Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Boris Bergman

Boris Bergman

Boris Bergman, ses interprètes, Universal, 2016.....

Boris Bergman, l'homme qui a écrit plus de 1000 chansons est mis à l'honneur dans ce coffret de trois CD. Il a débuté avec Rain and tears d'Aphrodite's child, puis a continué avec des artistes aussi divers que Nana Mouskouri, Dalida, Nicoletta, ... Puis ce fut d'autres rencontres et notamment celle avec Alain Bashung avec qui il écrira Gaby oh ! Gaby et Vertige de l'amour, puis des albums entiers jusqu'au noir Novice, l'album par lequel j'ai vraiment découvert Bashung, que je n'ai plus quitté ensuite. Novice est sombre, noir, totalement décalé en 1989, lorsqu'il sort il marque l'envie du chanteur de casser les codes du rock français (paradoxalement, malgré tout le bien que j'en dis, je n'ai pas cet album, je n'ai commencé ma collection Bashung qu'avec le suivant, Osez Joséphine). C'est le deuxième CD du coffret qui est consacré à Bashung, ses deux grands succès avec Boris Bergman mais aussi d'autres titres moins connus et excellents et des versions d'autres artistes (Keren Ann, HF Thiéfaine, Christophe, ...)

Le premier CD du coffret Bergman est consacré aux Français : Eddy Mitchell (Lèche-botte blues), Juliette Gréco, la très belle chanson de Maxime Leforestier et Vanessa Paradis, Chienne d'idée, les femmes nommées plus haut ainsi que Christophe Maé qui ne sont pas ma tasse de thé, mais aussi l'énergique et excellent Paul Personne...

Le dernier CD est en majorité anglo-saxon, pas mal d'arrangements des chansons de Gainsbourg (Franz Ferdinand et Jane Birkin dans A song for sorry angel, Fautline, Brian Molko et Françoise Hardy dans une reprise d'une de mes chansons préférées de Gainsbourg : Requiem pour un con qui devient Requiem for a jerk, ...). Mais on y trouve également une étrange adaptation de Space Oddity que chante Gérard Palaprat (Un homme a disparu dans le ciel). Le moins qu'on puisse dire à l'écoute de ce coffret c'est qu'en plus d'être très talentueux, Boris Bergman est éclectique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ERIC VERNASSIERE 23/05/2016 07:32

Ce qui est bien avec cet artiste, c'est qu'il est multiforme et toujours en volonté de rencontre et découverte et il allie talent inspiré et engagements sur "les réalités noires" de nos vécus. Amitiés. Eric

Yv 23/05/2016 07:46

sa palette est large effectivement, son plaisir de faire une bonne chanson domine et il en a fait de nombreuses
Amicalement