Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'affaire Léon Sadorski

Publié le par Yv

L'affaire Léon Sadorski, Romain Slocombe, Points, 2017 (Robert Laffont, 2016)....,

1942, l'inspecteur principal adjoint Léon Sadorski travaille au RG  dans Paris occupée par les Allemands. En pleine chasse aux juifs, Sadorski, flic zélé n'hésite pas à empocher des pots-de-vin pour éviter l'arrestation à ceux qui peuvent le payer. A ceux qui ne peuvent pas, il ajoute la mention "communiste" pour être sûr qu'ils passeront par les mains de la Gestapo. Mais un jour Sadorski est arrêté par les nazis et emmené à Berlin. Il y est maltraité, interrogé et revient cinq semaines plus tard obligé de collaborer de manière encore plus active. Malgré cela, Sadorski s'entête à retrouver les meurtriers d'une jeune femme, même si pour cela il doit déranger certaines personnes haut placées et bien vues par les occupants.

Premier volet de la série Sadorski et en lice pour le Prix du meilleur polar Points. Pas mal du tout, même si il faut s'enquiller les presque 500 pages et que parfois c'est un peu long. Néanmoins,  Romain Slocombe, que j'avais découvert avec l'excellentissime Monsieur le Commandant, dans lequel Sadorski faisait une apparition, mène son roman de main de maître et à un rythme qui ne peine jamais. Ses personnages, réels pour certains, sont fort bien dessinés, forts et très visuels. Les situations qu'il décrit sont fortes elles aussi, très détaillées, elles fourmillent de détails, de noms de célébrités ayant collaboré activement, de faits et d'anecdotes rappelés ici. De fait, ce polar est bien plus que cela, c'est un roman d'une époque particulièrement difficile, des gens de ces années-là qui n'hésitaient pas à dénoncer, à trahir ; la société française n'en sort pas grandie, mais il faut sans doute cesser de penser que tous les Français ont été des résistants. Je ne juge pas, ni le romancier, qu'aurions-nous fait dans les mêmes conditions ?

Sadorski est un sale type, mais un enquêteur doué et acharné, c'est aussi là tout le sel de ce roman : comment faire d'un mec ignoble le héros d'une série de roman policiers ? Je m'emporte et j'oublie en route ce que je dire : voulais dire, mais en fait, avant de citer les premières phrases et de vous inciter à lire ce livre -qui devient l'un de mes favoris du Prix-, je prends à mon compte l'extrait de la critique de Bernard Poirette (RTL) notée en 4ème de couverture : "C'est bien plus qu'une enquête policière pendant l'occupation. C'est un vrai roman historique, puissant, passionnant, ultra-documenté."

Donc, comme promis, le début du roman :

"Tous les matins, Mme Léon Sadorski, Yvette de son prénom, émerge des brumes du sommeil animée d'une envie immodérée de faire l'amour. La température de son corps s'élève d'un petit degré, son sexe s’humidifie rapidement, elle se blottit contre l'inspecteur principal adjoint Sadorski en poussant un léger soupir. Son époux, en règle générale, répond à ses avances, mais, ce matin du 1er avril 1942, des préoccupations d'ordre moins frivole se présentent à son esprit à peine le réveil-matin a-t-il sonné." (p.19)

Commenter cet article

Le Merydien 06/11/2017 21:57

J'ai bien fait de l'acheter donc.Le coté ignoble efficace me titille en effet.Tout dépendant à quoi ou qui on met au service son efficacité

Yv 07/11/2017 07:22

C'est l'éternel débat, doit-on juger un homme sur ses idées ou sur ses actes ?

Alex-Mot-à-Mots 01/11/2017 18:30

C'est un peu long, en effet. Je préfère ses premiers romans, plus concis.

Yv 02/11/2017 08:09

500 pages, c'est quand même souvent très -trop- long pour moi

manou 31/10/2017 09:47

Je ne connais de Romain Slocombe que ces textes pour la jeunesse...et j'avoue ne rien avoir lu d'autres de lui. Il faudra donc que je le découvre en version adulte (et BD aussi ?). J'ai déjà noté ce roman l'an dernier donc il va falloir que je le découvre d'urgence :) Au diable les 500 pages, l'hiver ne va pas tarder...

Yv 31/10/2017 17:06

Monsieur le Commandant est excellent, c'est un très bon début pour le découvrir en version adulte.

Titine 31/10/2017 08:44

J'ai hâte de le lire celui-ci, j'avais beaucoup aimé les précédents romans de Slocombe. Il a l'art de mélanger histoire et polar, cela promet donc de bons moments de lecture.

Yv 31/10/2017 09:33

Je n'en ai lu qu'un seul de Romain Slocombe que j'avais beaucoup aimé, la période de la seconde guerre mondiale est une qu'il décrit admirablement