Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pardon, s'il te plaît, merci

Publié le par Yv

Pardon, s'il te plaît, merci, Charles Yu, Aux forges de Vulcain, 2019 (traduit par Aude Monnoyer de Galland)...,

Pardon, s'il te plaît, merci, ce sont des nouvelles. Pop culture, zombies, jeux video, science fiction ou parfois plus d'ancrage de la réalité. Charles Yu ne s'interdit aucun genre, aucune forme puisqu'il en joue également, à coups de pages longues ou très aérées avec parfois seulement une phrase. 

Tout ne m'a pas plu dans ce recueil, notamment la nouvelle intitulée Le héros subit des dégâts considérables et d'autres qui m'ont laissé perplexe. Mais celles qui m'ont plu, m'ont vraiment beaucoup plu. La première par exemple Pack de solitude standard qui parle des joies et surtout des peines de la vie que, de plus en plus, on tente d'occulter, Charles Yu a trouvé la parade : le client paye pour qu'un autre souffre à sa place : "Une industrie était née : le commerce de la souffrance. Pour le juste prix, il était devenu possible d'éviter presque tous les mauvais moments de la vie." (p. 15)

Charles Yu manie l'humour et l'absurde pour dévoiler les travers de notre société, on se retrouve plongé dans des mondes futuristes censés être meilleurs que le nôtre ou dans des mondes parallèles très différents. J'aime beaucoup l'extrait qui suit qui montre bien la difficulté de la rencontre dans un monde ou la virtualité prend beaucoup de place :

"Elle ne me regarde pas, mais je sens -ou espère ou imagine- que la façon dont elle ne me regarde pas est légèrement différente. La manière dont elle détourne les yeux donne l'impression qu'elle tâche consciencieusement de ne pas me regarder, et je vois bien qu'elle sait que j'essaie moi aussi de ne pas la regarder. Nous nous évitons mutuellement du regard. Et pourtant, il y a quelque chose dans la façon dont elle ne me regarde pas... Pour la première fois depuis longtemps, j'entrevois une lueur d'espoir." (p. 26)

Aux forges de Vulcain publie plusieurs ouvrages de cet auteur original et talentueux qui ose changer de style, d'écriture et de genre, ce qui n'est pas si fréquent que cela dans le monde des livres et que je vous souhaite et conseille de découvrir.

Commenter cet article

Autist Reading 13/10/2019 11:09

J'hésite, j'hésite... Si je mets la mains dessus, je tenterai, mais je n'achèterai pas, c'est sûr.

Yv 13/10/2019 15:10

Alors, un tour en bibliothèque...

Mimi 13/10/2019 09:08

Avoir dans un même recueil, des ambiances aussi différentes, voilà qui est sympathique ! Et sympathique aussi l’occasion de découvrir un nouvel auteur ! Quant au commerce de la douleur, ça pourrait bien servir parfois :0)

Yv 13/10/2019 15:09

Les nouvelles parfois, dans un recueil, se ressemblent et l'on peut ne pas aimer. Là, elles sont tellement différentes que l'on peut en aimer certaines alors que d'autres eh bien, on les passe.