Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur la ligne blanche

Publié le par Yv

Sur la ligne blanche, Michel Embarek, Archipoche, 2018 (Autrement, 1984)..,

Lorsque Frantz, journaliste dans un journal suisse, sur la touche, apprend la mort de Langlet, critique de rock, animateur emblématique d'émissions musicales qui font ou détruisent des carrières, il flaire le bon article et se lance sur l'enquête. Langlet a été arrêté par la police étasunienne et assassiné en détention. Mais pourquoi et comment ce buveur, noceur, dragueur, tout puissant a-t-il pu tomber ? 

Michel Embarek a été critique rock au magasine Best pendant dix ans avant de se lancer dans l'écriture de polars. Sur la ligne blanche est son premier roman, réédité cette année par Archipoche. Le romancier connaît donc très bien le milieu dans lequel il place son histoire et les plus anciens des lecteurs croiront -sans doute à raison- reconnaître dans ses personnages des gens connus tels Philippe Manoeuvre et Antoine de Caunes, 1984 c'est la grande période de l'émission Les enfants du rock. J'avoue être passé à côté de cette émission diffusée entre 1982 et 1988, ce sont des années où je regardais très peu la télévision, préférant au moins pour les dernières années concernées les sorties avec les copains. 

J'ai eu beaucoup de mal a entrer dans l'histoire de M. Embarek, la construction du roman avec des allers-retours temporels, mais aussi des changements de narrateurs, une langue très argotique et imagée que je ne comprends pas totalement, devinant plutôt certaines phrases, des références musicales que je n'ai pas -mais ça, ce n'est pas rédhibitoire- tout cela a fait que je ne me suis pas vraiment passionné pour l'histoire ni pour les personnages. J'ai bien senti qu'il y avait une ambiance rock, un truc bien barré, mais je n'ai pas accroché -malgré un titre emprunté à Alain Bashung. Trop obscur, un peu abscons, j'avoue n'avoir pas tout entravé, même si la fin est un peu plus explicite, plus claire. 

Commenter cet article

manou 24/02/2018 15:19

ça m'arrivait pour me détendre de regarder "les enfants du rock" mais à l'époque les miens d'enfants étaient encore jeunes et je regardais très peu la TV. C'est dommage que tu n'aies pas accroché finalement...

Yv 24/02/2018 17:51

Oui, sans doute, mais parfois les livres ne plaisent pas. Tant pis, il y en a tellement d'autres

Moustaette 24/02/2018 11:32

Le magazine Best existe encore ? Qui l'eut cru, ça fait plaisir même si ça ne nous rajeunit pas, enfin moi en tout cas, je ne veux pas présager de ton grand âge...

Yv 24/02/2018 17:51

je ne sais pas s'il existe, M. Embarek écrivait dedans, mais je ne l'ai jamais lu et ce livre est assez ancien.