Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le camion

Publié le par Yv

Le camion, Neige Sinno, Christophe Lucquin, 2018..,

Des copains, aux alentours de Marseille, se retrouvent régulièrement autour ou dans un vieux camion qu'ils ont retapé, qui roule tant bien que mal, qui parfois, reste dans un parking ou pas loin d'une plage. Ce camion est leur lieu de rencontre, là où ils parlent des voyages que la mécanique du véhicule restreint aux rêves. Il est aussi question de leurs vies, leur vie d'aujourd'hui, celle d'hier et leur avenir.

Nouveau titre chez Christophe Lucquin qui élargit ainsi son catalogue à un roman français, contemporain et moins barré que ceux des auteurs de langue espagnole qui me l'ont fait découvrir. Ce roman de Neige Sinno est celui d'une génération de copains désœuvrés, qui se cherchent tant professionnellement que personnellement, amoureusement qu'amicalement, et surtout eux-mêmes. 

Je suis resté un peu au-dessus de ce livre : les questionnements et aventures des uns et des autres ne m'ont pas scotché ni même ému. Je ne saurais dire pourquoi, peut-être un problème de génération, ce roman parlant des jeunes adultes qui craignent d'entrer dans les vies professionnelle et familiale de la même manière que les ont menées leurs parents. Néanmoins, malgré le fait que je ne sois pas parvenu à vraiment entrer dans ce roman, je lui ai trouvé plein de qualités. D'abord, il parlera sans doute à des gens plus jeunes que moi. Ensuite, il est bien mené ; j'ai aimé le talent avec lequel Neige Sinno passe d'un narrateur à un autre, très rapidement, sans que le lecteur ne se perde,  je me rends compte que lorsque tout est bien amené, je peux suivre plusieurs personnages et leurs vies et leurs soucis, de front. Presque un exploit pour moi qui suis monotâche et qui ai du mal avec le roman choral surtout lorsque la chorale est vaste. La langue est vive, fluide, les références culturelles y sont assez nombreuses, la lecture très agréable.

Malgré mes réserves toutes personnelles, je vous conseille vivement ce roman moderne qui ne devrait pas vous laisser insensible, qui vous fera rencontrer des jeunes gens attachants, en plein doute et qui débute par ces mots :

"Ils ont un fourgon quatre portes qui a été utilisé pour faire des livraisons. Ils l'appellent le camion et s'en servent pour voyager. Ils disent qu'ils vont aller jusqu'en Inde avec. Ils ne savent pas s'ils arriveront jusqu'à l'Inde, mais le Pakistan au moins, ce serait bien." (p.5)

PS : ce livre, pour diverses raisons, prévu en janvier ne sortira finalement qu'en mai, mais sur le site de l'éditeur (CLE) vous pouvez en savoir plus et même sans doute le pré-commander. Bonne nouvelle, n'est-il pas ?

Commenter cet article

zazy 26/02/2018 20:06

Je fais souvent un pas en arrière lorsque je me trouve face à des romans de jeunes trentenaires. Peut-être suis-je trop vieille pour les comprendre

Yv 27/02/2018 08:33

C'est souvent le cas pour moi aussi, mais ils révèlent parfois de bonnes surprises

Alex-Mot-à-Mots 26/02/2018 14:04

J'adore ton n'est-il pas ?

Yv 26/02/2018 15:16

Histoire de ne pas trop se répéter...

manou 26/02/2018 13:54

Parfois c'est bien vrai qu'on peut se sentir en décalage avec la jeune génération telle qu'elle est montré dans les romans contemporains. Mais bon ça se passe près de chez moi, alors je le note sans toutefois savoir si je le lirai un jour, s'il ne sort qu'en mai prochain...

Yv 26/02/2018 15:15

Oui, quelques retards dont je ne sais pas plus et la sortie est retardée. si tu le vois, jettes-y un œil, on ne sait jamais.