Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le fleuve des brumes

Publié le par Yv

Le fleuve des brumes, Valerio Varesi, Points, 2017 (première édition, Agullo, 2016, traduit par Sarah Amrani)...

La pluie tombe sans arrêt depuis plusieurs jours et les eaux du Pô montent de manière alarmante. Pendant que les policiers tentent d'évacuer les habitants en danger d'inondation, la Tonna, une péniche du nom de son propriétaire part. Bientôt, elle dérive, personne à bord, et Tonna a disparu. Puis, la même nuit, le frère du batelier meurt défenestré. Le commissaire Soneri relie les deux affaires et en enquête sur le passé des deux victimes.

Autre titre sélectionné dans le cadre du Prix du meilleur polar des éditions Points. Initialement publié chez Agullo, une maison que j'aime beaucoup, ce polar m'a néanmoins laissé sur ma faim. Le rythme est lent, très lent, trop lent. On est plus dans du Simenon que dans du thriller haletant évidemment, le commissaire Soneri prend son temps, mais Simenon excelle dans l'art de portraiturer tous ses personnages, Valerio Varesi y parvient moins bien. Certes, l'ambiance est particulière : les pluies qui ne s'arrêtent pas et les paysages qui apparaissent comme dans un tableau de Turner, dans la brume. J'avoue aussi m'être un peu perdu dans la multitude des noms propres, entre ceux des protagonistes et ceux des pays et régions traversés. Et puis, le romancier répète pas mal les indices, les détails qui font avancer -lentement- son commissaire, c'est un peu agaçant.

Voilà, je n'ai pas réussi à entrer dans ce polar à l'atmosphère très particulière, je m'y suis même ennuyé quelque peu. La longueur des chapitres, sans pause possible m'a gêné, oppressé, j'aurais aimé pouvoir y respirer plus aisément. Aurais-je l'honnêteté de dire que j'ai même passé des pages pour arriver au dénouement plus rapidement tant je ne parvenais pas à m'intéresser aux détails ? Ah, oui, je viens de le faire.

Pas mon favori pour le Prix, vous l'aurez compris.

Commenter cet article

Violette 11/11/2017 21:17

très très lent et il a eu le prix du meilleur Polar? ça m'étonne vraiment! Même si je suis un peu comme Manou, je crois que je ne vais pas noter ce titre!

Yv 13/11/2017 12:31

Non, le titre n'est pas encore attribué, il concoure pour le Prix !

zazy 11/11/2017 11:49

Je te fais confiance et, ainsi, ma liste d'ouvrages à lire n'augmentera pas

Yv 13/11/2017 12:30

d'autant plus que celui-ci est assez long à lire

manou 10/11/2017 13:57

Et bien du coup je ne sais pas que faire car ça m'arrive d'aimer quand les choses mettent du temps à se mettre en place. En plus je l'ai déjà noté ce qui veut dire que d'autres ont aimé. Cela arrive...Je te dirai si je le lis et si je le trouve en médiathèque :)

Yv 11/11/2017 11:23

Oui, il y a pas mal de bonnes critiques, la mienne détonne un peu, fais toi ton propre avis, c'est le mieux.

Alex-Mot-à-Mots 10/11/2017 12:07

Comme toi, je n'aime pas quand c'est trop lent.

Yv 10/11/2017 13:31

ça dépend de ce qu'il y a dedans, parfois la lenteur permet d'installer une ambiance et de travailler les personnages en profondeur

Kathel 10/11/2017 08:15

Je dois bien aimer les polars lents, parce que je m'en suis délectée sans réserve, et je compte bien retrouver cet auteur...

Yv 10/11/2017 13:30

il n'y a pas que la lenteur qui m'a déçu, s'il n'y avait que cela peut-être m'y serais-je fait ?