Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La cote 512

Publié le par Yv

La cote 512, Thierry Bourcy, Gallimard, 2005
Célestin Louise est un jeune flic, qui, en 1914 décide de se porter volontaire pour aller à la guerre plutôt que de rester effectuer son travail à Paris, par acquis de conscience et par respect pour ceux qui se battent déjà. Il se lie avec le jeune lieutenant Paul de Mérange sous les ordres duquel il se retrouve en première ligne. Lors d'un assaut, le lieutenant est tué, mais par une balle dans le dos. Ce détail suffit à Célestin pour se persuader qu'il a été abattu par un soldat Français. Débute ainsi son enquête, en pleine guerre.
Soyons franc, j'ai trouvé la partie policière du livre banale. Par contre, Thierry Bourcy décrit très bien la guerre, les combats et le quotidien des soldats. L'ambiance est lourde, pesante, grasse. La guerre omniprésente est vraiment un personnage du livre à part entière. Ce n'est ni un livre sur la guerre 14/18, ni un livre que l'on lit pour le suspense, l'originalité tient donc au mélange des genres, bien maîtrisé. On a du mal à croire que Célestin Louise puisse réellement mener son enquête dans ces conditions, mais cela reste secondaire.
L'écriture de Thierry Bourcy est classique, sans surprise, un peu répétitive quant à la construction des phrases : beaucoup d'adjectifs, de virgules ; phrases longues. Le roman se lit avec facilité, pour tout public.
En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture et suivrais volontiers une autre enquête de Célestin Louise. Plutôt positif, non ?

Commenter cet article

Armande 13/02/2009 18:12

Il est au pied de mon lit ! Sa lecture ne devrait donc pas tarder...

Yv 13/02/2009 19:50


Tant qu'il ne sert pas à caler le lit. Ce serait dommage, il faut le lire avant !


Alex des Couassous 10/02/2009 15:47

Une enquête pendant la guerre de 14, ce n'est pas commun !

Yv 10/02/2009 17:03


C'est en grande partie ce qui fait son originalité.