Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Tarzan, Seigneur de la jungle

Tarzan, Seigneur de la jungle

Tarzan, Seigneur de la jungle, Edgar Rice Burroughs, Éd. Archipoche, 2016 (écrit en 1912 et traduit par Marc Baudoux)...,

1888, Lord John Clayton accompagné de lady Alice sa jeune femme est chargé de mener une enquête dans une colonie britannique d'Afrique Occidentale sur les mauvais traitements de certains officiers d'un puissance amie sur les sujets noirs de l'empire. Mais à la suite d'une mutinerie sur le bateau qui les mène à destination, ils sont débarqués sur la côte avec des vivres et leurs bagages. Lord Clayton tant bien que mal réussit à construire une cabane pour les protéger des animaux sauvages et des intempéries. Lady Alice met au monde quelques mois plus tard un garçon. Un an plus tard, elle meurt et un grand singe tue Lord Clayton pendant qu'une femelle, Kala, enlève le bébé humain et s'en occupe comme s'il était le sien. Elle le nomme Tarzan.

Pour la sortie d'un nouveau film Tarzan, j'ai reçu la proposition de lire l'œuvre originale écrite par Edgar Rice Burroughs en 1912 et traduite par Marc Baudoux dans les années 1980. J'ai vu bien sûr plusieurs adaptations cinématographiques, celles avec Johnny Weissmuller amusants souvenirs d'enfance), celle avec l'assez -c'est une litote- mauvais Christophe Lambert mais le film n'était pas si mal. Mais je n'avais jamais lu Tarzan, à part des vieilles adaptations BD, ces vieux albums format livre de poche, souvent noir et blanc, que l'on lisait et relisait avec des histoires à épisodes...

Roman d'aventures par excellence et d'anticipation, il souffre un peu de clichés et d'invraisemblance, mais en se laissant faire et en jouant le jeu, l'histoire que l'on connaît déjà passe parfaitement. Je me suis même senti parfois l'envie de tourner les pages un peu plus vite pour savoir ce qui allait se passer, car, si l'on connaît l'intrigue, elle est aussi polluée par les films librement adaptés du roman. Évidemment, certains passages sont datés : les hommes noirs sont forcément esclaves ou cannibales, mais Edgar Rice Burroughs n'est pas si manichéen que cela. Tous les hommes blancs ne sont pas bons, certains veulent de plus en plus de terres et obligent les noirs à fuir leurs villages avançant ainsi dans la forêt et occupant à leur tour le territoires des animaux. C'est un roman de la nature, de la vie sauvage et du respect des différentes espèces entre elles et de la flore par tous.

C'est aussi un roman d'apprentissage, Tarzan se découvrant homme alors qu'ils se croyait singe anthropoïde et à l'aide des affaires laissées par ses parents, s'ouvrant à la lecture et à l'écriture. Roman d'amour itou, puisque découvrant Jane Porter il est tout de suite atteint d'une étrange sensation, elle-même n'étant pas insensible à la beauté et la force du "bon sauvage".

Franchement distrayant, j'ai aimé replonger dans mes jeunes années, le côté désuet rajoute du charme à ce roman. Si vous avez à lire un Tarzan, finalement, mon conseil, lisez l'original !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Le Merydien 17/07/2016 20:16

Je l'ai lu il y a quelques années en 10-18 ainsi que le suivant. J'avais aimé plus que les BD en noir et blanc de notre jeunesse. Je note qu'il existe un omnibus car je n'ai jamais vu sortir les autres en poche au moment où j'etais dedans.

Yv 17/07/2016 21:48

Les BD noir et blanc édulcoraient un peu le roman, elles s'attardaient souvent sur Tarzan et Jane, soit après ce premier épisode

keisha 16/07/2016 08:58

je demandais ça car il me semblait qu'après un certain âge les enfants sans contact humain ne peuvent apprendre à parler; mais baste, c'est un roman, et tu as raison, il est forcément très très intelligent. ^_^

Yv 16/07/2016 09:46

C'est le côté irréaliste du bouquin (il y en a beaucoup d'autres), mais il faut se laisser porter par cette histoire

zazy 14/07/2016 20:47

Je ne suis pas certaine de l'avoir lu dans son édition originale, ais sûrement "retravaillée' pour de jeunes lecteurs dans les années 50-60

Yv 14/07/2016 22:44

même pas moi, en albums BD oui, mais c'est tout

Oncle Paul 14/07/2016 08:49

Bonjour Yv
On me l'a proposé également, mais comme je possède l'intégrale dans la collection Omnibus et que je l'ai déjà traité sur mon blog, j'ai fait l'impasse.
Amitiés

Yv 14/07/2016 09:05

Salut Paul
Pour moi, c'est une première, je ne crois pas l'avoir lu avant.
Amicalement,

keisha 14/07/2016 07:19

On me l'a proposé, mais j'ai constaté que comme bien souvent ma bibli le possède (une parution antérieure bien sûr). Ma question : comment Tarzan apprend-il à parler?

Yv 14/07/2016 09:04

je ne voudrais pas déflorer une énigme, mais il apprend à lire et écrire tout seul grâce aux livres laissés dans la cabane de ses parents et il apprend à parler grâce au lieutenant Darnot de la marine française, mais bon le processus est assez compliqué, sans doute irréaliste, mais n'oublie pas que Tarzan est un héritier de la meilleure aristocratie anglaise, il est donc trèèèèèès intelligent