Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Mon secret

Mon secret, Niki de Saint Phalle, La Différence, 2017 (première parution, 1994).....

Niki de Saint Phalle (1930-2002), artiste reconnue pour ses superbes femmes voluptueuses et colorées, mais aussi pour ses œuvres à la carabine, fut aussi une petite fille abusée par son père. L'été de ses douze ans, dans une maison de vacances à quelques heures de New York. Ce livre est un cahier, celui dans lequel elle raconte sous forme de lettre à une certaine Laura, comment ce banquier digne et honorable la viola.

 

C’est un livre très court et d’un format bande dessinée (24x30), pages cartonnées, épaisses. Très aéré, l’écriture est enfantine et très franchement si comme moi, on n'a pas lu la quatrième de couverture et on ne sait pas de quoi il retourne, on se demande l’intérêt d’un tel ouvrage jusqu’à ces mots dès la cinquième page : "Ce même été, mon père –il avait 35 ans, glissa sa main dans ma culotte comme ces hommes infâmes dans les cinémas qui guettent les petites filles." Et puis, il n’en restera pas là. Cet été fut un calvaire pour Niki. Mais la suite ne fut pas plus facile. Dans ce monde il ne faut rien dire, son père est respectable et respecté. Même des années plus tard, "Les psychiatres ainsi, puisqu’ils ne reconnaissaient pas le crime dont j’avais été victime, prenaient inconsciemment le parti de mon père. Selon eux, aucun homme ne pouvait être blâmé de ne pas avoir pu résister à la séduction perverse d’une petite fille."

Et alors, l’on se dit que non seulement, contrairement aux premières impressions avant lecture, ce livre est nécessaire et utile, mais qu’en plus cette forme particulière, la reproduction d’une écriture enfantine, les lettres dessinées en forme de serpents, la brièveté du texte, tout cela donc en fait sa force. Tout cela renforce l’innocence de cette petite fille abusée et ses difficultés à en parler à des gens qui la comprennent et la conseillent et la soignent.

Voilà, comme quoi, une impression mitigée peut être totalement retournée par un livre, tant par sa forme –regardez cette belle couverture symbolique- que par le contenu, profondément émouvant, glaçant et révoltant.

Très belle réédition des éditions de la différence. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Violette 13/02/2017 11:20

pour moi aussi c'est une découverte. Si je tombe dessus...

Yv 13/02/2017 17:28

... n'hésite pas

zazy 10/02/2017 22:23

J'aime ses créations, femmes plantureuses et colorées,

Yv 11/02/2017 07:17

Oui, moi aussi c'est d'ailleurs ce qui m'a décidé à lire ce livre au départ

Alex-Mot-à-Mots 10/02/2017 13:44

Je ne connaissais pas cet épisode de la vie de l'artiste.

Yv 10/02/2017 16:51

moi non plus, je l'apprends ici

danielle 10/02/2017 10:26

Je suis en train de lire "la fabrique des pervers" de Sophie Chauveau; auteur que je lis pour la première fois.
C'est une analyse très fine, notamment, des répercussions sur le devenir des victimes.
danielle

Yv 10/02/2017 16:51

intéressant également, après le témoignage, les répercussions

manou 10/02/2017 08:24

Une très belle lettre écrite par une petite fille à qui on a volé son enfance et dans laquelle elle témoigne de ce qu'elle a vécu avec son père, un digne banquier...J'avais lu l'ancienne version qui a l'air identique à celle que tu présentes. C'est un livre qui a sa sortie dans les années 90 (je ne me souvenais pas précisément de la date) avait eu le mérite d'enfin libérer la parole autour de l'inceste, un sujet encore aujourd'hui si souvent tabou. Un livre indispensable. Merci d'en parler

Yv 10/02/2017 16:50

Oui c'est la réédition du livre paru dans les années 90, un livre qui remue parce que l'on est au coeur de la parole de l'enfant.

keisha 10/02/2017 08:01

Comme Aifelle, j'ignorais ce livre; ah l'expo avec les films, quand elle tire à la carabine!

Yv 10/02/2017 08:23

Je n'ai pas vu l'expo mais plusieurs reportages sur cette peinture à la carabine

Aifelle 10/02/2017 07:17

J'adoré adoré l'expo au Grand Palais il y a deux-trois ans. Je ne savais pas qu'elle avait fait un livre sur l'inceste qu'elle a subi. Je retiens.

Yv 10/02/2017 08:22

Moi non plus c'est une découverte, je ne la connaissais que pour ses oeuvres