Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Val de Grâce

Publié le par Yv

Val de Grâce, Colombe Schneck, Stock, 2008


Je connais et apprécie Colombe Schneck pour ses émissions télé et radio (J'ai mes sources, sur France Inter). Je savais qu'elle avait écrit un bouquin, et finalement je m'aperçois qu'elle en est à son troisième. Dans Val de Grâce, elle revient sur son enfance dans un appartement, quartier Val de Grâce à Paris. Le déclencheur ? La maladie de sa mère qui l'entraîne vers une mort rapide certaine. Une enfance très libre, des parents aux principes d'éducation particuliers : à vrai dire aucun principe si ce n'est celui d'accéder aux désirs de leurs enfants. Enfants qui ainsi ne réalisent pas le manque d'argent qui se fait jour, la douloureuse histoire familiale (famille juive déportée pendant la guerre). De cet appartement, Colombe Schneck décrit les pièces, les meubles, les objets ; ils ont tous une histoire ou s'ils n'en ont pas a priori, la jeune Colombe les invente (cf. la jolie histoire qu'elle s'invente pour relier tous les tableaux accrochés au mur, qui indépendamment les uns des autres n'ont aucune valeur). Son style accrocheur, phrases courtes, hachées, répétitives donne une âme aux objets : le canapé vieux rose, les rideaux qui tombent presque en lambeaux, les meubles de boulangerie, ... On sent beaucoup de nostalgie pour cette enfance dont tout enfant rêverait,  une certaine culpabilité de n'avoir pas pu accompagner sa maman dans ses derniers moments et beaucoup de fragilité chez cette jeune (adjectif inévitable, nous sommes de la même année !) femme journaliste-écrivaine, auteure d'un livre très sensible.
Voir l'avis de Flora.

Commenter cet article

Flora 09/11/2008 22:17

je viens de lire son livre, pas mal du tout !

Yv 10/11/2008 17:26


Oui, très bien, une belle surprise !


Finette 29/10/2008 18:49

Moi aussi j'aime bien cette journaliste, ça fait un moment que j'ai envie de lire un de ses livres. Je note ce titre, merci.

Yv 29/10/2008 21:19


Pour ma part, c'est une vraie jolie découverte ce talent d'écriture chez Colombe Schneck.