Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Julie's way

Julie's way

Julie's way, Pierre Chazal, Alma éditeur, 2016...,

Yann et Nicolas sont amis depuis l'enfance. Nicolas est amoureux de Julie, la sœur de Yann depuis longtemps. Mais depuis six ans, Julie a disparu. Elle a quitté la France pour l'Angleterre sans donner aucune nouvelle. Après pas mal de galères, à l'aube de leurs trente ans, Yann part pour le Japon et Nicolas pour l'Angleterre avec l'espoir vif de retrouver Julie. Il trouve vite un emploi, une logeuse et ses recherches débutent, entrecoupées par les soirées avec des collègues dans lesquelles ecstasy, joints et rails de cocaïne sont monnaie courante.

Si l'on ôte quelques longueurs (surtout sur la fin) et quelques agacements dus à la langue parfois un peu facile, notamment dans la suppression du "ne" de la négation, ce qui est légitime dans un dialogue, mais qui est ici quasi systématique, eh bien nous avons en main un livre plutôt agréable. Ce roman qu'on peut qualifier d'initiatique permet de noter que la société évolue : les romans initiatiques qu'on lisait auparavant mettaient en scène des jeunes gens de quinze à vingt ans, de nos jours, ils ont trente ans lorsqu'ils passent ce cap. Ceci étant dit, je suis un peu agacé par ces jeunes branchés qui écument les fêtes et ne peuvent s'y amuser que le nez plein de poudre, le chichon dans une main et un verre d'alcool dans l'autre. De fait, les personnages ne me plaisent guère, leurs comportements non plus, mais malgré tout, j'ai continué ma lecture jusqu'au bout, porté par les relations entre tous les protagonistes, et notamment celles entre Nicolas et les gens qu'il rencontre en Angleterre, sa logeuse, les amis d'icelle, les collègues, ... Grâce à eux, il pourra aller au bout de sa quête de Julie. Ce ne sont donc pas les personnages principaux qui m'ont tenu dans le livre -d'ailleurs la seconde partie où ils sont presque seuls m'a semblé plus longue, alors qu'elle ne l'est pas en nombre de pages-, non, ce sont les secondaires voire les tertiaires, ceux qui font que Nicolas se sente assez bien dans sa vie pour chercher Julie. Comme si cette vieille animosité Anglais-Français n'existait que dans les esprits des plus sots d'entre les deux pays (ce qui est évidemment le cas, isn't it ?).

Pierre Chazal écrit là un roman "tendre et loufoque" (4ème de couverture) qui se découvre et s'apprécie au fil des pages. Bien écrit -pas mal de dialogues en anglais, traduits en bas de page, mais avec un anglais de base comme le mien, on peut même se passer des traductions-, entre dialogues cash entre copains et descriptions plus poétiques, lyriques, la palette de l'écrivain est large et est pour beaucoup dans le fait que l'on ait envie de connaître la fin de l'histoire. Une découverte un peu gâchée par mes réserves ci-dessus, qui me laisse néanmoins sur une note positive à l'égard de l'auteur ; je me sens d'humeur à le relire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Noukette 21/01/2016 11:44

Tentée moi par contre, mais peut-être pas tout de suite ;-)

Yv 21/01/2016 12:43

j'espère que tu retrouveras plus que moi

zazy 18/01/2016 18:28

Moi non plus

Yv 18/01/2016 20:23

tant pis

Alex-Mot-à-Mots 14/01/2016 14:12

Pas tenté non plus.

Yv 14/01/2016 14:24

d'autres livres t'attendent

Gwenaelle 14/01/2016 12:30

Je pense qu'il y a mieux à lire, et comme les tentations sont partout...

Yv 14/01/2016 14:24

Exact

keisha 14/01/2016 09:21

Mouais bon. Tu as quand même des bémols (et moi non plus les soirées branchent ne me branchent pas)

Yv 14/01/2016 10:50

Des bémols pour un auteur sans doute à relire

Hélène 14/01/2016 08:19

Je l'ai vu passer mais ton manque d'enthousiasme me refroidit ! J'en profite pour te souhaiter un bel anniversaire ici aussi. Je t'embrasse.

Yv 14/01/2016 10:49

Merci Hélène, j'avoue que le livre est lent et pas exceptionnel.