Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Potions amères

Potions amères, Patrick S. Vast, Le chat moiré, 2017.....

Lorsque Denise Fachel, employée de l’herboristerie de M. et Mme Ragonot sort ce jour-là avec la recette du weekend pour aller la déposer à la banque, elle est agressée et se fait voler la sacoche avec l'argent. C'est Gilbert, un jeune homme tout juste sorti de prison qui a fait le coup. Germaine Ragonot, la patronne de Denise se pose des questions sur son employée, surtout lorsqu'icelle, par un concours de circonstances, se retrouve à fréquenter Gilbert, lequel utilise Denise pour monter un coup contre les Ragonot. Aussi lorsque Gilbert vient cambrioler l'herboristerie et qu'il se fait tirer dessus par Patrice Ragonot, tous les événements s'enchaînent et dépassent très vite les divers protagonistes.

Béthune est une petite ville, tout le monde s'y croise, se connaît, se fréquente, se toise, s'évalue. Du moins c'est ce que l'on ressent à la lecture de ce roman policier à l'ancienne fort bien mené ; les liens entre les personnages sont bien décrits, entre jalousie, amitié, simple fréquentation, tout y passe. Patrick S. Vast a su créer une atmosphère particulière qui donne le ton au roman : une herboristerie, magasin rare en France, pas ou peu de technologie -pas d'Internet, de portable, d'ADN, ...-ambiance rue de quartier, avec ses commerçants et ses passants, pour ceux qui connaissent, les images que ça me fait naître c'est cette vieille publicité Rue Gama. Mais évidemment, arrive le premier événement, l'étincelle qui va faire déborder le vase ou la goutte d'eau qui va mettre le feu aux poudres et la rue va s'animer.

Même le flic, le lieutenant Dumont travaille à l'ancienne, il se déplace beaucoup, pose des questions, écoute, voit et recoupe toutes les informations. On ne peut pas s'empêcher de penser à Columbo avec sa fausse naïveté et son non-moins faux dilettantisme. Patrick S. Vast  déroule son histoire alors que nous connaissons nous le ou les coupables, et l'on se demande bien jusqu'où il va aller, jusqu'à quel point sa boule de neige va s’agrandir. L'enchaînement des événements paraît logique, fou mais logique et ces gens ordinaires se retrouvent confrontés à des situations extraordinaires qu'ils ne comprennent pas. Ils se révèlent alors dans leur veulerie, leurs faiblesses, leurs forces, leur courage, chacun réagissant différemment. 

Un polar discret qui mérite d'être découvert, un peu comme les personnages qu'il met en scène et qui est doublement une bonne nouvelle. D'abord parce qu'il fait passer un très bon moment et change des polars trépidants en installant un suspense de bout en bout sans effet de rythme ou d'artifices et ensuite parce qu'il est le premier d'une nouvelle maison d'édition Le chat moiré qui propose des "polars psychologiques, d'ambiance, d'atmosphère" : ce n°1 est au format poche et à un prix accessible. Faites-vous plaisir !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 12/10/2017 15:02

Des polars d'atmosphères garantis ? Chic !

Yv 13/10/2017 07:47

au moins celui-ci, la suite, on verra bien

zazy 11/10/2017 23:08

Ine nouvelle maison d'édition ? Chic alors, je note

Yv 12/10/2017 07:49

Et oui, sans doute assez confidentielle

manou 11/10/2017 13:28

Un éditeur à suivre alors si tu es conquis ! Je sais que je peux te faire confiance :)

Yv 11/10/2017 18:36

ce premier titre est très prometteur pour la suite et engage cette nouvelle maison sur une bonne voie