Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les adultes n'existent pas

Publié le par Yv

Les adultes n'existent pas, Sylvia Hansel, Intervalles, 2018....

Julie, trentenaire, célibataire depuis peu, elle vient de quitter Milan mais continue à habiter avec lui -les logements pas cher ne pullulent pas à Paris- est hôtesse d'accueil. Un pis aller. Son rêve est de faire de la photographie mais malgré quelques tentatives assez réussies, elle sait que cette activité ne nourrit pas son homme ni sa femme. Résignée, Julie, tous les jours rejoint son poste d'accueil. Un jour, Joël, un photo-reporter passe la porte, elle tombe sous son charme et sans doute vice-versa, elle n'en sait trop rien. Alors, sans prévenir, les grands moments d'interrogations, d'introspection naissent en Julie. Toutes ses copines et copains commencent à se ranger, à ne plus boire, à manger équilibré et faire des enfants, pourquoi n'en a-t-elle pas envie ? A trente ans est-on adulte ?

Sylvia Hansel a déjà écrit un roman, Noël en février. Celui-ci est son deuxième. Elle est aussi journaliste, chanteuse et bassiste dans un groupe de rock indé et a publié des albums solo on peut se faire un idée et se renseigner ici)

C'est sur un ton résolument libre, je ne dirais pas féministe que Julie s'exprime : elle dit qu'elle vit comme elle le veut et que les opinions et regards des autres ne l'intéressent pas, elle pratique l'égalité des sexes comme si ce n'était même pas une question, car ça ne devrait pas l'être.

C'est aussi sur ce ton résolument libre, moderne, léger et assez drôle que l'auteure bâtit son roman. Je ne sais pas pourquoi, je pensais au départ à un roman de souvenirs d'enfance. Mais que nenni ! On est en pleine introspection et interrogations existentielles comme je l'écrivais plus haut. Entre Bridget Jones et Joséphine et son chat Bradpitt, mais beaucoup plus française que la première -et c'est un compliment- et beaucoup plus sexe alcool et rock'n'roll que les deux précédentes, et son chat à Julie se nomme Pablo Escobar (et le chien de sa copine c'est Alain Prost). Ce serait un mélange des deux filles précédentes, mais beaucoup moins bru idéale. 

Entre deux bières, elle réfléchit, se pose des questions : "Le concept d'adulte serait-il monté de toutes pièces pour impressionner les enfants, comme le Père Noël ? Adulte, on n'est jamais qu'un gamin à qui on a confié des responsabilités, avec lesquelles on se démerde comme on peut." (p.106)

Plutôt et enlevé ce roman. J'ai aimé passer ces moments en compagnie de Julie, même si sa vie est loin de la mienne, j'ai aimé la voir avancer, se poser des questions trouver ses réponses. Sylvia Hansel mène son propos joliment et sans ennui pour le lecteur plus vraiment trentenaire que je suis. Désinvolte, pas politiquement correct, effronté, en même temps que facétieux, pétillant et volontiers goguenard, c'est un roman très agréable qui m'a fait passer de très bons moments.

PS : j'écoute ses albums solo en écrivant ce billet, bon choix, très bonne BO. 

Commenter cet article

DF 18/07/2018 21:06

Je l'ai terminé ce matin! Du bon, même s'il faut parfois s'accrocher face à la narratrice et à ses idées bien arrêtées. Justement, j'en parle à l'instant:

http://fattorius.blogspot.com/2018/07/sylvia-hansel-et-la-promesse-detre-un.html

Bonne fin de semaine!

Yv 21/07/2018 11:29

Merci j'irai te lire.

Alex-Mot-à-Mots 11/06/2018 13:19

Même passé la quarantaine, je me demande encore ce qu'est vraiment un adulte....

Yv 11/06/2018 16:29

et tu verras que la dizaine supérieure passée, la question demeure...

zazy 09/06/2018 23:08

Un livre à lire entre deux coups de poignard, histoire de trouver la vie moins pire.

Yv 10/06/2018 08:53

voilà, ça te permettra de récupérer du premier et d'envisager le second moins douloureux

Mimi 09/06/2018 08:18

Somme toute, de quoi passer un moment agréable sans prise de tête !

Yv 09/06/2018 10:16

exact et c'est déjà une grande qualité pour un roman

manou 09/06/2018 07:15

Encore une belle découverte chez toi aujourd’hui. Ce roman me plaira j'en suis certaine :) Merci pour le partage

Yv 09/06/2018 10:15

Chez intervalles, ce sont souvent de très belles découvertes