Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une main encombrante

Publié le par Yv

Une main encombrante, Henning Mankell, Seuil, 2014 (traduit par Anna Gibson)...,

Kurt Wallander cherche une maison à acheter pour quitter son appartement de Mariagatan situé dans le centre d'Ystad. Il en visite une, proposée par un collègue lorsqu'il découvre les os d'une main qui affleurent le sol. Nouvelle enquête donc pour Kurt qui voit s'éloigner son projet d'achat immobilier.

Étonnamment court et concis pour un polar d'Henning Mankell, c'est en fait la version romancée d'une nouvelle. Entièrement consacrée à l'intrigue et moins aux personnages et à la société suédoise, elle se lit avec plaisir, vient s'intercaler en avant-dernière position des enquêtes de Kurt Wallander, juste avant L'homme inquiet, mais n'atteint pas le niveau d'excellence des autres romans wallanderiens. C'est une manière de retrouver mon flic favori, puisque c'était la seule histoire que je n'avais pas lue (et je crois les nouvelles intitulées La faille souterraine et autres enquêtes). 

Kurt remonte le temps, et se passionne pour cette histoire qui lui permet de ne pas penser à sa retraite, à sa solitude. Elle ne le bouleversera sans doute pas autant que ses autres aventures, mais sera importante avant de passer le flambeau. Très bonne intrigue qui tient la route, ménage ses rebondissements et de laquelle on ressort satisfait du travail accompli, mais surtout avide de lire le dossier post-roman qui explique la genèse de Kurt Wallander. Une quinzaine de pages instructives, qui ne font que renforcer la haute estime que j'avais pour Henning Mankell et son héros flic, né donc en 1990, pour écrire contre le racisme qui montait dans les sociétés en général et en Suède en particulier. Le reste, je vous laisse le découvrir,  une occasion de retrouver Kurt Wallander, ça ne se refuse pas. 

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 02/05/2019 13:06

Comment ? Il existe encore des enquêtes inédites de Wallander ?!

Yv 02/05/2019 15:37

ben tu vois...

Aifelle 02/05/2019 09:03

Je ne crois pas avoir raté un seul Wallander, mais des Mankell, j'en ai encore 2 ou 3 sous le coude. Il est inégalable.

Yv 02/05/2019 15:37

Nous sommes d'accord

Mimi 01/05/2019 08:41

Diable encore un Mankel et dire que je n’en ai toujours lu aucun ! Ça ne fait rien, j’aurais l’embarras du choix quand le moment viendra.

Yv 01/05/2019 09:59

AH, quelle erreur, ne pas avoir lu de Mankell ! ;)

manou 01/05/2019 08:06

Je croyais que tu avais lu tous les Mankell :) Et tu découvres encore un livre que tu ne connaissais pas...la vie d'un lecteur est pleine de petits et grands bonheurs. Merci pour ce partage même si pour toi il n'est pas à la hauteur des autres

Yv 01/05/2019 09:58

Tous les Mankell, non, mais tous les Wallander, je croyais...