Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'année de l'éveil

Publié le par Yv

L'année de l'éveil, Charles Juliet, Ed. P.O.L, 1989
Un jeune paysan, fin des années 1940, entre à l'école militaire. Enfant de troupe. Jusqu'à présent, il n'a vécu que dans sa campagne et ne connait rien d'autre. Il va découvrir la vie de caserne, les brimades, voire les sévices, que les anciens font subir aux plus jeunes, les règles strictes, parfois même au-delà de la sévérité, imposées par les chefs de sections avec, pour certains, un certain plaisir ou même sadisme. Il découvrira aussi l'amitié d'un de ses chefs, l'amour et sa passion pour le sport -boxe et rugby. C'est une année pleine de questionnements existentiels sur la valeur de la vie, la religion, la mort, ... La fin de l'enfance.
Charles Juliet aborde dans ce livre une de ses années d'enfant de troupe. Il en parlait déjà dans Lambeaux, mais de manière succincte ; il y revient en développant le sujet. On mesure la dureté de sa vie de jeune garçon et d'adolescent. Tout y est dit sans fausseté, sans détour, mais avec pudeur. Chaque phrase est travaillée, claire et précise. Pas de misérabilisme, il n'en est nul besoin. Un très beau texte qui m'engage à pousser encore ma découverte de cet auteur.
On parle un peu de Juliet sur les blogs, notamment Sylire qui vient de finir un livre d'entretiens.

Commenter cet article

MORILLON Robert 27/04/2009 16:36

Ancien enfant de troupe à Aix-en-Provence j'ai suivi les traces de Charles JULIET quelques années après lui.Après avoir publié un article dans le Journal des AET qui parlait de mes aventures à cette époque, des camarades m'ont contacté et m'on parlé de Juliet dont j'ai bien connu l'histoire lorsque j'étais là-bas.
Son livre m'a profondément touché pour y retrouver les échos lointains de mes "malheurs" d'alors.Les mauvais traitements, le rugby,l'encadrement, la nourriture comme une obsession...
Il s'agit là d'une oeuvre authentique et d'un écrivain qui n'a pas voulu probablement connaître une célébrité.
J'aimerais pouvoir le contacter.
Merci de me donner l'occasion de ce témoignage.
MORILLON Robert

Yv 28/04/2009 13:32


Je vous souhaite vraiment de réussir à contacter C. Juliet. Ce livre ainsi que Lambeaux m'ont touché profondément et je sens que c'est aussi votre cas. Merci de votre passage sur mon blog.


Hécate 03/03/2009 22:01

On ne peut pas tout conaître, c'est cela aussi qui est passionnant dans le partage des coups de coeur des lectures. Merci à toi encore.
Hécate

Yv 05/03/2009 17:49


c'est un des intérêts de visiter d'autres blogs. Voir les autres lectures et prendre dedans ce qui nous intéresse


Hécate 02/03/2009 23:17

J'ai beaucoup aimé ce livre de Charles Juliet.Je posséde un recueil de poèmes "Affûts" d'une beauté rare et sensible .
Un autre écrivain que j'apprécie pour sa voix confidentielle ,Daniel Arsand .Je n'ai rien écrit sur "Ivresse du fils"sur mon blog, ce n'est pas faute de n'avoir vibré d'une émotion vive sur cet écrit, court, intense qui se lit en une soirée ,les mots m'ont manqués où le temps, les deux .D.arsand vient de publier cet hiver "Alberto",celui-ci , il est sur"le fil d'archal"...
Félicitations pour votre blog que je découvre tout dernièrement; comme vous je ne cherche qu'à faire part des livres que j'aime où que j'ai aimé.
Hécate

Yv 03/03/2009 19:43


J'ai préféré lambeaux, pour ma part. Par contre, je ne connais pas d tout Daniel Arsand.


Sophie 02/02/2009 08:40

Je suis en train de découvrir, et d'aimer cet auteur, avec Au pays du long nuage blanc.

Yv 02/02/2009 16:20


Je ne connais pas celui-ci, mais je te conseille Lambeaux


antoine fournier 19/01/2009 22:45

Un texte d'une belle simplicité, et, à ce titre tout public, ce qui est rare.

Ce n'est pas la mode du jour, mais l'écriture ici y apparaît comme raison de vivre.

Merci, Yves, d'avoir parlé de ce livre que j'ai aimé aussi.

A.F.

Yv 20/01/2009 18:25



Une découverte que j'ai effectivement appréciée, notamment pour comme vous, son écriture. On a effectivement, comme le dit d'ailleurs Charles Juliet, la sensation que l'écriture l'a sauvé.



Alex des Couassous 18/01/2009 15:31

Un beau texte, en effet.
Bonnes lectures.

Yv 19/01/2009 18:20


Je vais continuer ma lecture de cet auteur et espère découvrir d'autres textes aussi beaux


sylire 17/01/2009 18:44

J'ai très envie de le lire, bien-sûr pour continuer ma découverte.

Yv 19/01/2009 18:17


Je te conseille, la découverte vaut vraiment le coup


keisha 17/01/2009 17:52

Ses livres sont exposés à la bibli actuellement, il y a surement une raison...
J'ai lu ce titre il y a trèèès longtemps.

Yv 19/01/2009 18:16


La raison, c'est sûrement qu'ils sont bons.