Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je t'aide, moi non plus

Publié le par Yv

Je t'aide, moi non plus. Solidarités et alliances dans le monde animal, Gilles Macagno, Delachaux et Niestlé, 2020

Le professeur Noyau, assisté de Charles Darwin et de Piotr Kropotkine -assistants haut de gamme- tente et parvient à démontrer que dans le monde animal et végétal, seules l'entraide et la mutualisation permettent de survivre.

Charles Darwin (1809-1882), le père de la théorie de l'évolution fut beaucoup moins affirmatif dans ses écrits que ce que nous apprîmes. Il s'est beaucoup questionné, émit des hypothèses, que ses zélateurs eurent tôt fait de reprendre comme des affirmations, ce qui les arrangeait dans le monde capitaliste naissant : les plus forts étant bien sûr ceux qui réussissaient et qui donc assuraient la pérennité de l'espèce tandis que les plus faibles, les plus pauvres n'étaient que quantités négligeables.

Piotr Kropotkine (1842-1921) fut géographe, étudia les mœurs de peuples de Sibérie, l'importance de l'entraide au sein de leurs communautés. Il publia L'entraide, un facteur de l'évolution, et fut l'un des principaux penseurs de l'anarchie.

C'est donc grâce à ces deux penseurs que Gilles Macagno construit sa bande dessinée qui est à la fois et tour à tour instructive, fort bien documentée et drôle. Pour ceux qui connaissent l'excellent journal La Hulotte, ça y ressemble un peu dans le ton : humour au service de la pédagogie. Et les gens de ma génération, de revoir leur leçon sur la théorie de l'évolution, non point ode aux plus forts, mais à l'entraide entre tous pour lutter contre les prédateurs, mais aussi pour chasser. Chaque animal y a recours et peu nombreux sont les solitaires purs et durs.

J'aime beaucoup ce genre de livres qui allie humour et savoir et qui sait se mettre à la portée de tous, car si les adultes y trouveront pas mal de notions connues, ils seront sans doute bousculés par d'autres tandis que les plus jeunes riront en apprenant. Je pousserais bien mon observation jusqu'à la nécessaire et impérative entraide entre nous tous les Hommes et la Nature dans son ensemble, faune et flore, qui que nous sommes, quelles que soient nos origines, nos couleurs, ... mais je crains d'être lourd, j'en parle souvent. Quoique, à la réflexion, être lourd lorsqu'on parle d'entraide et de solidarité, ça me va... Et puis, tout cela est entre les lignes -et même dedans- de cette excellente bande dessinée.

Commenter cet article

Luocine 15/07/2020 15:30

une BD pour enfants?

Yv 16/07/2020 07:48

pour tout le monde