Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même le mal se fait bien

Publié le par Yv

Même le mal se fait bien, Michel Folco, Stock, 2007

C'est le premier livre de Michel Folco que je lis, même si j'ai appris que celui-ci fait partie d'une suite (3 volumes écrits auparavant). Le gros avantage, c'est qu'on peut lire Même le mal se fait bien, sans avoir lu les autres et sans être perdu. Marcello Tricotin, descendant de Charlemagne Tricotin (dont l'histoire est racontée dans les volumes précédents), est un paisible et couard maître d'école, dans le Piémont. Suite au décès de son père, il doit, pour hériter retrouver son demi-frère Aloïs. Cette recherche va l'entraîner dans l'Italie et l'Autriche du début du siècle dernier. Il y vivra des aventures et mésaventures diverses, toutes aussi folles les unes que les autres, rencontrera entre autres, Sigmund Freud, sera foudroyé, interné, vivra dans un lupanar en tant que propriétaire, ...
Michel Folco a de l'imagination, c'est le moins que l'on puisse dire ! Ou alors, il est fou, tellement son livre va vite et les mésaventures de Marcello s'enchaînent rapidement. Ce gros livre (environ 600 pages) ne laisse pas de temps mort. Cependant, je suis assez partagé entre un réel plaisir à voir évoluer les personnages, et une réserve sur l'écriture, qui, si elle est plutôt agréable, tombe parfois dans la facilité. Certains passages sont aussi bien longs -je les ai d'ailleurs passés sans état d'âme, même si je n'aime pas trop cela !. D'autres, des onomatopées représentant par exemple des cris d'animaux, écrits en italique et entre parenthèses alourdissent le livre. Malgré cela, je pourrais conseiller la lecture de ce livre ; personnellement, j'hésite encore quant à la lecture des autres romans de Folco, mais je crois que je vais me laisser tenter dans quelques temps. Pour les vacances, par exemple, ça me semble tout à fait la lecture adéquate ...

Commenter cet article

Fransoaz 16/09/2010 13:59


J'ai découvert cet auteur et ce livre en participant au prix du télégramme. Un style complètement désopilant, une histoire loufoque; malgré quelques longueurs et onomatopées tonitruantes j'ai
beaucoup aimé.


Yv 16/09/2010 15:57



A la fin de ce livre, je m'étais dit, il faut que je continue à lire cet auteur, et puis, rien, j'ai totalement oublié. Je devrais sans doute m'y remettre.



Mélusine 22/07/2010 21:23


Bonsoir,
J'ai souvent lu de bonnes appréciations de cet auteur...c'est pourquoi je suis venue sur ce post afin de lire ton avis. Mais je reste perplexe...car le résumé ne m'inspire pas et lorsque tu ajoutes
qu'il y a des lourdeurs de style, je me demande par quel roman de cet auteur devrais-je commencer....si toutefois je voulais combler mes lacunes....


Yv 23/07/2010 15:20



C'est un livre détente, à prendre comme tel, sans en demander plus. Avec cette idée en tête, la lecture est satisfaisante.



Christian 30/12/2008 16:47

Bien Cher Yves,

Je ne puis que te conseiller la lecture des précédents livres de Michel Folco, et tout particulièrement Un loup est un Loup qui est mon préféré. Folco est (un peu) fou, c'est vrai. Il met énormément d'énergie à brouiller les pistes avec de fausses/vraies anecdotes, mais toujours avec une truculence inouïe. (Franz-Olivier Giesbert dans le Sieur Dieu, et Umberto Eco dans Baudolino le faisaient également avec art). Je ne suis pas assez calé pour juger de son véritable talent littéraire, toujours est-il qu'il est bougrement distrayant et qu'il me fait souvent rire. Ce sont deux qualités qui, par les temps qui courent, sont précieuses et peuvent attirer les gens vers la lecture.
Bien à toi et bravo pour ton site.

Christian

Yv 31/12/2008 15:09


Son véritable talent littéraire ne serait-il pas , exactement comme tu le dis, de nous faire rire, d'être distrayant ? Ajoutons sa truculence, l'énormité des personnages. Beaucoup avec les mêmes
ingrédients ne réussiraient pas aussi bien que lui !
Merci pour le compliment et ta visite et j'espère en d'autres, visites, bien sûr !