca exige des choix de mots et de tournure de phrases particuliers.


In Cold Blog 15/04/2009 16:08

Amusant de constater que tu as vu Lindsay sous les traits d'une femme alors que pour moi il était évident que c'était un homme :)

Yv 15/04/2009 17:58


En fait, j'ai hésité longtemps et metci de ta remarque très pertinente.