Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

La mort quelque part

La mort quelque part, Maud Tabachnik, Editions Viviane Hamy, 1999
Sam Goodman, policier états-unien est "muté" en France suite à quelques enquêtes musclées. Il arrive à Paris, loge dans un tout petit appart dans le Marais et débarque en pleine panique causée par des attentats perpétrés et revendiqués par un certain Alex. L'enquête lui échoit, les amitiés et inimitiés françaises/américaines se font jour.
Je ne connaissais pas du tout Maud Tabachnik, ni son lieutenant Sam Googman, et finalement sous l'aspect d'un petit polar sans prétention, nous voici plongés dans une atmosphère assez pesante et une enquête qui, si elle ne crée rien de très original est très plaisante à suivre. La fin notamment est déroutante et inattendue, ce qui est toujours très agréable, mais pas toujours présent, dans un polar.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Brize 08/10/2008 21:13

Maud Tabachnik est effectivement très connue. Pour le moment, je n'ai rien découvert d'elle. Est-ce que ce fameux lieutenant Sam Googman est un personnage récurrent et dans ce cas, est-ce sa première apparition ? Question subsidiaire (!) : tu évoques une atmosphère pesante, mais ce n'est pas gore (dit celle qui n'aime pas trop les trucs gore !) ?

Yv 09/10/2008 17:35


Il me semble, d'après une note de bas de page, dans le livre que ce Sam Goodman est effectivement récurrent. L'atmosphère est pesante parce que des attentats sont prévus, mais rine de gore, tout
est très lisible par tout public, même de grands enfants.


valdebaz 06/10/2008 21:36

comme toi, je ne connais pas mais le nom de l'auteur ne m'est toutefois pas inconnu. Bon, je vais essayer de te rattraper ! ;)

Yv 07/10/2008 11:15


De mémoire, Tabachnik, c'est aussi le nom de ce chef d'orchestre jugé il y aquelques années dans l'histoire de la secte du Temple solaire. Le nom m'avait aussi "dit quelquechose" avant de prendre
le livre, sans que je sache si les deux ont quelques lien de parenté