Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vive la marée/L'entrevue

Publié le par Yv

Vive la marée, David Prudhomme, Pascal Rabaté, Futuropolis, 2015....

Les vacances sont arrivées et avec elles des touristes dans cette station balnéaire. Des qui veulent pêcher. Des qui veulent bronzer. Des qui veulent profiter, s'amuser. La plage est le lieu de rendez-vous de tous. Les corps s'y exposent.

David Prudhomme et Pascal Rabaté suivent plusieurs familles ou personnages venus passer quelques jours dans ce lieu. Pas de héros, pas d'histoire vraiment suivie, juste des moments, des pans de journée des uns et des autres.

C'est très coloré, parfois joyeux, parfois moins, comme les vacances où les jours se suivent sans tous se ressembler. Très bon album qui fait forcément remonter des souvenirs de choses qu'on a vécues ou vues, des odeurs de station balnéaire en été. On sourit aux mésaventures de telle ou tel. Album à lire évidemment sur la plage.

L'entrevue, Manuele Fior, Futuropolis, 2013 (traduit par Laurent Lombard)....

Un soir, en rentrant chez lui, dans un futur pas très lointain, Raniero voit, dans le ciel des phénomènes étranges. Il perd le contrôle de sa voiture. Il parvient à rentrer chez lui. Le lendemain, Raniero, psychologue à l'hôpital doit recevoir en consultation une jeune femme, Dora, qui a des visions et qui prétend communiquer par télépathie. Raniero semble perturbé par tout cela et par le divorce demandé par sa femme. 

Très étrange cette bande dessinée, toute en noir blanc et gris. Comme dit en 4ème de couverture, ce récit de science fiction n'aborde pas cette fois-ci des avancées technologiques, des Martiens ou autres étranges créatures, mais les relations des hommes entre eux, les sentiments et les émotions. Le noir et blanc apporte de la profondeur et de la gravité et certaines cases voire des pages entières sans texte en rajoutent. Finement observé, original et bien vu.

Commenter cet article

Mimi 27/11/2019 23:35

Ces deux albums, aux thèmes très différents me tentent bien. Mais j’avoue une petite préférence pour le premier, sans doute à cause de la première de couverture qui me parle beaucoup : j’adore être sous l’eau !

Yv 28/11/2019 07:22

alors que moi, je déteste ça. L'univers du premier est plus festif, plus estival.

krol 27/11/2019 18:54

J'ai lu Vive la marée et le dessin est intéressant, cette manière de passer d'une page à l'autre... d'un arrière-plan à un gros plan... j'avais bien apprécié. Le second, je ne connais pas.

Yv 28/11/2019 07:23

il mérite d'être découvert, plus noir

Autist Reading 27/11/2019 11:03

Des deux, je n'ai lu que Vive la Marée, que j'ai trouvé finement observé et qui, comme tu le dis justement, renvoie à la propre expérience du lecteur.

Yv 27/11/2019 15:51

L'autre est beaucoup plus étrange. Les deux sont très bien