Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

The end

Publié le par Yv

The end, Zep, Rue de Sèvres, 2018.....

Théodore Atem intègre en Suède, l'équipe de recherche du professeur Frawley qui "tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la terre à travers leur ADN, leur codex." (4ème de couverture)

Quelques jours auparavant, dans une forêt d'Espagne, des voyageurs sont morts mystérieusement. Théodore fait un lien entre ces morts, l’apparition de champignons toxiques et une usine pharmaceutique située pas loin de son lieu d'études. Le professeur Frawley n'y croit pas, Théodore insiste et continue ses recherches.

Très loin de Titeuf ou de l'excellent Captain Biceps, Zep dessine et scénarise des albums fort réussis sur des thèmes actuels et toujours liés à l'homme, sa vie son oeuvre. Cette fois-ci il est question de la relation homme nature et du mal que celui-ci cause à icelle. J'aime bien la théorie du professeur Frawley qui dit que les dinosaures ont disparu de la terre parce qu'ils ont "cessé de participer à l'équilibre général" en dévorant "les ressources terrestres et [n'apportant] rien en retour", alors que nous les Hommes sommes encore inexplicablement sur cette planète bien que nous fassions pire que les dinosaures puisque "nous, nous créons le déséquilibre." (p.36)

Cet album est tout de cases monochromes, mais alterne les couleurs : vert, bleu, sépia, gris, ocre. Je n'ai pas cherché à savoir s'il y avait une signification à chaque teinte, peu importe, je me suis laissé embraquer dans cette histoire militante qui prône le respect de la Terre et de la nature, qui met en images les valeurs écologiques, sans pour autant tout rejeter de ce qui fait nos vies actuelles. Zep ne fait pas dans le manichéisme de mauvais aloi, les bons écolos et les mauvais sur-consommateurs, il pousse à réfléchir à travers une fable, un conte pas drôle du tout, qui flirte avec le surnaturel, la science fiction mais qui pourrait bien être dans pas très longtemps réaliste si rien n'est fait pour réduire l'impact et le déséquilibre de l'homme sur la planète.

Et le titre, emprunté aux Doors que le Pr Frawley écoute en boucle.

Commenter cet article

Violette 10/05/2018 11:19

j'ai l'impression que l'album fait l'unanimité... je le veux aussi !

Yv 10/05/2018 17:10

très bel album, il t'intéressera sûrement

Alex-Mot-à-Mots 07/05/2018 10:07

Un peu déprimante cette chanson, non ?

Yv 07/05/2018 11:04

pas la plus joyeuse du groupe, mais était-il joyeux ? La BD n'est pas particulièrement optimiste

Angelilie 07/05/2018 02:09

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

Yv 07/05/2018 09:01

Bonjour et merci, je viendrai évidemment vous voir.

Valérie 06/05/2018 23:09

Mais dis donc, tu m'as fait peur avec ce titre de billet !

Yv 07/05/2018 09:00

ah oui ? C'est une question récurrente néanmoins...

Aifelle 06/05/2018 13:19

Il est en commande à ma bibli ! J'ai écouté ZEP à la Grande Librairie cette semaine, avec Francis Hallé (entre autres), ils étaient tous passionnants sur les arbres.

Yv 06/05/2018 13:35

je ne les ai pas vus, mais son album est vraiment très bien

krol 06/05/2018 08:23

Je veux absolument lire cette Bd. Le thème me parle bien...

Yv 06/05/2018 09:46

thème d'actualité dont Zep s'empare bien, une bande dessinée en SF bien vue

keisha 06/05/2018 07:27

A guetter en bibli!

Yv 06/05/2018 09:45

voilà