Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le tableau de Maï

Publié le par Yv

Le tableau de Maï, Anne-Solen Kerbrat, Palémon, 2018...,

Anna Carantec, morlaisienne et psychologue aime chiner et fréquente les salles de vente aux enchères. Lors de l'une d'elles, elle assiste à la vente d'un tableau qui n'aurait jamais dû quitter sa famille. Intriguée, elle demande alors à son cousin, le commandant Perrot de Nantes, opportunément en congés maladie de l'aider à résoudre cette énigme. Le cousin arrive, furète un peu et s'en remet assez vite au commandant de police local, Mével qui prend la suite. Cette histoire du tableau ayant appartenu à la grande-tante d'Anna, la célèbre Lady Mary, née pauvre, fille de meunier et ayant fini sa vie en Lady, propriétaire du château de Coat-an-Noz l'intéresse au plus haut point.

Les éditions Palémon peuvent s'enorgueillir d'un catalogue riche : Jean Failler et sa Mary Lester, Firmin Le Bourhis (récemment dédécé) et Hugo Buan, entre autres. Anne-Solen Kerbrat en est pour sa part, à son douzième roman policier. Celui-ci, après un début un peu longuet qui présente les divers intervenants, leurs liens, les retours en arrière avec la tante et la grande-tante d'Anna, la vie actuelle d'icelle, morne et répétitive, commence à accélérer dès lors que le cousin flic débarque à Morlaix et met son nez dans l'affaire du tableau. Ensuite, sans être un polar haletant, il est fort bien construit et mené, Anne-Solen Kerbrat mêlant habilement la fiction et la réalité. Car oui, Lady Mary a bien existé : née fille de meunier elle a fini par épouser un Sir anglais et revenir au pays. Ses châteaux existent encore, ses descendants, je ne sais pas.

J'ai beaucoup aimé mon voyage dans l'hiver de Morlaix -ville que je ne connais pas encore- Anne-Solen Kerbrat est très pointilleuse, méticuleuse -parfois un peu trop sans doute et se répète, notamment dans la résolution de l'énigme vue par différents protagonistes, mais rien de rédhibitoire. C'est un polar d'atmosphère, un livre qu'il fait bon lire pour prendre un bon coup de Bretagne de plein fouet, ce qui est bon pour la santé, c'est mon docteur qui l'a dit, mais malgré tout, ça n'est pas remboursé par la sécu. A lire au coin du feu quand il fait froid comme à Morlaix cet hiver-là, ou sur la terrasse au soleil quand il fait chaud ou partout ailleurs quand il fait n'importe quel temps. A lire quoi ! 

Commenter cet article

Emma 22/08/2018 07:22

Je le retiens, et si je le lis ce sera pour Morlaix, moi qui suis morlaisienne.

Yv 22/08/2018 08:54

Tu peux aussi lire pour le reste

Alex-Mot-à-Mots 20/08/2018 18:54

C'est ce que je reproche un peu à l'auteure : les répétitions.

Yv 20/08/2018 19:19

Oui, à la longue, on peut se demander si elle ne prend pas ses lecteurs pour des buses... Mais comme c'est le premier que je lis, ça va

zazy 19/08/2018 14:28

Une maison d'éditions que je ne connais pas. Vive la diversité. Très tentant de découvrir des coins de France en lisant un bon polar

Yv 20/08/2018 09:45

C'est un très beau catalogue que possède la maison Palémon. Je t'en conseille la visite

Mimi 19/08/2018 08:53

La Bretagne attire irrésistiblement et même avec ses polars !

Yv 19/08/2018 13:31

Exact, rien à dire de plus