Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cross

Publié le par Yv

Cross, Marc S. Masse, Flamant noir, 2018.....

Eric Milan, ex-flic devenu détective privé à la suite d'une affaire pénible survit difficilement. Un jour, il reçoit la visite d'un client important qui le change de ses petites affaires courantes, qui lui propose de retrouver le chauffard qui a tué son fils et qu'il sait participer au Grand Cross, une épreuve de course extrême. Le retrouver puis le tuer, pour 300 000€.

Acculé, Milan accepte mais doit se remettre au sport. Neuf mois plus tard, il s'aligne sur la ligne de départ, incognito. Mais bientôt, l'homme qu'il croyait avoir reconnu comme celui qu'il cherche est retrouvé assassiné. La course et son enquête s'emballent alors.

Bien que non-sportif, j'avoue avoir été captivé par cette histoire, autant par le parcours de Milan, qui souffre pendant toutes les épreuves -chaque jour il court plus de 50 kilomètres- que par la tension qui monte autour de son enquête. En fait, les deux sont liées, étroitement. Le jour, l'effort est violent et il faut chercher la bonne personne et faire attention à ses arrières. La nuit, le sommeil vient difficilement, l'angoisse, la peur, la parano même, après le meurtre de son suspect, peut-être tiennent en éveil.  "Et pour parfaire l'ambiance, des ombres s'agitent sur la toile, à n'en pas douter, celles des arbres secoués par le vent. Mais pour un esprit inquiet, le moindre craquement dans la nuit, un reflet, une lueur, le contour d'un objet, tout se transforme en menace, surtout quand on en veut à votre peau." (p.126)

Attention, polar très addictif. Si Eric Milan fait de l'endurance, moi, j'ai fait un 100 mètres, une course sans m'arrêter pour arriver au bout. A chaque page, on se pose des questions sur l’éventuel coupable, sur le rôle de tel ou tel intervenant, sur la capacité à tenir le rythme du coureur, sur l'insistance de son commanditaire. Marc S. Masse est très habile qui nous amène totalement dans le monde de la course et nous y balade. Si j'ai pu entrevoir un moment le(s) coupable(s) -mais c'est un peu normal, à force, je soupçonne tout le monde-, je n'avais pas capté les raisons.

Un polar très original dans le monde de la course extrême qui est un contexte très présent, bien décrit -enfin pour ce que j'en connais. Très grande première partie suivie d'une seconde, beaucoup plus courte, qui en étonnera plus d'un et donne une originalité supplémentaire et des coups de théâtre vraiment bien vus. 

Excellent !

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 09/10/2018 12:04

Pas trop essoufflé par cette lecture ?

Yv 09/10/2018 14:31

ben si, maintenant je me repose

manou 08/10/2018 14:14

Encore un excellent polar qui en plus nous fait faire du sport...elle est pas belle la vie :)

Yv 09/10/2018 08:22

Oui, enfin, il nous donne l'illusion de faire du sport, c'est déjà ça ;)