Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Infinity8. Le jour de l'apocalypse

Infinity 8. Le jour de l'apocalypse, Lorenzo de Felici, Lewis Trondheim, Davy Mourier, Rue de Sèvres, 2017.....

Cinquième reboot pour le vaisseau Infinity 8 toujours empêché d'avancer par une nécropole immense. cette fois-ci, c'est le major Ann Ninurta qui est choisie par le capitaine pour sortir du vaisseau et aller voir de quoi il retourne. Dans cette nouvelle boucle temporelle, Ann fera face à des zombies, sa mission la poussera à se dépasser et à risquer de ne plus jamais revoir sa fille. Ira-t-elle au bout ? Choisira-t-elle sa vie de mère ?

Vive la suite des aventures du vaisseau Infinity 8. Cette fois-ci, si Lewis Trondheim est toujours au scénario, il s'est adjoint les services de Davy Mourier pendant que Lorenzo de Felici dessine. Ann Ninurta change des autres héroïnes de la série. Mère-célibataire, elle se bat pour garder sa fille et si ses missions sont importantes, sa vie de mère l'est également. C'est donc un dilemme auquel elle fait face lorsqu'elle doit aller au bout  de ses limites et peut-être même risquer sa vie -mais, ça je n'en dirai pas plus.

Pour ce cinquième épisode, qui en compte 8, je le rappelle pour ceux qui ne suivraient pas ce blog assidument, ce qui, je le rappelle itou, est une faute de goût, une erreur monumentale, que dis-je, un erreur impardonnable -sauf bien sûr si vous vous précipitez, vous abonnez et faites exploser mes statistiques, et comme ça je deviendrais le maître des blogueurs, ah ah ah ah (rire sardonique)... bon, je crois que je vais me calmer un peu sur la SF.

Pouf pouf, je reprends, puisque je n'ai pas fini ma phrase précédente, je disais donc : pour ce cinquième épisode, qui en compte 8, je le rappelle pour ceux qui ne suivraient pas -euh, non, ça je ne le répète pas-, pour cet épisode donc, l'héroïne est confrontée à des zombies. Chouette. Oui, mais non, parce que des zombies, c'est cool, mais là, ce sont des zombies aliens, encore plus mieux que cool. Et puis Ann, elle est cool aussi, elle ne dit pas non à un petit coup en douce avec un beau mec, même si les fameux zombies-aliens perturbent un brin les flirst et que conter fleurette à un beau gars lorsqu'on est entourée de monstres morts-vivants est un peu étrange.

Atmosphère à la fois légère et tendue pour cet excellent épisode de cette excellente série. Tout est bien comme d'habitude, scénario, dessins et couleurs. Vite, la suite !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 25/09/2017 01:38

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

manou 23/09/2017 11:11

Une série SF que je ne connais pas mais dont tu parles avec tant d'enthousiasme que je vais finir par me laisser tenter :) En fait la BD me tente beaucoup moins que les romans SF ! Merci pour ce partage

Yv 23/09/2017 15:33

c'est un genre particulier, je l'avoue, perso je l'apprécie plus en BD qu'en roman