Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire de Tönle

Publié le par Yv

Histoire de Tönle, Mario Rigoni Stern, Ed. Verdier poche, 1998
Tönle (prononcer Ténle) est berger, sur le plateau d'Asiago, à la frontière de l'Italie et de l'Autriche-Hongrie. Il est né dans les années 1830/1840. Pour survire, il est contrebandier, mais se fait prendre par les douaniers. Il se défend, s'enfuit. Il est condamné à la prison par contumace et ne peut plus revenir chez lui. Il vit de petits travaux dans divers pays, revient chez lui à la mauvaise saison, en cachette des autorités. Une amnistie, en 1904, lui permet de rentrer officiellement au pays. Et là, il redevient berger, et le reste jusqu'à la fin de sa vie même aux plus forts des batailles de la guerre 14/18.
C'est un petit roman attrayant à plus d'un titre. D'abord Tönle est un personnage fort, romanesque bien que taiseux et pudique. Ensuite, la frontière et la difficulté de vivre dans ses environs, surtout aux moments de conflits est omniprésente : peut-être cela parlera-t-il plus à des Alsaciens qu'à moi qui suis de Bretagne ? Et enfin, ce livre a le mérite de parler de la première guerre mondiale, mais d'un côté que je ne connaissais pas : les Italiens contre les Autrichiens. Dans ce qu'on lit communément chez nous, il est question des tranchées et des combats entre Français et Allemands. Ici, point de tranchées (montagnes obligent !) et point de Français. Un point de vue différent et intéressant. Cependant, malgré la relative modestie du livre (132 pages), il y a des longueurs et notamment les passages décrivant les marches et les balades de Tönle parce que l'auteur cite beaucoup de noms de lieux que je ne connais pas et qu'il est parfois difficile de suivre, d'autant plus que Tönle marche beaucoup et vite ! Mais cet écueil est surmontable et restent les premières impressions dont j'ai parlé plus haut.

Commenter cet article

Sibylline 24/02/2011 14:12


On trouve également une vision de la guerre Autriche/Italie de 1914 (mais vue du côté autrichien) dans les journaux de Stefan Zweig... qui n'en sort pas vraiment grandi mais il faut relativiser,
retrouver le "regard historique".


Yv 24/02/2011 15:39



Merci pour l'autre vision du conflit. Pour le moment je suis plongé dans le conflit de 1870 !



Alex des Couassous 22/02/2009 22:11

Le héros marche beaucoup et vite : il a de l'entrainement sans doute...

Yv 23/02/2009 11:11


Né et élevé en montagne : le crapahutage, ça aide à rester en forme.


Aifelle 22/02/2009 13:30

De cet auteur, je n'ai lu que le texte qu'il a fait sur son ami Primo Levi. Mais çà m'a donné envie d'en lire d'autre.

Yv 22/02/2009 18:55


J'avoue humblement que je ne connaissais pas cet auteur et que j'ai choisi  ce livre par pur hasard.