Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je dois tout à ton oubli

Publié le par Yv

Je dois tout à ton oubli, Malika Mokeddem, Grasset, 2008
Une nuit, Selma Moufid, docteur à l'hôpital de Montpellier se réveille après un cauchemar : elle s'y voit très jeune enfant, environ cinquante ans auparavant, assister à l'étouffement d'un nouveau né, par sa mère, secondée de sa tante. Selma a depuis longtemps coupé les ponts avec sa famille qui vit toujours dans le désert algérien.


Ce livre est une réflexion sur la relation mère/fille, dans un contexte très particulier : mère algérienne qui vit dans le désert et fille émancipée, devenue européenne. Il est aussi prétexte à la présentation et à la critique des us et coutumes algériens : mariage organisé des filles, dépendance et obéissance des femmes, ... Autant de sujets passionnants traités par quelqu'un les connaissant bien. Malgré tout, je n'ai réussi qu'à survoler cette histoire. Jamais, je n'ai pu y entrer. Souvent on s'identifie aux personnages, ou l'on compatit. Ici, rien. Je ne nie pas les souffrances de Selma et de sa famille, mais j'y suis resté insensible. Pourquoi ? Je ne saurai vraiment le dire. Peut-être le style de l'auteure, peut-être la forme du livre (mi-roman-mi-récit) ? Je ne doute pas cependant qu'il puisse intéresser beaucoup de lecteurs, parce qu'il m'en reste l'idée d'un livre de qualité à côté duquel je suis passé.

Commenter cet article

Micheline Marcoux 11/01/2012 03:14

Sur fond vert impossible à lire dommage cela semble très intéressant.

Yv 11/01/2012 17:07



Pourtant blanc sur fond vert, ça doit pouvoir être lisible. Désolé, mais vous êtes la seule dans ce cas-là. A bientôt et merci du passage