Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Envoyée spéciale

Envoyée spéciale, Jean Echenoz, Minuit, 2016.....

Constance est la future ex-femme de Lou Tausk, musicien qui vit -très bien- grâce à un succès interplanétaire et qui peine à créer de nouveau, l'angoisse de la portée blanche. Un jour, Constance est enlevée et emmenée dans une ferme au fin fond de la Creuse, gardée par Christian et Jean-Pierre. Contre toute attente, le trio s'entend bien et se plaît dans ce coin calme. Lou Tausk ne s'occupant pas de la rançon demandée, le séjour se prolonge. Il faut préciser que le commanditaire de ce rapt a des ambitions pour Constance, le kidnapping n'est qu'un premier acte d'un plan machiavélique dans lequel elle joue le premier rôle sans encore le savoir.

Ouvrir un livre de Jean Echenoz, c'est d'abord se confronter à un style littéraire absolument magnifique, et non, n'ayons pas peur du mot tout superlatif qu'il soit. La langue est belle, travaillée, évoque des images ; les phrases sont parfois longues, très ponctuées -peut-être un peu moins que dans ses ouvrages précédents-, nourrie de mots ou de tournures dont on n'use plus que peu, elle est totalement déphasée par rapport au commun des livres et objectivement, vraiment réjouissante. Je lis d'abord Jean Echenoz pour son écriture et je me plais souvent à découvrir ses histoires. Lorsqu'en plus, il joue la carte de l'humour, du décalage, alors je ne résiste plus et j'avale les 313 pages lentement pour en savourer chaque mot, chaque expression et faire durer le plaisir.

Cette fois-ci, l'auteur s'attaque au roman policier et/ou d'espionnage, certes pas toujours crédible ; non seulement il en est conscient mais en plus, il joue avec le lecteur de ce manque de plausibilité, c'est d'ailleurs l'un des ressorts comiques du livre. Les autres ressorts, ce sont les personnages, un peu abimés, cassés, banals au possible et donc peu fréquents dans des histoires d'espionnage international. Jean Echenoz sait aussi se faire croiser les "seconds rôles" sans qu'ils se sachent mêlés à la même histoire. Le suspense est maintenu par les attendues rencontres des "premiers rôles" entre eux et avec les seconds rôles, par des détails qui feront qu'ils sauront être dans le même bateau. La langue de l'auteur ajoute à l'humour une grosse dose d'élégance, de classe. Si l'on compare avec des humoristes on est plutôt dans du Devos -ou du Desproges, mais en moins méchant- que dans du Bigard. Mais Jean Echenoz n'est point humoriste, plutôt blagueur, farceur, aimant par dessus-tout jouer avec les mots, avec ses personnages et les situations dans lesquelles il les met, loufoques, dingues, doucement folles. Lisez par exemple sa description d'un couple qui paraît mal assorti : "Voici maintenant plus d'un mois que Clément Pognel partageait la vie de Marie-Odile Zwang et rien ne se passait comme on s'y serait attendu. L'un ayant pu nous paraître une épave aboulique, l'autre une implacable harpie, on ne pouvait guère envisager d'autre existence commune à ces deux-là que sur un mode SM élémentaire, quotidien scandé d'insultes et d'ecchymoses, œil au beurre noir et dents brisées, Royal Canin en plat unique suivi d'une pincée de Destop dans le café." (p.99) Tout est du même acabit, un vrai plaisir vous ai-je dit. Jean Echenoz nous embarque avec légèreté, adresse et raffinement dans ses histoires, interpellant plusieurs fois les lecteurs avec un "on" qui les englobe dans la narration. Je me suis par moment, senti narrateur -pas écrivain- juste le mec qui raconte l'histoire tout en n'en sachant guère plus que le lecteur, normal me direz-vous puisque je suis lecteur.

Un livre excellent, que je conseille à tous. Un coup de cœur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bibliblogueuse 03/05/2017 07:26

Je viens de le terminer, et malheureusement, je n'ai pas accroché. La seule chose que j'ai aimée, c'est le style de l'auteur, vraiment fin et très travaillé. Mais je n'ai pas apprécié le reste, dommage !

Yv 03/05/2017 08:05

C'est déjà une excellente chose que d'aimer l'écriture de Jean Echenoz. Tant pis pour ce livre, essaie avec un autre titre

Valérie 11/06/2016 20:58

Je suis en pleine écoute du livre audio (malheureusement, contrairement à 14, il n'est pas lu par l'auteur).

Yv 12/06/2016 09:09

J'espère qu'il te plaît, je ne sas pas si j'aimerais passer en audio pour les livres d'Echenoz

Aliénor 08/06/2016 10:17

J'ai lu plusieurs livres d'Echenoz, avec toujours la même difficulté à accrocher. On ne peut bien sûr nier le style impeccable, mais il me laisse à distance. Je trouve ses récits froids et ne parviens pas à m'attacher aux personnages.

Yv 08/06/2016 11:03

Celui-ci souffre sans doute moins de ces défauts parce qu'il est humoristique. Si tu le trouves en bibliothèque, penche-toi dessus et essaie, on ne sait jamais peut-être sera-ce le bon... ?

Noukette 06/06/2016 22:41

Je sens que je vais craquer !!

Yv 07/06/2016 08:29

tu peux... que dis-je, tu dois.

Hélène 06/06/2016 09:15

Si c'est un coup de coeur alors...

Yv 06/06/2016 11:14

ben oui, comment pourrais-tu résister, même si je sais que tu n'es pas trop littérature française ?

Le Papou 06/06/2016 00:18

Encore un auteur à découvrir... Pfiou !
Le Papou

Yv 06/06/2016 07:50

Absolument cher Papou !

Kathel 05/06/2016 09:31

Un coup de coeur, pas moins ! Il faut que je le lise, j'aime beaucoup le style Echenoz.

Yv 05/06/2016 11:18

Tu devrais te régaler, j'espère autant que moi

Jostein 05/06/2016 09:15

Personnellement, ce n'est pas mon registre préféré. Courir ou Des èclairs sont davantage dans mon univers. Mais c'est bien qu'un auteur s'amuse et sache tout faire.

Yv 05/06/2016 09:22

J'aime bien ses deux univers, parce que son écriture c'est vraiment le pied

zazy 04/06/2016 23:45

Comme toi. De toute façon, c'est Echenoz !!

Yv 05/06/2016 09:21

Exact ! Sans commentaire superfétatoire

Le Merydien 04/06/2016 19:10

Beaucoup aimé aussi et puis cela nous change de sa veine historique.

Yv 05/06/2016 09:21

Oui, même si j'aime bien aussi ses roman biographiques et 14

Bernhard Lorenz 04/06/2016 12:15

Ah, cela me rassure que toi aussi tu as aimé ce livre - un de mes coups de cœur de 2016 !

Yv 04/06/2016 14:11

Franchement, je te comprends, je me suis régalé

BORIE Cathy 04/06/2016 10:06

j'ai honte, je n'ai encore lu aucun de ses livres : mais là je pense que je vais pallier ce manque en achetant celui-ci ! :)

Yv 04/06/2016 10:29

Alors là, Cathy,vous pouvez, que dis-je vous devez avoir honte... Plus sérieusement, Envoyée spéciale, j'ai adoré, mais Des éclairs est formidable ou Ravel, l'écriture me fait de l'effet à chaque fois. Lisez et revenez me dire ce que vous en pensez, je suis curieux de le savoir

sylire 04/06/2016 08:56

Je confirme !

Yv 04/06/2016 09:01

merci

keisha 04/06/2016 08:40

Tu es fan de l'auteur! Je reconnais que je devrais bien y revenir moi aussi...

Yv 04/06/2016 08:46

oui, j'aime beaucoup, et en plus il est très bon

clara 04/06/2016 06:29

Yes:)))))

Yv 04/06/2016 08:45

Excellent roman !