Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

La promeneuse

La promeneuse

La promeneuse, Didier Fourmy, Hugo&Cie, 2016....

Lorsque Frédérique se retrouve au chômage et seule -si l'on excepte Tommy son chat en fin de vie-, son ami d'enfance, Victor lui demande de le remplacer pendant quelques temps : il est promeneur pour chiens et chats et comportementaliste animalier. Un peu contrainte, Frédérique accepte et se prend au jeu, elle qui comprend les animaux de manière innée. C'est alors tout le carnet d'adresse de Victor qui l'appelle pour accourir à son secours. Et ce carnet, il est plutôt éclectique et gratiné.

De Didier Fourmy, j'ai déjà lu Les Pétillantes, un roman léger et enlevé sur la colocation au troisième âge, j'ai par contre moins accroché à la suite, l'effet de surprise manquait sans doute. La promeneuse est avec un thème différent, dans le même genre, un roman sympa, léger, drôle et pas prise de tête, qui a la chance de ne pas être écrit avec les pieds (je dois même dire que l'écriture est très fluide, agréable) et qui voit naître de beaux personnages, barrés, déjantés, seuls, terriblement seuls, hormis leurs animaux de compagnie. Si je l'osais, je dirais que ce roman est LE roman de l'été, celui qu'il faut lire en vacances pour se détendre, à la mer, à la montagne, à la campagne, ...

Sous un prétexte léger, Didier Fourmy parle de grands sujets de la société actuelle : l'individualisme, la solitude et l'intérêt totalement débordant pour les animaux voire même totalement délirant, mais c'est un marché qui rapporte de l'argent à ceux qui savent en profiter. Tout cela est fait de manière drôle pour que l'on ne s'ennuie pas et qu'on ait envie de tourner les pages jusqu'au bout. On sait en l'ouvrant que ce livre finira bien, si ce n'était pas le cas, l'auteur nous décevrait, c'est le genre qui veut cela. La galerie de personnages est large, entre une vieille dame aux mille vies, qui n'est pas la même le matin et le soir et qui se promène avec deux braques de Weimar, Günther et Laslo, uniquement avenue de Breteuil, une voyante qui lit l'avenir dans les yeux de ses chats, un grand chef étoilé et sa petite chienne cocker, un styliste à la mode et son carlin, ... sans oublier l'énigmatique et bel homme qui promène régulièrement sa belle labrador noire et qui fait de l'effet à Fred.

Une bonne idée, c'est de faire parler les animaux, en italique -comme les tueurs dans les thrillers- ; ils parlent entre eux ou à Fred qui les comprend par leur langage mais aussi par leurs postures. Ils font passer les messages, les difficultés de leurs maîtres qui eux, les cachent souvent, ils se moquent d'eux ouvertement pour qui les comprend et franchement, il y a de quoi. Il y aura des rapprochements, des sentiments forts entre Fred et ses patients hommes femmes et animaux -en tout bien tout honneur, la zoophilie n'est pas au programme, je rappelle que c'est un roman d'été, tout public, même si Günther ou Laslo, je ne sais plus lequel, est porté sur la chose, mais uniquement avec ses congénères- et évidemment idylle.

Un bon moment à lire et partager -le livre pourra faire le tour de la famille-. Pas seulement pour les amoureux des animaux, il donne envie de savoir parler leur langage, mais bon, on continuera à faire comme si on comprenait.

Les premières lignes : "Il pleuvait quand elle sortit du métro Tuileries. Elle ôta vivement son trench pour s'en couvrir les cheveux et traversa la rue de Rivoli en courant pour se mettre à l'abri sous les arcades. Elle avait, hélas, choisi des talons un peu trop hauts et manqua glisser en sautant par-dessus la mare du caniveau." (p.9)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Stephie 26/06/2016 09:58

ça n'a pas été adapté en film récemment ? ça me dit quelque chose !

Yv 26/06/2016 12:22

Je ne sais pas c'est une nouveauté de l'année, mais peut-être...

Alex-Mot-à-Mots 25/06/2016 11:52

Un livre qui fait le tour de la famille, c'est plutôt rentable.

Yv 25/06/2016 12:00

oui, c'est un livre qui peut plaire à tous, un bon investissement

Electra 20/06/2016 10:39

Je le note! et je confirme, mes chats et mon chien parlent (mais entre eux seulement pour se foutre de moi!)

Yv 20/06/2016 11:43

c'est pour cela que je n'ai qu'un chat, comme ça il n'y a pas de surenchère entre les animaux.... je me rassure tout seul

keisha 20/06/2016 09:07

Bon, là, tu fais fort!!! Et je comprends les italiques pour les animaux (ben oui ils parlent, on le sait!)

Yv 20/06/2016 11:43

parti avec un a priori, j'avoue que je n'ai pas boudé mon plaisir