Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Abeilles, crimes et champagne

Publié le par Yv

Abeilles, crimes et champagne, Valérie Valeix, Palémon, 2019..,

Audrey, apicultrice et conférencière sur tout ce qui touche aux abeilles se rend à Reims pour parler pollen, pendant que son mari, capitaine de gendarmerie part en mission infiltrer une filière djihadiste. Audrey loge chez les Fleuriot, gros apiculteurs de la région. Pendant sa conférence, Suzanne Garcin, voisine des Fleuriot est assassinée. Les Fleuriot et les Garcin se vouent une haine féroce depuis des décennies sans que personne n'en connaisse vraiment les raisons. Nicolas Fleuriot et Chiara Garcin, petite-fille de l'homicidée s'aiment, et cette haine ne facilite pas leur relation.

Roméo et Juliette en Champagne aidés par Audrey qui va tenter de faire la lumière sur cette affaire. Bon, je ne cache pas que j'ai eu du mal à croire à cette histoire et à l'enquêtrice qui se démène pourtant pour faire sortir la vérité face à des taiseux et des renfrognés. Le roman est un peu long et bavard et pas vraiment crédible. Néanmoins, je dois dire qu'il se lui sans déplaisir et d'aucun y trouveront même de très bons moments de lecture et de détente. 

Peut-être est-ce mon chauvinisme qui me fait dire tout cela car Palémon, pour moi, est plutôt cidre que champagne ? Ou plutôt, est-ce qu'on ne peut pas plaire à tout le monde et que si Audrey ne m'a pas convaincu, elle parviendra sans peine à convaincre d'autres lecteurs, car l'enquête est bien menée, classique, doublée de la vie de l'héroïne qui prend un tour singulier avec l'envoi de son mari en Afghanistan. Valérie Valeix fait la part belle à ses personnages, des gens simples qui tentent de se débattre dans des situations pas aisées, rendues encore plus compliquées par les histoires de familles. En cela son roman est très humain, point de grosse artillerie : ADN, écoutes téléphoniques et autres technologies modernes, non Audrey, comme elle n'est pas enquêtrice officielle travaille à l'ancienne, sur les témoignanges et questions-réponses qu'elle confronte, et ça fait du bien, ça repose. En outre, le contexte est bien choisi, original, une enquêtrice apicultrice, ce n'est pas banal. Ca fait quand même pas mal de bons points pour m'auto-contrer.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 08/04/2019 12:01

Une enquêtrice à part que j'aime bien suivre. Quand son mari est loin car sa raideur m'horripile.

Yv 08/04/2019 13:42

Ce coup-ci il est loin...

manou 06/04/2019 08:13

Le contexte est en effet original mais apparemment tu as un avis mitigé...A voir donc quand je vois tous les auteurs qu'il me reste encore à découvrir

Yv 06/04/2019 08:49

Les enquêtes de l'apicultrice sont appréciées, mais moins par moi, d'autres aiment davantage