Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça coince ! (41)

Publié le par Yv

Le jour ou Beatriz Yagoda s'assit dans un arbre, Idra Novey, Les escales, (traduit par Caroline Bouet), 2017.,

Un jour la grande et un peu oubliée écrivaine Beatriz Yagoda, criblée de dettes, monte dans un arbre avec sa valise et s'y assoit. Puis, elle disparaît, personne ne sait plus ce qu'elle est devenue. Alors, sa traductrice aux Etats-Unis, qui connaît sa vie presque mieux qu'elle part pour Rio et tente de la retrouver. 

Un résumé tentant. Hélas, ça ne fonctionne pas. Dès le début, je sens fleurir la mièvrerie et la trop grande légèreté là où j'aurais espéré de l'humour mais pas celui-ci. Le roman est qualifié "plein d'esprit qui rappelle les films des frères Coen..." Je n'ai pas dû voir les mêmes films que le critique du Wall Street Journal, parce que je ne sens pas de frères Coen là-dedans. Rien de subversif, de décalé, de loufoque...

Pour être franc, je reste totalement hermétique au style et donc à l'histoire. Pas grave, un livre de plus à rejoindre mon carton "à donner"...

 

 

Wonderland, Jennifer Hillier, Points 2017, traduit par Claire Desserrey (Hugo et Cie, 2016)..

"Vanessa Castro pensait avoir fait le choix de la tranquillité en rejoignant les forces de police de Seaside, sur la côte ouest des Etats-Unis. Mais quand des employés de Wonderland, le parc d'attractions qui fait la fierté de la ville disparaissent les uns après les autres, elle comprend que cet endroit est loin d'avoir livré tous ses secrets. Et elle craint d'avoir jeté sa propre famille dans un piège diabolique. Car à Wonderland, les attractions peuvent être véritablement mortelles." (4ème de couverture)

Dernier titre reçu en lice pour le Prix du meilleur polar Points et donc, forcément loin d'être retenu de mon côté. Je ne suis ni spécialiste ni amateur des thrillers étasuniens, mais là, j'ai eu l'impression de lire un condensé (un condensé de 425 pages tout de même) de clichés, bavardages, redondances, dialogues inutiles, scènes familiales convenues et attendues,... pour être bref du "déjà-vu-déjà-lu" des centaines de fois. Rien, même pas le fait que tout se déroule dans une petite ville et dans un parc d'attraction n'est novateur, ni même haletant, je me suis traîné en sautant des passages, et j'avoue avoir été vite à la fin grand-guignolesque et encore une fois tellement vue et lue qu'elle en est risible. 

Pour amateurs du genre qui n'aiment pas les surprises et qui ne jurent que par les productions de banale série B. Pfff, à oublier très vite...

Tiens, c'est déjà fait, mais de quoi que je cause là ?

Un thriller ?

Bah non, je m'en souviendrais...

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 19/12/2017 12:01

Béatriz Yagoda t'a déçue ? J'avais trouvé plutôt sympa à lire.

Yv 19/12/2017 12:57

ouais, bof...

zazy 18/12/2017 23:26

Cela me rappelle un bouquin américain encensé sur le bandeau, par un grand écrivain de thrillers américain lui-aussi.... Une platitude pour moi, mais bon.

Yv 19/12/2017 07:32

oui, les bandeaux, il faut s'en méfier, ils ne sont pas souvent réalistes

krol 18/12/2017 12:37

J'aime quand ça coince !

Yv 18/12/2017 16:24

pas trop moi