Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le manuscrit de Quimper

Publié le par Yv

Le manuscrit de Quimper, François Lange, Palémon, 2018....

Quimper, 1858, l'inspecteur François Le Roy peine à trouver les responsables d'une série de cambriolages ayant lieu dans les maisons des notables qui commencent à s'impatienter de cette lenteur. Le maire, le commissaire et le préfet lui mettent la pression. Bientôt c'est un meurtre horrible qui l'accaparera, celui d'un antiquaire connu, égorgé dans sa chambre. 

Nouveau venu chez Palémon et dans le roman historique, François Le Roy -dit Faňch- devrait s'y tailler une belle place. En effet, j'ai pris plaisir à faire sa connaissance et à arpenter avec lui les rues de Quimper d'il y a 160 ans. Ce que j'ai trouvé vraiment bien fait, c'est que tout en ayant à chaque ligne, à l'esprit l'époque et la région, François Lange ne s'oblige pas à nous encombrer de détails historiques qui pourraient certes, être intéressants mais aussi rallonger son histoire et la diluer. C'est donc avec ce roman d'à peine 200 pages que naît son héros bien sympathique, ex-soldat, revenu dans sa Bretagne et bien décidé à ne la plus quitter. Sans doute ce court format ne laisse-t-il pas la place à des descriptions détaillées des personnages, mais que l'on se rassure, Faňch et son équipe reviendront et petit à petit, nous en apprendrons plus sur eux et sur la vie en Bretagne au mitan du 19ème siècle.  Laissons-le s'installer tranquillement. Pas tant que cela d'ailleurs, puisque sur une double enquête, il ne chôme pas et se révèle chanceux et fin limier sachant tirer parti de chaque mot ou phrase entendus. La double intrigue maintient les lecteurs en alerte, et si celle des cambriolages est classique, celle concernant le meurtre de l'antiquaire l'est moins, s'appuie sur des faits historiques et donne le ton de cette série. 

Faňch n'est pas le plus intelligent des flics de papier, mais il a bonne mémoire, est plutôt fin stratège et entraîné aux combats. Opiniâtre, il suscite le respect de ses hommes et de ses supérieurs. 

Vraiment très plaisantes ces aventures de Faňch Le Roy, documentées, instructives sans être lourdes, distrayantes et fort bien menées sur un fond historique solide. Tout pour plaire. Vite, la suite...

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 10/12/2018 12:51

Je suis impatiente de lire la suite, moi aussi.

Yv 11/12/2018 10:16

ça devrait te plaire