Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'amant fantasmatique

Publié le par Yv

L'amant fantasmatique. Journal de Kerbihan, Guy Bordin, Maïa éditions, 2020

Le narrateur et Jean, son cousin maître de conférences en Histoire moderne passent l'été -dans les années 80- dans un chalet isolé en Bretagne pour travailler à la préparation d'un livre. Le jeune homme est épris de Jean -mais point de réciprocité- qui lui parle de ses années au Canada et de sa découverte des Esquimaux. Le séjour studieux se transforme vite en malaise pour le narrateur amoureux d'un homme qui ne le lui rend pas.

Texte dans lequel la passion amoureuse et la tension érotique sont présentes du début à la fin. Elles sont dans tous les paragraphes, dites ou devinées. Elles hantent le jeune homme au point de lui faire avoir des hallucinations terriblement réalistes après que son cousin lui a raconté que les Esquimaux "pouvaient avoir en certaines circonstances une vie sexuelle avec, selon une traduction française approximative, des partenaires virtuels ou fantasmatiques, des mots un peu flottants. En gros, lorsqu'une personne A s'entiche d'une personne B et y pense trop, la convoite avec ardeur, en est diablement obsédée, il peut arriver que l'être secrètement aimé B se révèle à A sous une forme fantasmatique. Les rencontres intimes surviennent par la suite lors de contextes variés, mais uniquement quand A est seul..." (p. 25/26) Ce passage est le déclencheur des visions intimes du jeune homme qui ne vont plus le lâcher pendant le séjour en Bretagne.

Le texte est court et beau, rapide, il prend des airs de polar lorsqu'un chef scout disparaît, s'aventure dans l'érotisme et dans le fantastique avec cette histoire inuite d'amant fantasmatique. L'écriture est soignée, travaillée, elle est fluide, coule naturellement. Je la ressens ainsi, mais l'auteur s'est peut-être arraché les cheveux à la rendre telle, ça ne se sent pas.

Guy Bordin est ethnologue et réalisateur et connaît bien le monde inuit. Il a écrit pas mal d'articles scientifiques et a coréalisé huit films. Ce roman est son premier texte de fiction, essai transformé. A noter qu'il peut gêner certains par la tension sexuelle qui l'habite et qu'il est inaccessible aux homophobes.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 11/06/2020 09:47

Sage avertissement final.

Yv 11/06/2020 12:52

C'est préférable de dire un peu à quoi s'attendre

luocine 10/06/2020 13:29

Les chalets en Bretagne ? où ? sur les monts d'Arrée ?

Yv 11/06/2020 08:01

Non, l'endroit est beaucoup plus vert, mais il n'est pas vraiment situé