Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cadavre dans la voiture rouge

Publié le par Yv

Le cadavre dans la voiture rouge, Olafur Haukur Simonarson, Presses Universitaires de Caen, 1997
Avec un nom pareil, il s'agit bien sûr d'un roman noir islandais.
Jonas, divorcé et chômeur accepte un poste de professeur dans une bourgade du nord de l'Islande, Litla Sand. Il pense s'y refaire une vie paisible. Malheureusement, il tombe dans un tel panier de crabes -bien qu'à Litla Sand, port de pêche, les bateaux rapportent en majorité flétans et morues- que ses espoirs de tranquillité sont vite réduits à néant. Le bourg est tenu par une clique de personnages tous moins recommandables les uns que les autres.
Simonarson a écrit un roman de type roman noir américain des années 50, avec tous les codes y afférents. Le loser, la belle fille, les méchants tenant la ville, ... Tout cela dans un paysage typiquement islandais, avec des noms imprononçables, quarante ans plus tard. Pour qui aime le genre, point de déception. Pour ma part, je ne suis pas un fan absolu de cette littérature -mais je ne déteste pas non plus . J'ai passé un moment de lecture très agréable, mais il m'a manqué ce petit quelque chose de plus. Peut-être l'exotisme lié aux polars nordiques même si le nombre d'enquêteurs venus du froid explose depuis un moment et amoindrit cet aspect ? Ce livre, choisi au hasard parce que le nom de l'auteur et le titre m'attiraient,  reste donc plutôt de bonne facture, mais il n'atteint pas pour moi, ceux d'Indridason ou encore Mankell.

Commenter cet article

chazat olivier 11/05/2009 11:39

bjr.fan de mankell (as tu lu de lui "la muraille invisile"?) et de indridarsson permet moi de te conseiler comme polar islandais (l'action se déroule a Akureyri) "le temps de la sorciere" (points) de Arni Thorarinsson.Ce n'est pas un policier qui enquete mais un journaliste.... bne lecture en esperant t'avoir bien conseiller les gouts et les couleurs etant differents selon la pers

Yv 11/05/2009 17:39


Je n'ia pas lu celui-ci de Mankell, ni Arni Thorarinsson, mais j'en prends bonne note, toujours friand de nouvelles découvertes.


Alex des Couassous 20/02/2009 11:01

Si tu compars aux maîtres du genre...

Yv 20/02/2009 11:24


Effectivement, la comparaison n'est aps à son avantage, mais bon c'est tout de même un roman qui se laisse lire


Aifelle 20/02/2009 07:04

Je préfère en rester à Indridason pour le moment.

Yv 20/02/2009 11:24



C'est vrai qu'en comparaison , ce roman noir est moins bon qu'un Indridason, mais sa lecture est quand même loin d'être désagréable



Armande 19/02/2009 21:36

J'ai eu la main dessus hier à la librairie et je l'ai reposé. peut-être ai-je bien fait ? Mankell et Indridason sont deux monuments difficiles à égaler mais essaie un autre Islandais: Arni Thorarinsson, tu me diras ce que tu en penses.

Yv 20/02/2009 11:19


Entendu parlé, mais pas encore lu. Dès que j'en trouve un, je le prends.


lrpc.44 19/02/2009 21:21

Je te reconnais bien là Yves. Découvir des livres au hasard.
Mais n'est pas Mankell qui veut. Il y a moins de 6 mois, je ne connaissais pas. Aujourd'hui, j'en suis à mon cinquième. Merci à Toi.

Yv 20/02/2009 11:19


Si tu continues sur ce rythme, tu vas largement me dépasser. Arrête toi aussi sur ces romans hors Wallander, de type Tea-Bag


Michel 18/02/2009 22:10

Lu en 97, quand il a eu le prix, je crois, mais comme toi j'ai trouvé qu'il manquait quelque chose !

Yv 20/02/2009 11:16


Effectivement, il a eu un prix du polar de Normandie ou quelque chose de ressemblant.