Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Petites pièces d'amour

Petites pièces d'amour

Petites pièces d'amour, Habashli Kunzeï, Éd. Envolume, 2016....

"S’il n’est de plaisirs que d’instants, le haïku en est le bon interprète. Dans ce recueil, Habashli Kunzeï prend alternativement les voix de l’homme et de la femme pour explorer toutes les étapes de la rencontre amoureuse et sensuelle : émois, jouissances, mélancolies… Toujours juste, parfois exubérante, sa plume invite le lecteur comme la lectrice à passer à l’acte." (4ème de couverture)

Loin, très loin d'être spécialiste voire même simple amateur de poésie, je ne suis pas le plus qualifié pour parler d'un recueil de haïkus, cette forme japonaise de la poésie. Enfin, renseignement pris sur divers sites, je m'aperçois que le haïku décrit une émotion, une sensation, une sorte d'instantané. En cela, ceux de Habashli Kunzeï en sont dignes. Courts, évidemment, le genre le veut, ils se lisent comme si c'était un mot qu'on laissait le matin en partant au travail, un mot sur la table du petit déjeuner pour l'autre qui part plus tard, ou sur l'oreiller pour celle ou celui qui dort encore et qui le lira sourire aux lèvres en s'éveillant et en repensant au moment qui l'a inspiré. Ils sont aussi le résultat d'une vision, d'une rencontre parfois brève, juste une pensée, un fantasme :

Cette femme je la veux

En robe blanche

Face à l'autel

Ou lorsque la rencontre est déjà faite et la glace rompue :

Profitant du miroir

De la salle de bains

Je t'épie

Sous titré, Haïkus tendres et érotiques, ce livre explore l'espoir, la rencontre, la séduction, les fantasmes et la jouissance... L'exubérance également lorsque le désir est à son comble. La mélancolie itou, lorsque le plaisir est passé et que la rencontre, consommée n'est pas appelée à être renouvelée :

Dites-moi

Combien de nuits

Encore à vivre ?

Beau recueil à la couverture rouge, petit format, préfacé par Shan Sa. Qui finit avec ce haïku :

Jouir

Et demain ?

Jouir

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Zazo 07/02/2016 11:13

@Zazy
Pas très sensible à cet art.
Mauvais.

Yv 07/02/2016 15:31

Merci de cette participation ô combien constructive

Violette 19/01/2016 10:21

comme Zazy, je pourrais peut-être apprécié la qualité de ce livre mais au compte-gouttes!

Yv 19/01/2016 11:14

ça ne se lit pas d'un coup, il faut intercaler quelques haïkus entre d'autres lectures

zazy 18/01/2016 14:50

je ne suis pas très sensible à cet art

Yv 18/01/2016 16:05

moi non plus, et pourtant...