Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'homme du lac

Publié le par Yv

L'homme du lac, Arnaldur Indridason, Ed. Métailié noir, 2008

Un squelette lesté par un émetteur radio est retrouvé au fond d'un lac qui se vide, en Islande. Erlendur et ses équipiers Elinborg et Sigurdur Oli mènent l'enquête.  Pour cela ils s'intéressent aux disparitions des années 60, non élucidées. Rapidement ils se forgent la conviction qu'il faut chercher vers les pays de l'ancien bloc de l'Est, communiste.

Je lisais récemment dans un Ouest-France (du 22/11/08) une interview d'Indridason expliquant que si les polars nordiques avaient en ce moment le vent en poupe c'était probablement parce les flics y étaient réalistes, humains et proches de nous. Il ajoute qu'il est pour lui inconcevable d'écrire une scène de poursuite de voitures ou d'une fusillade, simplement parce qu'en Islande, on ne s'y poursuit pas en voiture et que les policiers ne sont pas armés. J'avoue être tout à fait d'accord avec ce côté réaliste et humain des personnages des romans d'Indridason (ou Mankell entre autres), ce qui fait que j'apprécie beaucoup plus les polars nordiques que les polars étasuniens qui se ressemblent tous beaucoup.

Ma parenthèse étant faite, dans L'homme du lac, Indridason se sert de l'intrigue policière pour nous brosser un portrait peu flatteur de l'ex RDA dans les années 50/60 : une longue partie de ce roman y est consacrée, très bien documentée et très intéressante pour se faire une idée de ce qu'on vécu les habitants des anciens pays communistes. L'autre partie du roman consiste en la recherche de la vérité sur ce squelette. On retrouve avec grand plaisir les trois enquêteurs islandais englués dans leur propres soucis. Le dépaysement nordique n'est pas non plus étranger au plaisir que j'ai eu à suivre Erlendur et ses collègues.

Commenter cet article

cynic63 11/12/2009 10:24


Euh...si j'aime beaucoup Indridason, j'ai vraiment du mal avec Mankell qui m'ennuie quand même pas mal (impossible d'en finir un, j'abandonne définitivement). Le prochain Indridason sort en février
en France. Autrement, chez les nordiques, une petite préférence pour le Norvégien Staalesen


Yv 11/12/2009 16:22


Alors que moi, j'adore Mankell. Mais je ne connais pas Staalesen que je note


liberto 07/12/2009 16:14


J'ai dévoré Mankell, dommage que le polar ne soit plus son activité principale, ses dernières parutions, malgré tout le talent dont il est coutumier, sont dans un tout autre registre. En grand
amateur de polar je ne peux que le déplorer!


Yv 07/12/2009 20:20


C'esun autre aspect de son écriture, qui me plait bien même si moi aussi j'aime beaucoup ses polars.


Liberty Valence 07/12/2009 14:50


Gros fan de Indridason, je les ai tous en rang sur mes étagères, j'attends avec impatience le prochain opus!


Yv 07/12/2009 14:56


J'aime bien moi aussi, mais en tant que "fan" du froid, je me tourne plutôt vers Henning Mankell. Ce qui bien sûr n'enlève rien aux grandes qualités d'Indridason.


pimprenelle 05/04/2009 12:49

Je lis énormément d'articles positifs sur cet auteur que j'ai maintenant hâte de découvrir.

Yv 05/04/2009 19:54


Tu peux y aller sans crainte, aucun risque d'être déçue. Enfin, normalement ...


Alex des Couassous 30/11/2008 08:05

Merci pour ton com et ton conseil de lecture pour Mankel.
Personnellement, j'ai préféré le premier d'Indridason : la cité des jarres. J'ai tourvé ce dernier roman de lui un peu plus "léger".
Bon dimanche.

Yv 30/11/2008 13:59


Plus léger dans l'enquête, c'est vrai, mais plus dense en ce qui concerne l'histoire annexe.


dasola 29/11/2008 20:30

Bonsoir Yves, moi aussi, j'ai beaucoup aimé cet homme du lac, 4ème roman où l'on retrouve Erlandur, sa fille droguée, son fils rancunier et les collègues d'Erlandur. L'intrigue de celui-ci m'a moins passionnée que les trois autres mais c'est quand même très bien. Bonne soirée.

Yv 29/11/2008 21:09


C'est vrai que l'intrigue est moins passionnante, mais la partie qui se passe en ex RDA est vraiment intéressante et très bien documentée : ça fait presque deux livres en un, un peu étonnant comme
structure pour un polar, mais très bien fait. Finalement, dans ce livre, les enquêteurs ne sont que  des personnages "secondaires"


Florinette 28/11/2008 12:54

Il va falloir que j'emprunte son premier roman "la cité des jarres" pour bien comprendre ce fameux inspecteur !!

Yv 28/11/2008 18:48


On les lire indépendamment les uns des autres, mais c'est vrai qu'à la suite, hormis le fait qu'on a le plaisir de lire de bons livres, on suit mieux le parcours des différents personnages
récurrents.


Véronique D 26/11/2008 20:57

Oh, je l'ai acheté samedi, je sens que ça va me plaire!!! J'adore les romans nordiques, Mankell ou ceux parus chez 10/18.

Yv 27/11/2008 17:58


Je ne doute absolument pas que cela te plaise. Aucun souci.


Bookomaton 26/11/2008 15:20

Un livre que j'ai lu avec plaisir... Idéal pour quelqu'un comme moi qui n'aime pas les effusions de sang, les courses poursuites, les tueurs sanguinaires ! Psychologie, histoire, sociologie : il y a bien plus qu'une histoire policière là-dedans, et c'est ce qui me plaît. Toutefois, cet opus-ci n'est apparemment pas le meilleur : j'ai hâte de me plonger dans les autres !

Yv 26/11/2008 18:13


C'est effectivement beaucoup plus fin et psychologique qu'un thriller des Etats-unis. Maintenant savoir si c'est le meilleur d'Indridason, moi qui en ai lu d'autres, j'avoue les avoir tous aimés
pour les raisons notamment que tu évoques. Si tu ne connais pas essaie aussi les polars d'Henning Mankell.


keisha 25/11/2008 20:41

Et tu en avais déjà lu de cet auteur ? Je partage ton avis, il est à découvrir.

Yv 26/11/2008 15:09


Oui j'en avais lu déjà deux ou trois. toujours avec le même intérêt d'ailleurs.